Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, décembre 29, 2013

Dominos at home


Le verbe "ambiancer", usité en Afrique,  a été mis à l'honneur cette année pour  la "semaine de la langue française "parmi  les 10 mots sélectionnés : "dis-moi dix mots à la folie"


Il signifie: "mettre de l'ambiance, se comporter gaiement", ce qui convient parfaitement à cette période de fêtes.




et

passent par chez moi, elles  constateront  que leur ouvrage-voyageur  à  quatre mains- soit   "deux fois dix doigts "-
ambiance agréablement un coin de ma cheminée ,  dans la note"Home, sweet home"!
Merci !























La mise au point  d'un circuit de dominos ambiance la maisonnée: 
qui , des petits ou des grands , est-le plus passionné ?









....................

mardi, décembre 24, 2013

Cadeau !

...............................................................................................................................................................

dimanche, décembre 22, 2013

C'est du passé


                                        "Nous fouillons, c'est votre histoire"


                                                   Souvenirs à consommer sans modération

vendredi, décembre 20, 2013

Au loin, là-bas...



Les couleurs de " Matnik" 
et
un "Angélus Vietnamien "
  de la part de
                         Claude
 et de
                               Marguerite-Marie
       que je remercie vivement !
.........................................................................................................................................................;

mercredi, décembre 18, 2013

Les "jardins de la mémoire"



A Bercy: ...la mémoire du vin est  conservée dans les vestiges de chais intégrés à des constructions modernes



et dans quelques pieds  de vigne.

le parc comprend   huit jardins  :
4 d'entre eux cultivent  potagers, vergers, roseraie et plantes aromatiques ,

tandis que 4 autres traitent le thème des saisons. 
Le murmure de l'eau fait écho à la mémoire du vin.




Il n'y a pas si longtemps se trouvait, cour Saint-Emilion , une "petite ville pinardière"- pour parler
 comme Léo Malet -"défendue par des grilles contre les assauts possibles des assoiffés "
(in Casse-Tête à la nation)


Jadis,  Alphonse Daudet en appréciait " la bonne odeur de vinaille "


A présent, les  anciens entrepôts de briques ont été transformés en boutiques et bars à vin.
Les rails qui , par le passé, servaient à acheminer les vins donnent beaucoup de cachet à cette voie piétonnière et à ce lieu, très fréquenté . 
.
......................................................................................................................................................
Source: Le guide Vert de Paris, édition des voyages
A propos de:
-Bercy, petite ville liée au vin, histoire et documents sur ce blog
- la citation de Léo Malet , contexte ici  et là
 Léo Malet, un article polémique ici 

dimanche, décembre 15, 2013

Rail , rouille, roule , rouge

"Vous avez mis le pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous essayez en vain de pousser un peu plus le panneau coulissant.
Vous vous introduisez par l’étroite ouverture en vous frottant contre ses bords, puis, votre valise couverte de granuleux cuir sonre couleur d’épaisse bouteille, votre valise assez petite d’homme habitué aux longs voyages, vous l’arrachez par sa poignée collante, avec vos doigts qui se sont échauffés, si peu lourde qu’elle soit, de l’avoir portée jusqu’ici, vous la soulevez et vous sentez vos muscles et vos tendons se dessiner non seulement dans vos phalanges, dans votre paume, votre poignet et votre bras, mais dans cotre épaule aussi, dans toute la moitié du dos et dans vos vertèbres depuis votre cou jusqu’aux reins."


La Modification , Michel Butor, Editions de Minuit, 1957, Prix Renaudot



Interview de Michel Butor par Pierre Dumayet / son roman La modification 

http://www.ina.fr/video/I00013072



Article / guide du routard ici  (Le chemin de fer sur la côte d'azur)


Je ne voyage jamais sans mes mémoires. Il faut toujours avoir quelque chose de sensationnel à lire dans le train." Oscar WILDE


"Le TGV, trop rapide, est un mauvais coup porté au livre." Bernard PIVOT -



Plusieurs nouvelles de Maupassant ont pour décor un train, par exemple, celle -ci, (Notes d'un voyageur)
ou encore celle -là (La peur)

"Le train filait, à toute vapeur, dans les ténèbres.
Je me trouvais seul, en face d'un vieux monsieur qui regardait par la portière. On
sentait fortement le phénol dans ce wagon du P.-L.-M., venu sans doute de Marseille.
C'était par une nuit sans lune, sans air, brûlante. On ne voyait point d'étoiles, et le
souffle du train lancé nous jetait quelque chose de chaud, de mou, d'accablant,
d'irrespirable.
Partis de Paris depuis trois heures, nous allions vers le centre de la France sans rien
voir des pays traversés.
Ce fut tout à coup comme une apparition fantastique.......................................................................................................................................................
Anthologie sur
 thème ferrovière ici (extraits d'oeuvres littéraires)
et là 
(liste intéressante -non exhaustive  )
.........................................................................................................................................................
Florilège de citations sur ce site
...................................................................................................................................................................

