Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, janvier 11, 2014

Aux couleurs de l'Inde (3 /4)


"SAT SRI AKAL"

par cette formule de politesse sikh 
Vivek Pal Singh
a salué le public venu le rencontrer 
  à la médiathèque d'Agneaux,  invité  par Anne, 
pour qu'il nous  parle de son pays.
Les autres formules (Namaste"pour les Hindous, Salamalekum pour les Musulmans ) rendent déjà compte de la diversité régionale et religieuse de l'Inde, pays qui suscite chez les occidentaux fascination ou répulsion, mais aucun sentiment tiède.

Si la pression occidentale du temps semble  démente pour la population indienne, à l'inverse, la complexité des religions indiennes, des coutumes, les contradictions entre modernité et archaïsme font de l'Inde le pays de l'illogisme total pour des esprits  cartésiens.
N'y allez pas  voyager sans préparation psychologique tant le bruit, le grouillement humain, les odeurs,  le spectacle de la misère risquent de choquer!



Un exemple de diversité, celle des langues: il y  a en Inde  2000 dialectes et  15 langues officielles, ce que l'on peut vérifier sur les billets de banque.




Traditionnellement, depuis l'invasion mongole, les Sikhs appartiennent à des familles de militaires, Vivel Pal Signh ne fait pas exception à la règle, mais , nous a t-il confié,sur le mode humoristique,  les valeurs contemporaines de l'armée ayant radicalement changé, il a préféré à la guerre armée  "la guerre économique"
Précision: Pour  les Sikhs, pas de différence entre les hommes et les femmes, tout le monde est UN, une femme n'appartient ni à son père, ni à son mari. Chacun des deux sexes porte un nom générique :
Singh pour les hommes, et Kaur pour les femmes.
« Kaur » signifie « princesse » ou « lionne », 
tandis que « Singh »
 (du sinha) signifie « lion » (comme par exemple dans la ville Singapour  (pur) du lion (singa)).
Le turban (pièce de 6 mètres de long) porté par les hommes peut arborer  différentes couleurs( sauf la couleur verte, emblème de la religion musulmane)


La causerie, entrecoupée de nombreuses questions auxquelles notre intervenant a répondu  avec cordialité   a évoqué des sujets variés:

-Présentation géographique de l'Inde, bref  historique des religions et croyances, avec quelques anecdotes à l'appui
-L'enseignement et le choix, souvent délicat  des langues principales et secondaires; l'alphabétisation
-le système de santé
-l'avenir économique
-la situation géopolitique
................................................................................................................................................
Merci à Vivek Pal Sinh pour sa disponibilité, sa bonne humeur et à Anne pour avoir organisé cette rencontre.

http://www.ouest-france.fr/une-fenetre-ouverte-sur-linde-avec-vivek-pal-singh-1788538


......................................................................................................................................................
Notes
« Kaur » signifie « princesse » ou « lionne », 
tandis que « Singh »
 (du sinha) signifie « lion » (comme par exemple dans la ville Singapour  (pur) du lion (singa)).
...........................................
Sat Sri Akal se traduit par Dieu est Vérité, ou, La Vérité est éternelleSat veut dire: vérité, Akal: l'Être en dehors du temps, Sri est un terme de politesse
.............................................
 Namasté  signifie « salutation » et namaskar a une signification plus religieuse (littéralement « Je salue – ou je m'incline – devant votre forme »). L'expression est souvent traduite par « je salue le divin qui est en vous » même si ce n'est pas une traduction littérale. Namasté est communément employé pour dire bonjour ou au revoir
.................................................
Salamalekum: que la paix de Dieu soit avec toi
.....................................................................
http://www.infoinde.com/inde_indien.php

26 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Encore est toujours des découvertes chez toi !!!
    Passe un bon weekend.
    A + :))

    RépondreSupprimer
  2. Ce fut certainement une belle et instructive rencontre.
    Bon wouik !

    RépondreSupprimer
  3. une belle préparation pour faire le voyage!!! biz

    RépondreSupprimer
  4. voilà un billet qui m'apprend beaucoup...
    effectivement l'Inde est si complexe que d'y voyager "nez au vent" doit être décevant ! je me souviens d'un ami parti travailler avec des collègues pour sa firme avoir eu du mal à son retour, un de ses collègue ne s'en est pas remis et s'est suicidé peu après son retour en France.
    merci Miss-Yves

    RépondreSupprimer
  5. Un pays de contrastes, c'est sûr ! Une rencontre que j'aurais aimé faire...

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup ce billet. J'admire beaucoup les Sikhs. Il y en avait quelques-uns qui habitaient près de chez nous en Californie et nous avons eu des échanges si intéressants. La longueur des cheveux sous les turbans peut ètre impressionnante puisqu'ils ne les coupent jamais.
    Hier soir nous avons vu le film "The lunchbox" que je recommande fortement. Informatif, divertissant...

