Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, octobre 31, 2013

Comptine et contes noirs

en couleurs





.............................................................................................................................................;
C'est une vieille sorcière qui s'appelle Grabouilla
Gra-bou-bou, Gra-bou-bou, Gra-bou-bou, Grabouilla
Elle passe par la chatière du gros chat Ramina
Ra-mi-mi, Ra-mi-mi, Ra-mi-mi, Ramina
Elle transforme en cafetière les bottes de ma grand-mère
Se cache dans la gouttière d'la maison d'Nicolas
Ni-co-co, Ni-co-co, Ni-co-co, Nicolas


Refrain :
Sorcière, sorcière, vite cache-toi, sorcière, sorcière, retourne chez toi !
Sorcière, sorcière, vite cache-toi, sorcière, sorcière, retourne chez toi !
.............................................................................................................................................................

ou en grisaille




Mais un jour la sorcière mangea trop d'chocolats
Cho-co-co, cho-co-co, cho-co-co, chocolats
Elle entre chez l'épicière et vole des p'tits nougats
P'tits nou-nou, p'tits nou-nou, p'tits nou-nou, p'tits nougats.
Elle mange une boîte entière, puis elle boit de la bière,
Elle dit d'un ton amer : « J'ai mal à l'estomac »
L'esto-to, l'esto-to, l'esto-to, l'estomac


Refrain :
Sorcière, sorcière, c'est bien fait pour toi, sorcière, sorcière, retourne chez toi !
Sorcière, sorcière, c'est bien fait pour toi, sorcière, sorcière, retourne chez toi ! 

..............................................................................................................................................................

Chanson ici 
.......................................................................................................................................................
Pour les photos: clin d'oeil à Marguerite-Marie, qui , très certainement, comprendra pourquoi!

..........................................................................................................................

mardi, octobre 29, 2013

Envoi de fleurs


Envoi de fleurs

Pour vous obliger de penser à moi
D'y penser souvent, d'y penser encore
Voici quelques fleurs, bien modeste envoi
De très humbles fleurs qui viennent d'éclore.
Ce ne sont pas là de nobles bouquets
Signés de la main de savants fleuristes
Liés par des noeuds de rubans coquets
Bouquets précieux, chefs-d'oeuvre d'artistes.

Ce sont d'humbles fleurs, presque fleurs des champs,
Mais ce sont des fleurs simples et sincères
Des fleurs sans orgueil aux libres penchants
Des fleurs de poète à deux sous pas chères.
J'aurais mieux aimé de riches bijoux
Que ce souvenir vraiment trop champêtre
Bagues, bracelets, féminins joujoux
J'aurais mieux aimé... vous aussi, peut-être.

Mais du moins ces fleurs, ce modeste envoi,
Ces très humbles fleurs qui viennent d'éclore
Vous diront tout bas de penser à moi
D'y penser souvent, d'y penser encore ! 



Chanson de Paul Delmet, lien ici 

Bref extrait sur Deezer ici
(30 secondes gratuites)
...............................................................................................................................................


.............................................................................................................................................................

dimanche, octobre 27, 2013

L'heure d'hiver

L'horloge

   Les Chinois voient l'heure dans l'oeil des chats. 
   Un jour un missionnaire, se promenant dans la banlieue de Nankin, s'aperçut qu'il avait oublié sa montre, et demanda à un petit garçon quelle heure il était. 
   Le gamin du céleste Empire hésita d'abord; puis, se ravisant, il répondit: "Je vais vous le dire." Peu d'instants après, il reparut, tenant dans ses bras un fort gros chat, et le regardant, comme on dit, dans le blanc des yeux, il affirma sans hésiter: "Il n'est pas encore tout à fait midi." Ce qui était vrai. 
   Pour moi, si je me penche vers la belle Féline, la si bien nommée, qui est à la fois l'honneur de son sexe, l'orgueil de mon coeur et le parfum de mon esprit, que ce soit la nuit, que ce soit le jour, dans la pleine lumière ou dans l'ombre opaque, au fond de ses yeux adorables je vois toujours l'heure distinctement, toujours la même, une heure vaste, solennelle, grande comme l'espace, sans divisions de minutes ni de secondes, - une heure immobile qui n'est pas marquée sur les horloges, et cependant légère comme un soupir, rapide comme un coup d'oeil. 
   Et si quelque importun venait me déranger pendant que mon regard repose sur ce délicieux cadran, si quelque Génie malhonnête et intolérant, quelque Démon du contretemps venait me dire: "Que regardes-tu là avec tant de soin? Que cherches-tu dans les yeux de cet être? Y vois-tu l'heure, mortel prodigue et fainéant?" je répondrais sans hésiter: "Oui, je vois l'heure; il est l'Eternité!" 
   N'est-ce pas, madame, que voici un madrigal vraiment méritoire, et aussi emphatique que vous-même? En vérité, j'ai eu tant de plaisir à broder cette prétentieuse galanterie, que je ne vous demanderai rien en échange.



