Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, juillet 31, 2010

Fabriques et points d'eau


de style oriental : charme japonisant dans le jardin de Castillon.

jeudi, juillet 29, 2010

Perspective

Castillon: un décor digne du film de Peter Greenaway, Meurtre dans un jardin Anglais
Voir la bande-annonce du film

dimanche, juillet 25, 2010

vendredi, juillet 23, 2010

Créatures fantastiques


dans le parc des sculptures de Caen
crées par Huang Yong Ping , elles semblent dominer le petit monde des humains qui s'agitent, plus loin, là-bas.

mercredi, juillet 21, 2010

Au pied du château

Sous le soleil de juin, un aspect bien différent de ce jour de neige , en décembre 2009, ici.

lundi, juillet 19, 2010

A vol d'oiseau

Voilà la vue qui s'offre à nos pigeons voyageurs, du haut des remparts du château des ducs de Normandie, où se trouve le musée des Beaux-Arts .

Nos volatiles peuvent planer au-dessus de l'église Saint-Pierre, ou survoler la rue du Gallion, qui descend de l'Université vers le centre -ville .

dimanche, juillet 18, 2010

Tourtereaux

La flèche de l'Eglise Saint-Pierre à Caen aimante ce couple d'amants haut perchés.
Tiens, l'un a perdu sa moitié...

L'autre, s'ennuyant au logis, comme dans la fable de la Fontaine, serait-il devenu pigeon voyageur ?
Pour lire "Les deux pigeons"

Sur ce, après quelques départs virtuels,
à cheval,
à vélo,
en kayak,
à tire-d'aile....

je fais une pause ,
(programmation automatique, en principe 1 jour sur 2)


A plus tard...Bonnes vacances!

samedi, juillet 17, 2010

J'ai descendu dans mon jardin

Pour y cueillir, non pas du romarin...
...mais des kilos de cerises...jamais ce cerisier n'avait autant donné...Est-ce l'effet protecteur de la neige ?



Rouges dans le ciel/
Promesses à pleins paniers /
Cerises juteuses


miss Yves



Issues de Charente /
Vivants souvenirs d'été
/
Mes roses trémières

Miss Yves
.....................................................................................................................................................................

vendredi, juillet 16, 2010

Fou, Flou, Fouillis

Le charme fou de parterres fouillis aux lignes savamment floues: Jean-Jacques Rousseau aurait aimé s'y promener.
jardin à l'Anglaise et prairie fleurie se jouent du cordeau et du compas.


"Il y a pourtant ici, continuai-je, une chose que je ne puis comprendre. C'est qu'un lieu si différent de ce qu'il était ne peut être devenu ce qu'il est qu'avec de la culture et du soin ; cependant je ne vois nulle part la moindre trace de culture. Tout est verdoyant, frais, vigoureux, et la main du jardinier ne se montre point : rien ne dément l'idée d'une Ile déserte qui m'est venue en entrant, et je n'aperçois aucun pas d'hommes. Ah ! dit Monsieur de Wolmar, c'est qu'on a pris grand soin de les effacer. Vous ne voyez rien d'aligné rien de nivelé ; jamais le cordeau n'entra dans ce lieu ; la nature ne plante rien au cordeau ; les sinuosités dans leur feinte irrégularité sont ménagées avec art pour prolonger la promenade, cacher les bords de l'Ile, en agrandir l'étendue apparente sans faire des détours incommodes et trop fréquents. "

Jean-Jacques Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloïse.

mercredi, juillet 14, 2010

14 juillet

Fête nationale.

Tricolore, Normand,
Aux étoiles de l'Europe
Ils claquent au vent
Et s'en donnent à coeur joie
les drapeaux,
Sur le bleu du ciel
de Caen.

mardi, juillet 13, 2010

Bourdelle

Puissantes et modernes, les statues deBourdelle
dans le parc des sculptures -Musée des beaux-Arts de Caen

lundi, juillet 12, 2010

dimanche, juillet 11, 2010

Chapeau

aux créateurs de ce beau jardin de Castillon!




jeudi, juillet 08, 2010

kayaks et canoës

Notes de couleur
Sur les méandres Virois
Bleu et vert en gammes

miss Yves

Et voici deux traductions composées et aimablement communiquées par
Vicki lane
la première, littérale, la deuxième plus libre- je les aime toutes les deux!
merci, chère Vicki Lane!

