Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, janvier 30, 2011

En voiture, Simone!

C'est moi qui conduis !


Cette expression était à la mode dans les années soixante.

 Explication  et origine ici

L'invitation au voyage ,sur ces voitures décorées passe par des couleurs rutilantes.

vendredi, janvier 28, 2011

Fioles

Fioles 
peintes


 Sur 
pots de peinture...




.....Un comble!

Liste des artistes ici

mercredi, janvier 26, 2011

Le veau d'or


est toujours debout

Réalisation d'un artiste
(dont j'ai hélas omis de noter le nom )
pour une entreprise spécialisée dans les coffres-forts.
..............................................................................................................................................................
Petite histoire de coffre-fort, par Olivier Lecourtois, ici,
 Suis-je distraite !
C'est Olivier Lecourtois (dont je connais un peu le travail et son évolution) qui est l'auteur de cette oeuvre, et qui  donne les précisions suivantes:
olivier lecourtois a dit..."
Bonjour,
je suis l'artiste auteur du
" Petit Temple du Veau d'Or " réalisé à partir d'un coffre fort fourni et exposé en permanence au Crédit Agricole de Saint-Lô (Manche)
L'interieur du coffre est tapissé de pièces d'ordinateur ...critique de l'omnipresence de l'argent et de la finance, virtuelle ou non, en notre société contemporaine...
Petit plus détaillé topo sur le pourquoi de cette pièce :
http://www.lecourtois.com/article-damien-hirst-son-veau-d-or-10000-fois-plus-cher-que-lecourtois-57516945.html
Merci de l'intéret porté à ce travail...visible agence C.A du Champ de Mars à Saint-Lô.
Olivier Lecourtois"
 .................................................................................................................................................................
Liste des artistes ici
Video ici (pour écouter Le veau d'or est toujours debout  de Charles Gounod)

lundi, janvier 24, 2011

tâches, taches- taches, tâches

Un jeune artiste au travail:
Romain Lepage,
parmi les 32 artistes invités à créer une oeuvre en partenariat avec une entreprise (Ici: François Enseignes)





Lire l'article sur la manifestation
taches,tâches

jeudi, janvier 20, 2011

Epidermes , Bruno Dufour-Coppolani (4/4)


Clquez sur
Artif(s) acts pour lire une analyse des oeuvres de Bruno Dufour Coppolani





Archéologies picturales 
lire l'article ici

Dans la lignée de la reconstitution , sous forme d'une gigantesque  toile peinte,  de la façade mutilée de l'église Notre-Dame de Saint-Lô, à l'occasion du 50 ème anniversaire de la libération de la ville, en 1994.

mardi, janvier 18, 2011

Epidermes (3/4)

Le thème de la Crucifixion hante l'oeuvre de Bruno Dufour Coppolani, qui a par ailleurs décoré
d'un chemin de croix
l'église de Domjean



"Une fois privé de vie, le  corps devient objet"

Un accrochage volontairement fait  à l'envers accentue ce constat terrible.
(Le regard dirigé vers la partie gauche du tableau, en inclinant la tête permet de  restituer la vision initiale du peintre )

(Interview ici)

dimanche, janvier 16, 2011

Epidermes, Bruno Dufour-Coppolani (2/4)


d'après Mapplethorpe





René (231/171cm) et Jeanne (225/189 cm)
ces deux grandes toiles figuratives et à première  vue hyper réalistes deviennent, vues de près, des morceaux de peinture abstraite, au caractère expérimental.

Certes , l'artiste utilise le procédé classique du glacis pour la finition, mais auparavant la toile a été préparée selon une "cuisine "personnelle:
au sol,  l'application  préalable d'une couche de sable  crée des imperfections qui seront accentuées de manière aléatoire -"baguettes, grattoirs, balais, tiges, chaussures" -tout est bon pour  suggérer le vieillissement de la peau.
Ces accidents seront retravaillées- la toile au mur- par d'autres instruments: brosses, pinceaux, aérographes...