    RépondreSupprimer
  7. Un auditoire attentionné pour ce pays si divers, contrasté, fascinant et pour le conférencier !
    De belles rencontres organisées dans les médiathèque !
    Comme dit, Elfi :"une belle préparation pour faire le voyage" !
    :-)

    RépondreSupprimer
  8. "L’Essuyeur de tempêtes" encore un métier qui me ravit, qui m'enchante comme son auteur que tu viens de me faire découvrir. J'aime ce mélange d'humour et de poésie ! Le genre de lecture que l'on savoure comme une friandise !
    Je m'en vais faire une enquête à ma médiathèque à moi, savoir si elle possède des livres d'André Hardellet.

    Merci encore, Miss !

    RépondreSupprimer
  9. ceci est en effet à méditer Miss

    RépondreSupprimer
  10. malekum salam!
    c'est certainement un pays qui peut être très dépaysant pour ne pas dire perturbant: des articles ont été écrits sur la "démence" qui parfois touche des touristes fragiles ou mal encadrés .
    un très beau billet encore.
    Mon mari aimerait aller en Inde (projet à l'étude)

    RépondreSupprimer
  11. connais-tu le magnifique livre d'Arundhati Roy "le Dieu des petits riens", je l'ai lu il y a longtemps et je pense que je le relirai après "l'équilibre du monde"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne connais pas ce livre.
      Ce que tu écris sur
      "la "démence" qui parfois touche des touristes fragiles ou mal encadrés"
      rejoint le point de vue de Josette

      Supprimer
    2. La subtilité de la langue est semblable en toutes selon ce que l'on favorise culturellement. En Vietnamien, Grand père ou grand mère maternels ne se disent pas de la même façon que paternels... En inuit tous les états de la neige ont un mot précis etc...
      Et en France, la misère se cache, elle est plus honteuse, en est-elle plus supportable ?

      Supprimer
    3. Te souviens tu du démineur Sikh du film "le patient anglais" ?

      Supprimer
    4. Non, il faudrait que je revoie ce film.

      J'ai lu récemment une étude d'Alain Rey sur le langage qui parlait justement de ce qu' "en inuit tous les états de la neige ont un mot précis "et qui relativisait l'admiration que l'on peut éprouver à ce sujet

      Supprimer
    5. Mais oui nous n'avons pas à être admiratifs étant donné que nous n'avons pas si souvent de neige en Région Parisienne et que ma foi notre quotidien n'en est pas trop affecté ni n'en dépend, toutefois je suis bien capable de faire la différence entre quelques états même si je n'ai pas forcément les mots je peux trouver quelques adjectifs (mouillée, collante, poudreuse, glacée, verglassée, craquante...)

      Supprimer
    6. "mouillée, collante, poudreuse, glacée, verglassée, craquante"..ne sont pas des mots de notre quotidien,
      c'est exactement l'idée que développe Alain Rey et il ajoute que ce vocabulaire s'est sensiblement enrichi depuis la démocratisation des sports d'hiver

      Supprimer
  12. ❀ ✿ ❀
    Un petit bonjour chez toi en ce lundi matin chère Miss_Yves.
    Merci pour cette belle publication qui nous en apprend beaucoup. J'aime.

    Je t'embrasse et
    je te souhaite un bon début de semaine !!!!
    BIZ d'Asie
    ❀ ✿ ❀

    RépondreSupprimer
  13. Un gros bouquet d'amitié pour ton anniversaire !!!

    RépondreSupprimer
  14. Un billet très instructif. Je ne connais pas grand chose quant à la culture et religion sikh. On en entend parler quelquefois dans les informations à la télé car des américains bigots croient qu’ils sont musulmans et leur font des misères ici. Je me rappelle d’un grand sikh dans mon collège en Angleterre, il dansait très bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Notre conférencier nous a expliqué que les sikhs étaient très grands (et costauds ), étant issus de lignées de guerriers.

      Supprimer
  15. ❀ ✿ ❀
    Un petit passage sur ton joli blog en ce mercredi matin.


    Je t'envoie de GROSSES BISES ensoleillées d'Asie ☼
    et je te souhaite une bonne journée chère Miss_Yves !
    ❀ ✿ ❀

    RépondreSupprimer
  16. Passionnant article !
    L'occasion pour moi d'approfondir ma connaissance de cette religion qui, comme beaucoup d'autres, comporte une part de superstition, comme celle de ne pas se couper les cheveux parce que c'est un don de dieu (heureusement que ce sont les cheveux et non les ongles, j'imagine mal des chaussures avec le bout enroulé en spirale :D).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela laisse perplexe, en effet.

      Supprimer