 Baudelaire, Le Spleen de Paris, repris en 1864 dans  Petits poèmes en prose
...................................................................................................................................................................

...................................................................................................................................................................
À La Mémoire d'une Chatte Naine Que j'avais

Ô mon beau chat frileux, quand l'automne morose
Faisait glapir plus fort les mômes dans les cours,
Combien passâmes-nous de ces spleeniques jours
À rêver face à face en ma chambre bien close.

Lissant ton poil soyeux de ta langue âpre et rose
Trop grave pour les jeux d'autrefois et les tours,
Lentement tu venais de ton pas de velours
Devant moi t'allonger en quelque noble pose.
Et je songeais, perdu dans tes prunelles d'or
- Il ne soupçonne rien, non, du globe stupide
Qui l'emporte avec moi tout au travers du Vide,
Rien des Astres lointains, des Dieux ni de la Mort ?
Pourtant !... quels yeux profonds !... parfois... il m'intimide
Saurait-il donc le mot ? - Non, c'est le Sphinx encor.


Jules Laforgue
..................................................................................................................................

vendredi, octobre 25, 2013

Bateaux, pinceaux, bistrots

Ala fin de l'été,  la foule ne se presse plus sur le port de St Tropez, mais le bleu du ciel fait toujours chanter les  couleurs.




 Le  café
 Sénéquier 
est connu par les photos de personnalités sur sa terrasse
(Ici , article du Figaro 13 avril 2013 sur sa réouverture





Outre son intérêt historique, le musée de la marine offre de beaux points de vue sur le chemin du littoral et la ville.


La chapelle de l'Annonciade fut érigée  vers  1510 par la Confrérie des Pénitents blancs dont l'objectif était de racheter les marins tropéziens capturés et tenus en esclavage par les pirates barbaresques.
Devenu bien national sous la révolution, ce bâtiment subit des modifications:le clocher ayant été abattu en 1821, le toit fut reconstruit sous la forme qu'on lui connaît de nos jours.
La chapelle devint magasin  et salle de modèle de trace pour la construction des bateaux  à voile. Puis la partie supérieure, désaffectée à la Révolution fut aménagée afin d'abriter les collections du Museon Tropelen.

Paul  Signac découvrit en 1892 le petit port de pêcheurs qu'était Saint-Tropez en naviguant  à bord de son Yacht, l'Olympia.
Charmé par la région, il acheta une maison qui devint son atelier, la Hune, où séjournèrent de nombreux peintres:
Cross, Matisse, Derain, Marquet.

Le bâtiment de l'ancienne chapelle , mis en 1950 à la disposition de Georges Grammont fut remanié ultérieurement par ses soins et ceux de l'architecte Louis Suë afin d'abriter sa collection. L'inauguration eut lieu le 7 août 1955 , avec la présentation de 56 oeuvres de cette collection.

Les mouvements pointilliste, nabi et fauve constituent l'intérêt de ce musée.

Ltropez.fr/fr/Culture/Mus%C3%A9es/Mus%C3%A9edelAnnonciade/tabid/559/Default.aspx

...............................................................................................................................................................
Souvenirs: BB  chante"sur la plage abandonnée"ou "La Madrague" vidéo ici
...............................................................................................................................................

dimanche, octobre 20, 2013

Images, icônes


Sur la place des Lices, à Saint-Tropez, les parties de boules font partie de l'imagerie provençale traditionnelle  et typique.










Sous la pergola  du café de la place des Lices, cette  fresque représente la  célèbre partie de cartes  , morceau d'anthologie  de Marius, (1928) pièce de théâtre de Marcel Pagnol, qu'il a lui-même portée à l'écran  en 1931.
Fanny, Marius, César sont les trois volets de la Trilogie marseillaise (Cf. Lien )

vidéo ici
et là 




Et à l'intérieur du  même café , nous  entr'apercevons  l'image d'une icône du cinéma français, 



 qui a mis à la mode Saint-Tropez.



Article/ Nostalgie  ici 
............................................................................................................................................................
"Image"
"Icône"
Définitions:



..............................................................................................................................................

vendredi, octobre 18, 2013

Gendarmerie, gendarme rit

                                    http://www.youtube.com/watch?v=62m1WSZLnng


Petite balade
 sur les pas du gendarme, (vidéo) 
des gendarmes et des gendarmettes,  (autre vidéo) dans la cité du Bailli de Suffren:
Saint-Tropez.