Bright colors accent
The meanders of the Vire --
Range of blues and greens.


Bright flecks of color
Sparkle on the cool river's
Winding blues and greens.

mardi, juillet 06, 2010

Visite au haras (2)

Notre guide , Aurore nous fait faire le tour complet du haras avec des explications complètes.

C'est l'heure du repas!

Ci-dessous, les bâtiments consacrés au rôle des étalons du haras national de Saint-lô:

1-la salle d'insémination artificielle
2-Dans ce local, le mannequin sert à recueillir la semence de l'étalon, tandis qu'une jument réelle -appelée, non sans humour "Super Nana",(âgée de 14 ans ) installée à l'abri, au fond de la salle stimule , par ses émanations corporelles , les ardeurs de l'étalon.
3-la salle d'échographie


Voici les juments et leurs petits.
Reflets...non pas dans un oeil d'or, mais dans les vitres des fenêtres .
La photo numéro trois, en bas à droite est celle du laboratoire d'analyse chargé de vérifier la qualité de la semence des étalons .
Salle des attelages .
Des démonstrations d'attelages sont faites tous les jeudis, pendant l'été.
Superbe spectacle!Merci à l'association des amis des musées municipaux et à notre guide, Aurore!

lundi, juillet 05, 2010

A cheval (visite au haras: 1)

Visite du haras national de saint-Lô:


un beau cheval blanc se présente:"Idéal du Perche", c'est un cheval de trait, aussi ce n'est pas lui que nous monterons !
Au-dessus du box, la fiche d'identité et" l'arbre généalogique "du cheval.


Invitation à un petit voyage, au pas, au trot, au galop ?




Ce superbe cob normand est un cheval de selle: c'est le cheval de la garde républicaine !Quel prestige! Quelle classe !
Notre guide, Aurore, nous explique qu'il est interdit depuis 1998 de couper la queue à cette race de cheval, pratique autrefois admise pour raison esthétique.
Notez les chaussettes de protection portées par "Gargillier".

C'est un cheval de compétition, que les employés du haras font "travailler", c'est à dire courir tous les jours, mais qui est trop jeune encore pour être " exploité", c'est à dire utilisé comme reproducteur.
La structure de la toiture du manège a été conçue , en 1886 par un célèbre architecte: devinez lequel !

Au sol, un mélange de terre et de feutre .
Vue d'ensemble du haras.
A l'arrière-plan, l'ancienne * maison du directeur , *autrefois logement de fonction, louée à présent à des particuliers .
Plein ciel
J’avais un cheval/
Dans un champ de ciel/
Et je m’enfonçais/
Dans le jour ardent. /
Rien ne m’arrêtait /
J’allais sans savoir, /
C’était un navire/
Plutôt qu’un cheval,/
C’était un désir/ Plutôt qu’un navire,/
C’était un cheval/
Comme on n’en voit pas,/
Tête de coursier,/
Robe de délire,/
Un vent qui hennit /En se répandant.
Je montais toujours/
Et faisais des signes :/
« Suivez mon chemin, /
Vous pouvez venir,/
Mes meilleurs amis,/
La route est sereine,/
Le ciel est ouvert. /
Mais qui parle ainsi ?/
Je me perds de vue/
Dans cette altitude,/
Me distinguez-vous, /
Je suis celui qui/
Parlait tout à l’heure,/
Suis-je encor celui/
Qui parle à présent,/
Vous-mêmes, amis,/
Êtes-vous les mêmes ? : /
L’un efface l’autre/
Et change en montant. »
Jules Supervielle
1939-1945

(Visite à suivre)