Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, octobre 19, 2011

Le Bec-Caen-Canterbury



Le Bec-Hellouin est un village normand de L'Eure aux jolies maisons à colombages colorés.(Billet personnel ici) et dont l'une des petites rues s'appelle rue de Canterbury, ce qui peut surprendre!
..................................................................................................................................................
Le toponyme Bec- Hellouin  se compose d'un terme scandinave (Bekkr ="ruisseau" ou" cours d'eau") et d'un nom propre, Herluin , personnage  qui a non seulement marqué l'histoire de ce lieu mais aussi celle de la Normandie.


En 1034, le chevalier Herluin décide d'abandonner le service de son seigneur, le comte de Brionne, pour celui de Dieu, bientôt suivi par 9 anachorètes.Le monastère du Bec est fondé et compte 39 moines en 1041.
En 1042, un clerc italien nommé Lanfranc , quitte l'enseignement qu'il assurait à Avranches pour vivre dans la pauvreté et l'anonymat au monastère.Trois ans plus tard,à la demande d'Herluin, il y sera  enseignant. Son destin croisera celui du jeune duc Guillaume, lors du siège de Brionne, qui le prendra pour conseiller. A ce titre, il sera envoyé à Rome pour obtenir du pape qu'il lève l'interdit relatif à son mariage avec Mathilde. Mission réussie!




Vers 1060, Herluin réinstalle sa communauté un peu en amont du vallon et quelques années plus tard Lanfranc sera, à la demande du Duc de Normandie, le bâtisseur de l'abbaye aux Hommes, à Caen, que ce dernier avait promis de fonder.

L'Histoire se poursuit  au-delà de la Manche: le Pape Alexandre II, ancien élève de Lanfranc au Bec, choisit  son ancien maître pour devenir évêque de Canterbury . A la mort de Lanfranc ( devenu véritable régent des Iles britanniques) le philosophe et théologien Anselme, abbé du Bec lui succède en 1093 et le rayonnement de l'abbaye-devenue du Bec-Hellouin -s'étend sur tout l'occident.





La tour Saint-Nicolas, datant du XV ème S. est le vestige le plus important de l'ancienne église abbatiale-dont elle était d'ailleurs  isolée-Une plaque rappelle les liens unissant, aux XI et XIIèmes siècles l'Eglise d'Angleterre et notre abbaye normande

L'abbatiale  qui accepta au XVII éme S. la Réforme de St Maur connut l'enseignement du frère Guillaume de la Tremblaye, qui conduisit également les travaux de rénovation de l'abbaye aux Hommes de Caen.
A la Révolution, la congrégation fut chassée du site et sous l'Empire, l'église abbatiale abattue.Le mur ci-dessous en est un vestige.



La nouvelle abbatiale qui date de 1948 est aménagée dans l'ancien réfectoire mauriste.

Le vaste  parc planté d'arbres majestueux a un charme très" anglais"

9 commentaires:

  1. Merci pour ces belles photos et pour le cours d'Histoire magistral !
    Une visite à faire.

    RépondreSupprimer
  2. Encore un joli voyage dans le passé historique et même un petit peu en Angleterre "Canterbury" !!!
    En Vendée nous trouvons aussi le Toponyme "Bec"(Petit Bec, Port du Bec ...)je suis heureux de savoir son origine.
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  3. Claude: source, guide Michelin +visite perso

    RépondreSupprimer
  4. Bec (ou bekkr) se dit toujours bäck en suédois. Un petit cours d'eau.

    RépondreSupprimer
  5. Merveilleuse histoire revisitee et merveilleuses photos. Quels tresors!

    RépondreSupprimer
  6. La tour St Nicolas est un relief comme la tour St Jacques à Paris. A part de l'église, comme à la cathédrale Ste Marie des fleurs de Florence... Elle est très belle, blanche dans un cadre de verdure
    Que de Guillaume ; et une seule Mathilde !

    RépondreSupprimer
  7. Est ce que Jackpot a connu une fin violente ? Il ne semblait ni vieux ni malade, seulement nostalgique.

    En ce qui concerne la porte rouge, elle donne sous les remparts. Le cimetière que j'ai vu est au dessus de l'église.

    RépondreSupprimer
  8. Cergie: il est bel et bien mort de dépression!
    La tour St Nicolas n'a plus de flèche

    RépondreSupprimer