Bientôt un musée consacré à cette série  culte des *années soixante(mais, avouons-le avec  épisodes d'une qualité inégale) :



Cette  plaque sculptée  en l'honneur du Félibre Fréderic Mistral  porte , en Provençal, la référence à cet illustre  personnage  vice-amiral  de France et Bailli de l'ordre de Malte:
"A Frédéric Mistral,
La Patrie du 
Bailli de Suffren"




La statue du Bailli de Suffren (1729-1788) , trône en majesté devant le port, côté commerces et cafés.









Une plaque lui rend hommage , sur le vieux mur  de l'ancien château,


...lue attentivement  par les touristes  sous la protection  bienveillante des gendarmes  des années 2013.



En bonne place dans le musée de la marine, dans la Citadelle,  son buste s'impose,  face aux visiteurs.



Pour rire avec LE gendarme, vidéo ici


.
.............................................................................................................................................................

* "Je vous parle d'un temps
Que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître"
.........................................................................................................................................................
Bonne lecture / http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Andr%C3%A9_de_Suffren

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Tropez
..............................................................................................................................................................

Balade à Saint -Trop à suivre .....................................................................................................

mardi, octobre 15, 2013

Un spectacle d'enfer! (Finale )




Offenbach,Orphée aux Enfers, par Lyricannes

Résumé  du livret
emprunté à ce site:


http://www.lamediatheque.be/travers_sons/op_off01.htm


Acte III
Eurydice s'ennuie. Pour la divertir, Styx lui raconte sa vie passée. Il cache sa prisonnière à Jupiter qui veut faire sa connaissance.
Comprenant que les trois juges et le portier Cerbère sont inféodés à Pluton, Jupiter, transformé en mouche, parvient cependant à approcher Eurydice et à la séduire.


Acte IV

En l’honneur d’Eurydice, Pluton organise une fête qui bat son plein. Jupiter voit son projet d'emmener Eurydice contrarié par Pluton.


Il en prend ombrage et quand Orphée veut ramener Eurydice sur terre, il décide de mettre tous les prétendants d'accord en l’offrant à Bacchus.










http://le-mythe-d-orphee.over-blog.fr/article-orphee-aux-enfers-opera-d-offenbach-105145427.html




dimanche, octobre 13, 2013

Un spectacle d'enfer!( Actes I et II))

Orphée aux Enfers, Offenbach

Orphée aux Enfers,  avec la troupe Lyricannes:  couleurs et belles voix , charme et fougue d'une mise en scène  délirante,tout à fait  dans l'esprit d'Offenbach !

.......................................................................................................................................................
Le résumé du livret est emprunté à ce site:
http://www.lamediatheque.be/travers_sons/op_off01.htm

..........................................................................................................................................................



Acte I
Orphée, violoniste
 infidèle et prétentieux, voit son épouse Eurydice se tourner vers le berger Aristée ( qui n'est autre que Pluton, dieu des Enfers, déguisé: romance).
Eurydice meurt accidentellement. 
Orphée s'en réjouit, mais “l’Opinion Publique” exige de Jupiter de la lui ramener sur terre; (Indignation)




....................................................................................................................................................
Acte II

Sur l'Olympe, Jupiter est mis en cause par Mercure, Diane et *Cupidon au sujet de sa vie privée.
 Junon, son épouse, lui fait une scène de ménage.

*en costume marin, blanc et rouge sur la photo



 Arrive Pluton,(costume noir , cravate jaune) à qui Jupiter reproche ses frasques.
 Orphée et l'Opinion Publique sont annoncés par Mercure.



Jupiter décide de descendre aux Enfers pour enquête.
_Action!
.........................................................................................................................................................

.....................................................................................................................................................





(Photos personnelles du spectacle interprété par la troupe
Lyricannes)


...................................................................................................................................................

vendredi, octobre 11, 2013

Un spectacle d' ENFER (Ouverture)


                                                                Crrrou Crrrou croouu
                                                                             Romance                   




                                                                            Mise au pas

                                                                       
                                                                          Indignation
                                                                       et plan d'action




                                                                         Prêts?!
                                                                        Action!


                                                               Machination 
                                                                       et 
                                                              Contre-attaque 
                                                                          !

                                                                           Séduction:
                                                                        Bzz!Bzz! Bzz!




Toujours
prêts 
!




                                                                             Bravo!



A suivre ...

....................................................................................................................................................

C'est .....

Réponse le 13
.....................................................................................................................................................
(Photos: Septembre 2012)