"De petits événements de peinture pourront devenir des événements de peau"

samedi, janvier 15, 2011

Epidermes, Bruno Dufour-Coppolani-1/4

Le premier épisode neigeux m'a empêchée d'assister au vernissage
de l'exposition de Bruno Dufour-Coppolani (cf  Article du  Monde  fr ici )

"Epidermes", que j'ai visitée et photographiée une quinzaine de jours plus tard.

N'ayant pu assister à la conférence-débat, j'ai utilisé , comme source d'informations et système d'analyse, la brochure effectuée par les étudiants de l'IUT, brochure qualifiée de"bel objet" par l'artiste invité.
Un intéressant article de Guy Allix (ici ) commente l'oeuvre du peintre.
.

-24 ème édition d'ART (IFS) ACTS

-Ci-dessus: carton d'invitation recto- verso et extrait de la brochure réalisés par les étudiants de première année Information-Communication et Informatique de l'IUT de Caen.
..................................................................................................................................................
Le portrait , quelque peu malmené qui se trouve sur le carton d'invitation s'inspire du tableau de Petrus Christus, Portrait de jeune fille.


(A suivre)

vendredi, janvier 14, 2011

Lunatique





Lunatique,

À Edgar Poe.

Dans l'herbe folle et l'ortie,
La paupière appesantie,
Rôde un chat maigre au poil roux.

Le mur dans l'ombre blafarde,
Où s'entrechoquent des houx,
Se crevasse et par les trous
La lune errante regarde.

Le chat maigre en s'étirant
De sa voix traînante et rauque
Miaule, et dans son oeil glauque
S'allume un feu transparent,

Mirage, où, spectre enivrant,
On voit danser toute nue
Hécate, au ciel inconnue.


Jean Lorrain (1805-1906)



mercredi, janvier 12, 2011

Z

comme......
Zanello ,
c'est le nom d'une famille d'origine piémontaise:  comme de nombreux italiens qui ont fui chômage et fascisme entre 1920 et 1930, Fernando  Zanello a quitté son pays pour s'installer dans la Manche, à Tessy- sur- Vire où il a fondé une entreprise  de ciments, bientôt devenue entreprise familiale.
Emo Zanello ,lui,  une fois retraité a raconté l'histoire de ses ascendants ,de ses "Ritals", pour employer l'expression de Cavanna, et  Normandie magazine a consacré un article à ce livre de mémoire intitulé l'émigration des Italiens de Pianceri.
..........  ................................................................................................................................................

Du 2 au 12 septembre 2010, l'opération Taches et Tâches a réuni  dans le hall des expositions de Saint-lô quelque 35 artistes du monde entier qui ont créé sous les yeux du public une oeuvre destinée à être vendue aux enchères, au profit de l'association du photographe Reza,  Aïna, en faveur de la liberté d'expression .

Cette performance artistique  s'est effectuée  dans le cadre d'un mécénat d'entreprises .


Ainsi, un bloc de ciment  de la maison Zanello est échu, par tirage au sort- c'était une des règles du jeu- à l'artiste  Sylvain Mellot.
Ce dernier l'a décoré  selon son style  très particulier , le peuplant de ses petits bonshommes ,  acrobates et funambules errant à pied ou en roulotte,  ravi d'établir  des liens entre  son univers personnel et celui de cette famille qui a choisi la France dans sa quête de la liberté.





http://www.sylvainmellot.com/artiste.php

dimanche, janvier 09, 2011

Noël au balcon

et pourtant au frisson.

Noël au tison
Sous l'épaisseur de la neige
S'écroulent les branches

lundi, janvier 03, 2011

Ville nouvelle sous la neige


Helsinki?
Moscou?
Stockholm?
Non:
Saint-Quentin -en-Yvelines , le 25 décembre 2010, sous une chape de neige.
La perspective, oeuvre de Marta Pan, en acquiert d'autant plus d'allure.

dimanche, janvier 02, 2011