Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, février 06, 2009

Un soupçon de neige



La blanche neige

Les anges les anges dans le ciel/
l'un est vêtu en officier/
L'un est vêtu en cuisinier/
Et les autres chantent /

Bel officier couleur du ciel /
le doux printemps longtemps après Noël/
Te médaillera d'un beau soleil/
D'un beau soleil/

Le cuisinier plume ses oies/
Ah! Tombe Neige/
Tombe et que n'ai-je /
Ma bien -aimée entre mes bras /

Guillaume Apollinaire, Alcools






















" Il secoue ses pattes
surpris, mon chat sur le seuil
première neige"

Miss Yves

Poète de l'automne, Guillaume Apollinaire a également écrit de jolis vers
sur l'hiver :

Marie
"Les brebis s'en vont dans la neige
flocons de laine et ceux d'argent
Des soldats passent et que n'ai-je
Un coeur à moi ce coeur changeant
changeant et puis encor que sais-je "



(Billet 505)


8 commentaires:

  1. Juste quelques flocons éparses ce matin. Cette neige est accompagnée chez toi de bien jolis poèmes.
    J'espère que cachou n'a pas mangé le merle, ce serait cloche !
    J'aime beaucoup la photo de ta lune ou si tu préfères ta photo de la lune.
    Je n'ai pas fais attention que tu étais tagguée par Hélène. Si tu ne veux pas faire le jeu de la bonne nouvelle, refile le à Mélanie, ça a l'air de la tenter.S

    RépondreSupprimer
  2. J'aime la chanson " La neige" et
    j'ai trouvé cette chanson chez google, mais c'est très difficile de traduire. Je pense que je la comprendre maintenant. J'aime aussi la photo et le beau poème.
    Merci aussi pour avoir de la patience avec moi et le français que j'écris. Nous n'avons pas eu de la neige jusqu'ici.

    RépondreSupprimer
  3. Ah merci miss Yves! Votre anglais est bon! Maintenant ma réponse en anglais: somebody else asked me to join this game. The problem is which album is meant: the one in Picasa, or the one in my blog, or in my documents? And how much time do I have to spend doing this? If Picasa is meant, there is another problem because many of the albums are my daughter's. On my blog there are many posts with slides. You see : it's a bit messy in my library. Je suis désolée!

    RépondreSupprimer
  4. Une jolie petite cantine pour oiseaux bien ensoleillée et un chat bien ébouriffé, nous voilà parés pour l'hiver !

    La dernière fois que je suis allée au Père Lachaise, j'ai rendu visite à Guillaume Apollinaire.
    Sais tu quoi ? Il est considéré comme mort de la 1ère guerre mondiale, en réalité il a eu la grippe espagnole comme beaucoup de merveilleux talents de ce début de siècle là.

    PS : ta couronne de l'Avent se serait-elle transformée en couronne de l'Après ?

    RépondreSupprimer
  5. Miss, mais Apollinaire EST mort de la 1ère guerre mondiale : il avait été affaibli par une blessure à la tête dont il se remettait à peine. Comment affronter cette terrible grippe alors ?
    Mon grand père est mort 10 ans après l'armistice, en 1928. Combien ont souffert de séquelles ? Mon grand père avait 48 ans, il avait fait toute la guère comme officier, enterré vivant, gazé, il a souffert terriblement des reins et en est mort. Et les séquelles psychologiques ? Pas le droit à l'époque. Ses enfants ont supporté un père au caractère épouvantable.

    RépondreSupprimer
  6. J'avais commencé à écrire cela et j'avais arrêté...
    Et puis...
    Des amis avaient appelé leur fils de l'âge de notre fille "Guillaume". Lorsque je l'ai dit à mon père (c'était en 1982) il a été étonné. "Tiens ce prénom se donne à nouveau ? "
    Y a-t-il des Adolphe dans la nouvelle génération ? Ou même malheureusement des Grégory ?

    RépondreSupprimer
  7. Reste bien au chaud, ma petite Miss. Porte des culottes de laine et dort avec un bonnet et des chaussettes.

    Bisou !

    RépondreSupprimer
  8. Chaque région son histoire. Notre famille d'origine alsacienne a tout quitté après 1870 pour rester française.
    Notre médecin de famille, qui est décédé l'année dernière à l'âge de 49 ans, se prénommait Guillaume.... Il n'était pas d'une région frontalière de l'est, mais du centre de la France
    Maintenant heureusement, on est au delà de cela, comme j'ai écrit chez Olivier :


    L'Histoire passe, et comme disait Jarry : "L'oubli est la condition indispensable de la mémoire". On a inventé la prescription pour pouvoir avancer et ce serait bien que le peuple allemand qui a souffert énormément puisse relever la tête....

    Il faut se souvenir, par respect pour ceux qui ont donné leur vie et leur jeunesse, mais il faut aussi avancer dans l'Europe.

    RépondreSupprimer