Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, mars 02, 2012

Visions romantiques des côtes de la Manche (3) : tempêtes

La mer... Tempêtes, sauvetages, naufrages: des sujets grandioses qui correspondent au goût du Sublime des
Romantiques.
C'est une scène de noyade que  compose ici Paul Huet (1803-1869) avec  pour cadre les falaises d'Houlgate- les Vaches noires- La blancheur du corps de de la noyée répond au blanc de l'écume et  des nuages en mouvement  et crée un puissant  effet dramatique .




Jean-Louis Petit (1795-1861)- peintre officiel sans être pour autant peintre de la Marine- a été inspiré, comme d'autres artistes-des  peintres ou  plus tard, des cinéastes- par la silhouette du  phare de Gatteville dans la tempête.


Du même peintre, cette Vue du quai Napoléon (1838)  associe  les anciens  remparts du Château  de Cherbourg et* l'obélisque en mer, fouettée par les vagues; ruines, monuments,  barque qui tangue ...comme dans un lavis ou un poème de Victor Hugo...

(Sur l'Obélisque de Louqsor)



Vidéo ici


19 commentaires:

  1. wsernLes peintures son la mémoire du passé. Très belles peintures.
    elles nous rappellent que la mer n'est pas toujours tendre avec les hommes, les hommes qui devraient apprendre à mieux la respecter...
    Bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Blogger avec les mots illisible à retranscrire me devient insupportable.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Sur la première, j'aime le ciel dramatique de ton vendredi.
    Daniel a raison, les nouveaux mots vérificateurs sont des fois indéchiffrables et font perdre du temps.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai bégayé ce matin!!
    Tu peux si tu veux effacer les doublons... lol

    RépondreSupprimer
  7. Daniel:merci, à toi aussi!

    RépondreSupprimer
  8. Il y a un obélisque à cherbourg?

    RépondreSupprimer
  9. Spacedlaw: oui, mais pas en mer. Il se trouve place de l'Hôtel de ville (appelée Place Napoléon par les Cherbourgeois)

    http://photograff.blogspot.com/2009/04/ois-forobelisque-orange-original.html

    RépondreSupprimer
  10. http://lewebpedagogique.com/histoireauroussay/2009/10/26/25-octobre-1836-erection-de-lobelisque-de-louxor/

    RépondreSupprimer
  11. surement une belle exposition..
    moi aussi j'ai des problèmes avec les lettres de modération...

    RépondreSupprimer
  12. Je préfère ces tableaux à ceux du précédent billet !
    La mer toujours recommencée...
    Vous pouvez changer les mots qui sont illisibles en cliquant sur la petite flèche à droite de "saisissez les mots"

    RépondreSupprimer
  13. L'exposition m'aurait passionnee pour le cote beaute et informations mais ce n'est pas autrement ma tasse de the, ou de cafe :-)

    RépondreSupprimer
  14. oops j'ai clique sans taper les mots...
    donc je disais donc que j'aurais aime voir l'exposition...

    RépondreSupprimer
  15. Enitram: voilà un renseignement précieux: merci!

    RépondreSupprimer
  16. "Comediante! Tragediante!"
    Ne crois tu pas que les Romantiques en font parfois un peu trop dans l'interprétation ?

    (Je vois que le Mont-Saint-Michel est de retour)

    RépondreSupprimer
  17. Lucie certes! le drame romantique n'est pas très éloigné du ...mélodrame.
    Billet à suivre sur le Mont

    RépondreSupprimer
  18. je trouve cette exposition intéressante et j'admire surtout le bandeau magnifique.

    RépondreSupprimer
  19. Merci for this enlightening time travel! :-)

    RépondreSupprimer