Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, novembre 11, 2011

"A la mémoire

de nos glorieux  morts,
A la gloire des combattants"énonce l'inscription sur le monument aux morts de




 ThiersSquare de Verdun , 
 construit en 1923 sur les plans de l'architecte Deroure.

 Moins  classiques en sont les dimensions , son ordonnancement  selon les grands  champs de batailles et les sculptures de Joanny Durant, de Boën -Sur-Lignon, représentant un couple de Gaulois et un coq monumental.(Article ici sur sa réfection )


3 commentaires:

  1. Magnifique monument.
    Hélas, trois fois hélas aucun monument ne rendra la vie aux milliers de morts et toutes les familles détruites, le visage de la France rurale déduit à jamais.
    Si crime contre l'humanité doit avoir un sens, c'est bien ici...
    A + :))

    RépondreSupprimer
  2. Le rouge des bacs secoue les esprits des passants.
    Tant de reflexions traversent l'esprit en ces jours de guerres pour la plupart ignorees dans l'actualite...

    RépondreSupprimer
  3. Ces monuments ne sont que des consolations de la patrie aux mères qui ont donné leurs enfants, aux épouses qui ont donné un mari, aux enfants qui ont perdu un père.
    Pour faire plus léger je pense au film "Amélie Poulain" en ce cas précis, à cause des marches ; et au petit mot : "quand le sage montre la lune, le sot regarde le doigt"

    RépondreSupprimer