Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, décembre 10, 2011

Un dimanche au Musée:Glenn Mor (1/2)



"Les poèmes furent d'abord chantés et écoutés. On l'oublie trop souvent. Je pense que cette dimension sonore est essentielle si la poésie veut retrouver enfin ce que j'appellerais sa juste audience". Guy Allix





Le spectacle "Glenn Mor"illustre ce  retour aux sources de la poésie sonore en présentant  des poèmes dits par Guy Allix et mis en musique par Olivier Mélisse.

6 commentaires:

  1. Un beau poème bien conter, c'est beau, mais si en plus il est chanté....

    RépondreSupprimer
  2. Les troubadours modernes.
    Bon weekend. A+

    RépondreSupprimer
  3. Effectivement tout cela est dans ma pelouse. Plus particulièrement les rouges à pois blancs qui sont attirés par les bouleaux, ainsi que les bolets, sauf cette année pour ces derniers.
    Les paxilles poussent un peu partout.

    RépondreSupprimer
  4. Encore faut-il vaincre parfois sa timidite pour les dire avec le juste son... en musique: quel plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu la chance d'assister à la lecture de "Hyacinthe et Rose" écrit par et lu par François Morel. Il nous avait dit que pour une bonne part c'était inventé, cependant la fin dite par lui nous a remplis d'émotion et pourtant je la connaissais pour l'avoir déjà lue.
    Et puis des souliers neufs cela se dit 'neu-s'

    RépondreSupprimer
  6. Cergie: des souliers "neus", c'est la prononciation normande, effectivement.
    J'aime beaucoup F Morel, sa chronique sur France Inter à 9h le vendredi, son humour, son goût des mots et ses spectacles.

    RépondreSupprimer