Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, décembre 16, 2010

Rondeur des jours




"Les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
"Giono, Rondeur des jours

11 commentaires:

  1. le petit lutin est adorable, a-t-il commandé un camion ou une dinette? ou les deux?

    RépondreSupprimer
  2. L'age des découvertes et de l'apprentissage, vu par un œil attendri...
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  3. Marguerite-Marie:il a commandé de grosses briques qui s'assemblent!
    A toi aussi, Daniel!

    RépondreSupprimer
  4. Prises de vue originales.
    Le mots rondeur me fait bondir, car plus le temps passe et plus j'en prends !!!

    RépondreSupprimer
  5. Claude, désolée....mais il faut prendre ce mot dans tous ses sens positifs !(je sais, facile à dire!)

    RépondreSupprimer
  6. Rondeurs des jours et des "joues!"

    RépondreSupprimer
  7. Par le hublot, par le trou de la serrure, par le bout de la lorgnette, je vois la vie tout en rond; finiras-tu par entrer dans la ronde, la ronde des jours tout ronds, petit garçon...
    Joli regard en rond MissYves, aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
  8. I think that children know the truth of those words better than anyone.

    RépondreSupprimer
  9. Thérèse et Enitram:
    Oh! merci de vos jolis mots sur mes photos!

    RépondreSupprimer
  10. Une tendre série, très réussie. Elle commence par cette image où on imagine ce que ce petit homme imagine, il est dans un vaisseau au milieu des nuages. Il est seul mais sous des regards bienveillants qui le rejoignent, enfin, avec la dernière photo.
    Il ne faut pas croire que seuls les humains regardent ainsi leurs petits. Je me souviens de deux mamans hippopotames au zoo de Berlin suivant le leur à la nage dans l’aquarium et ensuite le couvant du regard lorsqu’il se reposait sur le rocher. Les enfants doivent grandir, devenir autonomes et nous sommes là pour veiller sur eux tout en leur laissant du champ.

    RépondreSupprimer
  11. Cergie, comme je sais que tu aimes Giono, j'ai choisi la citation et le titre pour toi, après avoir retenu un poème de René de Obaldia
    "Moi j'irai dans la lune
    Avec des petits ppois..."

    RépondreSupprimer