Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, février 11, 2013

Brr !


C'était en 2009 ou 2010...


12 commentaires:

  1. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰
    Hello Miss_Yves !
    Je viens poser délicatement mes pieds (en tongs) ;o) dans la neige immaculée qu'il y a dans ton paysage en ce moment pour te souhaiter
    un bon début de semaine !!!
    MERCI POUR CES JOLIES PHOTOS !!!! :o)

    et GROS BISOUS !!!!
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  2. Extra Missive! On n'en attendait pas moins de toi!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup la chevelure du buisson! :-)

    RépondreSupprimer
  4. Ta technique d'image évolue!
    Belles poésies.
    Bonne semaine. A+ :))

    RépondreSupprimer
  5. Nancy: merci de jouer "la comtesse - ou laPrincesse-aux pieds nus"
    Merci, Thérèse, ton idée va son cours.
    Je note"Chevelure"pour un prochain haïhu
    Daniel: c'est Thérèse qui m' a donné l'idée de rénover des photos anciennes.

    RépondreSupprimer
  6. Le pire est passé (et ce n'est certainement pas tes haikus) et la neige est partie vers le sud. Mais qu'est-ce qu'il a plu cette nuit!

    RépondreSupprimer
  7. Hélène: oui, que d'eau, que d'eau!

    RépondreSupprimer
  8. Je henni !! i i i i i
    Ho! Tu fais offense à ce beau rapace qui ne saurait manger autres choses que des proies vivantes !
    Ils vont pouvoir fournir les banques alimentaire avec les plats cuisiné é é é é (humour mimétique).
    Thérèse a eu une bonne idée de t'inspirer .

    RépondreSupprimer
  9. thérèse t'a donné une bonne idée car c'est vraiment chouette!

    RépondreSupprimer
  10. Mélancolique ou humoristique, bravo pour les photos et les haïkus !

    RépondreSupprimer
  11. Ici
    Soleil oublié
    le ciel se bleuit
    petite tiédeur.

    Mais comme dit Hélène, qu'est ce qu'il est tombé cette nuit !

    RépondreSupprimer
  12. Que faire d'autre que de se mettre à la fenêtre et sucer son crayon, avant de coucher quelques mots noir sur blanc, telle le sous-préfet aux champs ?

    RépondreSupprimer