Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, décembre 08, 2013

Face-à -face, corps à corps (2/3)




Pour sa grande exposition estivale 2013, 
la Fondation Maeght avait donné carte blanche au philosophe et écrivain Bernard -Henri Lévy
dans 
un cheminement en sept séquences pour comprendre  les  liens et  antagonismes  millénaires de la peinture et de la philosophie.

" Les aventures de la vérité
Peinture et philosophie: un récit"

Une centaine d'oeuvres anciennes et contemporaines dialoguent et se confrontent, 
issues de collections publiques, privées, françaises ou internationales et de celles  de la famille Maeght.



Piéta de Jan Fabre,
 Article et analyse ici




26 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Je ne suis pas féru en religion...
    Je suis tout de même surpris de cette piéta non conventionnelle, qui serais traditionnellement l'image de Marie à la décente de la croix représentation symbolique de la future résurrection !
    La c'est la mort qui reçoit, à l’inverse des dogmes de l'église!!!!
    Vision d'un mécréant...
    J'ai vue aussi qu'il y avait des piétas Laïques...(c'est bien un exemple ici!)
    Et puis BHL, je m'aime pas sa suffisance...
    Bon dimanche.
    A + :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une piéta plus que laïque...dans sa négation de la résurrection

      Supprimer
    2. Lire... qui serait traditionnellement.....

      Supprimer
  2. elle est terrifiante cette piéta...
    Que de détails symboliques à décrypter !
    bon dimanche Miss_Yves

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terrifiante, par sa morbidité...Effectivement,comme dans les Vanités, les symboles de la mort et de la putréfaction abondent.
      Merci, à toi aussi

      Supprimer
  3. J'avoue que j'ai un peu de mal avec BHL pour maintes raisons. Philosophe à la botte du gouvernement qui apparait à chaque fois quelques jours avant dans la presse pour préparer à une intervention quelque part dans le monde... En tout les cas je ne comprends plus la définition du mot "philosophe." C'est rare que je m'exprime mais mon café était bien bon ce matin par ce temps frisquet et éblouie que j'étais devant la beauté du paysage à ma fenêtre.

    RépondreSupprimer
  4. En tous les cas c'est une exposition qui fait réfléchir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, au -delà des réserves (que je partage ) sur le personnage

      Supprimer
  5. An interesting and slightly disturbing take on the Pieta.

    RépondreSupprimer
  6. ❀ ❀ ❀
    Hello et merci pour cette publication intéressante !
    J'adore cette suite.
    Très beau partage !
    GROS BISOUS et passe un bon lundi chère Miss_Yves
    ❀ ❀ ❀

    RépondreSupprimer
  7. Pietà très inspirée de celle de Michel-Ange, installée à la basilique St Pierre du Vatican. Que de symboles à déchiffrer, comme s'il fallait cela pour que nous comprenions un "message"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De loin, on s'attend à voir une réplique de celle de Michel-Ange, d'où le choc, de près.

      Supprimer
  8. (Lors de son dernier passage chez nous, Ambre, tout d'abord, souhaitait voir "Turbo" dont les affiches couvraient les murs du métro ; puis j'ai regardé la programmation d'Utopia. Turbo ne m'enchantait guère même si je ne pense pas qu'il faille tenir compte du sexe de l'enfant, il s'adresse à des enfants plus âgés. J'avais choisi "Poupi" pour petits à partir de 3 ans, mais finalement elle a préféré ne pas aller au cinéma. Monsieur O a eu droit à du cirque, il a beaucoup aimé, ses parents ne lui ont pas dit qu'après l'entracte le spectacle continuait car l'heure tournait.

    http://www.premiere.fr/film/Poupi-3782540

    RépondreSupprimer
  9. Moi, j’aime bien assez cette oeuvre. On voit bien que ce n’est pas un sculpteur d’ici, aux Etats-Unis, ou les gens sont super pieux. A plus regarder cette statue, je la trouve magnifique.

    RépondreSupprimer
  10. C'est un excellent travail de sculpture sur marbre, mais alors, la tête de mort ! Et le reste !.
    Quand je regarde une belle sculpture, je veux y voir que du beau, tout du moins dans la réalisation et non me prendre la tête à philosopher sur certains détails qui me perturbent.

    RépondreSupprimer
  11. Les commentaires sur BHL sont assez uniformes. J'avais autrefois un client qui connaissait la famille et qui n'avait lui non plus rien de vraiment bien à dire sur ce fiston et sa femme. Je me rappelle encore certains commentaires que je ne répéterai pas ici, même pas sous torture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dû faire une erreur de manip , car j'ai perdu le commentaire désopilant de Bergson:

      "Ces statues sont bien trop blanches pour la chemise de B HL"

      Ceci dit, je le répète, l'expo était stimulante, y compris les commentaires dudit BHIL, commentaires parfois à prendre au second degré

      Supprimer
  12. Pour moi cette piéta à figure de Mort est une dénonciation des guerres (telle 14-18) qui ont fauché inutilement tant de jeunes soldats.
    Le jeune homme couvert d'insectes, comme s'il était allongé en plein champ tel le "Dormeur du Val", pourrait être un de ceux-là.

    Est-ce une pomme de pin, ou une noix, qu'il tient dans la main ?
    Symbole courant dans l'art funéraire, la pomme de pin représente l'immortalité.
    Tandis que pour saint Augustin "Une noix dans son unité renferme trois substances distinctes : l'enveloppe, la coque et le noyau. L'enveloppe figure la chair, la coque figure les os et le noyau figure l'âme."

    Or, il me semble que c'est plutôt une noix décortiquée qui figure sur cette sculpture...

    RépondreSupprimer
  13. Une nouvelle version du Dormeur du Val ?Interprétation séduisante...
    Mais les vêtements sont *modernes et les insectes , symboles de pourrissement , dans les Vanités (voir la citation ci-dessous )

    Ce n'est ni une pomme de pin, ni une noix -les dimensions en seraient moindres- mais un cerveau humain.
    Cf l'analyse

    , "le Christ exsangue a été remodelé façon années 2000 : pantalon taille serrée, ceinture croco, veste déboutonnée et cheveux courts. Et, on ne le voit que de près, sa main qui court le long du rocher tient un cerveau humain."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, cette œuvre est une dénonciation pure et simple des principes de la religion comme étant du bourrage de crâne mortifère.

      Supprimer
  14. ❀ ❀ ❀
    Un petit bonjour chez toi en ce mercredi matin chère Miss_Yves !

    La piéta me fait peur !!!!

    Je t'embrasse bien fort
    et je te souhaite une bonne journée !!!!
    ❀ ❀ ❀

    RépondreSupprimer
  15. Je pense que Tilia est dans le vrai avec la derniere partie de son dernier commentaire.

    RépondreSupprimer