mercredi, décembre 11, 2013

Chemins et labyrinthes (3/3)



La fondation Marguerite et Aimé Maeght  à Saint-Paul de Vence,
est une fondation privée - cas unique en Europe-
 inaugurée le 28 juillet 1964 par André Malraux.

Son objectif est de présenter l'art contemporain sous toutes ses formes.
Plus de 200 000 visiteurs viennent chaque année profiter des  nombreuses expositions y sont organisées, à partir des collections  permanentes- qui parfois, circulent  en France et à l'étranger.


L'architecte catalan Josep Luis a conçu  un musée dans la nature, en  étroite collaboration avec des peintres et des sculpteurs  dont les oeuvres monumentales s'intègrent au bâtiment et aux jardins:


-Le labyrinthe Miro


-Stabiles de Calder, Les renforts, 1963 (1)
-la cour Giacometti (2 , 3 et ci-dessous)



dimanche, décembre 08, 2013

Face-à -face, corps à corps (2/3)




Pour sa grande exposition estivale 2013, 
la Fondation Maeght avait donné carte blanche au philosophe et écrivain Bernard -Henri Lévy
dans 
un cheminement en sept séquences pour comprendre  les  liens et  antagonismes  millénaires de la peinture et de la philosophie.

" Les aventures de la vérité
Peinture et philosophie: un récit"

Une centaine d'oeuvres anciennes et contemporaines dialoguent et se confrontent, 
issues de collections publiques, privées, françaises ou internationales et de celles  de la famille Maeght.



Piéta de Jan Fabre,
 Article et analyse ici




jeudi, décembre 05, 2013

Dos à dos, face -à -face (1 bis /3)


Dans le cadre boisé de la fondation Maeght
l'exposition 
Les Aventures de la Vérité
( commissaire: Bernard-Henri Lévy)
présentait 
une confrontation entre 
Peinture et Philosophie





...................................................................................................................................................................
Face à la caméra de B.H.L, des artistes contemporains lisent une page de philosophie, dans un lieu de leur choix.

Ainsi, Marina Abramovic, Miquel Barceló, Olafur Eliasson, Alexandre Singh, Huang Yong Ping, Jacques Monory, Anselm Kiefer, Gérard Garouste, Kehinde Wiley, Maurizio Cattelan, Zeng Fanzhi ou Enrico Castellani
lisent
Platon, Hegel, Schelling, un fragment du Talmud, etc.

Méditation des visiteurs face aux vidéos...ou à la nature.

http://videos.arte.tv/fr/videos/exposition-peinture-et-philosophie-un-recit--7580068.html


.................................................................................................................................................................



« Les relations entre peinture et philosophie n’ont pas commencé sous les meilleurs auspices"  précise Stefano Montefiori. 
 "Il y a deux mille quatre cents ans, Platon prononça sa célèbre condamnation de l’art, en prenant l’exemple du peintre qui peint un lit en copiant le lit en bois fabriqué par l’artisan, qui lui-même le copie d’après l’idée du lit. Le peintre, aussi talentueux et inspiré soit-il, ne pourra créer que des copies de copies, et l’art ne sera jamais qu’« imitation d’imitation », encore plus éloigné de la vérité de la réalité apparente. "

Ce  dos à dos  ancestral a donné lieu à un face à face entre oeuvres contemporaines et ancienne, 
 par exemple :
Une crucifixion de Bronzino et un Basquiat, une Sainte-Véronique du XVe siècle revisitée par Picabia ou Jim Dine, des réinterprétations de la Cène...

Sans oublier 
une Piéta aux  airs de  Vanité 
..................................................................................................
..................................................................................................................................................................

Des face -à- face stimulants pour le visiteur qui , à l'intérieur, suivaient un itinéraire  en sept étapes:

La tyrannie des ombres, Technique du coup d’état, La Voie Royale, Contre-Être, Tombeau de la philosophie, Libérez les artistes ! et Plastèmes et philosophèmes.
.............................................................................................................

A suivre 

mardi, décembre 03, 2013

Face -à- face (1 / 3)

...................................................................................................................................................................

.
.................................................................................................................................................................

A suivre ...
...............................................................................................................................................................