Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, novembre 09, 2013

Oublié ?


 Relégué ...
...dans un coin du Jardin des Plantes Quesnel de la Morandière
à Coutances


ce monument aux Morts 1870-1871



dédié  " Aux Soldats et Marins Morts pour la Patrie " - 




Moins connu que Le Dormeur du Val...

...............................................Le Mal
Tandis que les crachats rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;
Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,
Croulent les bataillons en masse dans le feu ;

Tandis qu'une folie épouvantable broie
Et fait de cent milliers d'hommes un tas fumant ;
- Pauvres morts ! dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,
Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !… –

Il est un Dieu qui rit aux nappes damassées
Des autels, à l'encens, aux grands calices d'or ;
Qui dans le bercement des hosannah s'endort,

Et se réveille, quand des mères, ramassées
Dans l'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,
Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir !
Rimbaud, Poésies, 1870.......................................................................................................
...................................................................................................................................................
Lien/ Gallica/ La guerre de 70 en poésie

Autre lien /Blog la guerre poétique 

...........................................................................................................................................

5 commentaires:


  1. quelque soit l'année
    terrible est la destinée
    du pauvre guerrier

    (merci pour le lien avec les poèmes )
    bonne journée Miss_Yves

    RépondreSupprimer
  2. ✿ ✿ ✿ Bonjour chère Miss_Yves !
    Merci de nous faire découvrir ces œuvres à Coutances ! Que c'est BEAU !!! J'aime beaucoup !

    Je t'envoie une farandole de bisous ! bon week-end !!! ✿ ✿ ✿

    RépondreSupprimer
  3. La révolte et l'incompréhension du poète sont les nôtres !

    RépondreSupprimer
  4. Après la fête, les pleurs...
    La guerre est inutile partout et à toutes les époques !

    RépondreSupprimer
  5. Des morts oubliées, des vies sacrifiées ; les monuments aux morts ont une fonction "consolatrice"...

    RépondreSupprimer