Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, novembre 18, 2012

Fête du bocage et de la biodiversité

Dimanche 18 novembre 2012

Voici le programme concocté par Françoise Herman, auquel ont  participé  plusieurs associations: 

-Atelier apicole, avec Joëlle Berthout
-La vie des vers de terre, avec Alice Denis

-Le "fabuleux destin des feuilles mortes"(Maison de la forêt et du tourisme de Cerisy-La-Salle)



-La pilaison à l'ancienne, orchestrée par Georges Salliot



La veille, samedi 17 novembre :
-Atelier " sushis  sucrés normands" animé par  Caroline Carnaille, 
 de l'association "le Garde-manger"qui promeut la cuisine biologique, à partir de produits locaux et de saison .


Makis et sushis
.................................................................................................................................
Préparation  20 minutes, cuisson 20 minutes

Préparez la veille
le riz au lait:
Faites bouillir l 500 ml de lait demi-écrémé  et versez 100 g de riz rond blanc en pluie fine, remuez sans cesse pendant 20 minutes jusqu'à absorption du lait
et 
les crêpes choco
.......
- Dans un saladier, mélanger le cacao (25 g. ) et la farine (60g.).
 Réservez.
 Dans un bol doseur, battez l'oeuf, ajoutez le lait (175mg.)
 puis le sucre (10g.)
Faites un puits avec la farine et incorporez le liquide en battant énergiquement du centre vers l'extérieur.


Epluchez les pommes de saison , de préférence avec  l' extraordinaire instrument ci-dessus
 puis coupez-les en forme de  frites .
Découpez chaque crêpe de façon à obtenir un carré pour les makis,  les chutes serviront pour les sushis.
 Badigeonnez de riz au lait le carré obtenu en réservant une bande dans l'extrémité supérieure.
Humectez cette bande d'un glaçage de riz.
Dans la partie inférieure du carré, déposez 2 ou 3 morceaux de pommes .
Roulez la crêpe.



Vous obtenez un rouleau qu'il s'agit de découper en 12 morceaux égaux - à l'aide d'un couteau aiguisé , style couteau à filets de soles.
C'est une opération très délicate, car il ne faut pas écraser la crêpe! Il faut  pratiquer  comme si on sciait le rouleau, franchement, et sans appuyer.


Disposez dans un plat, et servez!
Bon dessert!

(On peut colorer les pommes au jus de betterave ou mettre de la pâte d'amande pour figurer le saumon)

Personnellement, j'y ajouterai de la cannelle et un peu de miel .


http://lesamisdesmusees-saint-lo.jimdo.com/http://lesamisdesmusees-saint-lo.jimdo.com/

19 commentaires:

  1. wouah!!! je n'aurai sans doute pas le courage de faire de si bons desserts, mais je les gouterais avec plaisir, j'aime le riz au lait.

    RépondreSupprimer
  2. La préparation est longue, mais s'il y a beaucoup de monde, cela vaut la peine!

    RépondreSupprimer
  3. Pas de doute tu as un penchant pour la bonne bouffe.
    Tu me donnes faim !!!
    Hélas je ne crois pas au bio, tout simplement il est impossible a produire...
    Par-contre je suis pour une agriculture raisonnée.
    Bonne soirée A + :o))

    RépondreSupprimer
  4. Superbe démonstration! Pour les longues après-midi d'hiver. Plaisir assuré avec les enfants et l'éplucheur/tranche pommes (la meilleur façon de faire manger des pommes aux petits.):-)

    RépondreSupprimer
  5. Jaimerais bien y gouter, c’est quelque chose d’originel.

    RépondreSupprimer
  6. Tu ne peux nier un certain intérêt pour le nommé "Barbey d'Aurevilly"
    La rétrospective que tu as réalisé est tout de même assez remarquable.
    Bonne semaine A + :o)

    RépondreSupprimer
  7. Daniel: un intérêt certain!
    Merci pour ton assemblage de liens!

    RépondreSupprimer
  8. une manifestation qui m'aurait plu
    par contre j'ai pas compris ce qu'il pilait ?

    RépondreSupprimer
  9. Bergson:Oh!
    Il n'y a pas de pommes à Chateaubriand ?

    RépondreSupprimer
  10. Tout cela donne faim, parce que c'est joliment photographié ! Miam !

    RépondreSupprimer
  11. Ayant la tête dans le sac ce matin because une très mauvaise nuit, j'ai rien compris aux makis et aux sushis.
    Je repasserai demain, j'aurais peut-être l'esprit plus ouvert.

    RépondreSupprimer
  12. Pas mal comme idée, les sushis sucrés; j'essaierai.
    Perso, j'ajoute souvent de la cannelle dans la pâte à crêpes - ça change agréablement.

    RépondreSupprimer
  13. *** Géniales ces recettes "à la normande" ! J'adore et je note ... je vais essayer d'en faire ici en Asie !!!

    Jolie balade que tu nous offres là ! MERCI MISS_YVES !!!! Belles photos !

    GROS BISOUS et bon mercredi ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  14. Ce n'est pas que j'ai mieux dormi, pourtant j'ai les idées plus claires ce matin.
    Sympa cette idées de makis et sushis sucrés.
    Si devais en faire pour mon Chéri, qui n'est pas du tout suhis et makis salés, je ferai une mousse au chocolat, noir de préférence, entourée d'une crêpe chocolatée, mais sans cannelle.

    Voili, voilà !

    RépondreSupprimer
  15. Que de bonnes choses à manger ! Et une belle journée sous le signe de la pomme !!!!

    RépondreSupprimer
  16. une montagne de pommes.. le cidre n'est pas loin...

    RépondreSupprimer
  17. Tu as un couteau à filets de sole, toi ?

    RépondreSupprimer
  18. J'avais été un peu vite pour lire ce billet, je suis donc revenue. Très belle mise en page et chapeau pour les explications, tout y est.

    RépondreSupprimer
  19. Cergie: que nenni!
    Et pourtant j'aime la sole. Je me la fais préparer par mon poissonnier.
    Je n'ai même pas le génial instrument épluche-pommes ...

    RépondreSupprimer