Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, janvier 21, 2014

Maison de poètes


Le vendredi 22 novembre 2013, dans la maison de Jacques Prévert, 
s'est tenue la remise du 50 ème  prix littéraire du Cotentin,
                                 
décerné ,
pour l'ensemble, de son oeuvre poétique 


                                                              à François David,
                                                        enseignant, auteur , éditeur.

Article :lien ici 






Le discours du président du prix littéraire du Cotentin, Jean Levallois, avait revêtu pour la circonstance , une tournure poétique , conclue par la lecture intégrale du denier ouvrage  de François David: l'Homme 
dont vous pouvez admirer la couverture colorée et le format inédit .


Article personnel ici  sur les livres-objets de François David


Tout comme le village  où elle se niche ,  la maison de Jacques Prévert est très petite, et la salle de réception contenait difficilement les nombreux invités de cette cérémonie très chaleureuse.





Belle rencontre au- delà du temps, que celle de deux poètes , tous deux chantres - sans mièvrerie aucune - 



 de l'enfance,
avec ses joies et ses peines. 



..............................................................................................................................................................



................................................................................................................................................................

Ci-dessous, lecture d'un poème de François David, Mon ours:

http://www.youtube.com/watch?v=zRudMDtyqAg
+
Un extrait du film, les Visiteurs du Soir



20 commentaires:

  1. ❀❀*❀❀
    Bonjour chère Miss_Yves !
    Merci de nous inviter via tes belles photos à ce prix littéraire du Cotentin, qui avait lieu dans la maison de Jacques Prévert ... c'est EXTRA !
    BISES d'Asie et bonne continuation.
    ❀❀*❀❀

    RépondreSupprimer
  2. Jolie la petite maison de Prévert.
    Un coup de coeur pour les couvertures des chansons.
    Cela me rappelle mon enfance quand je chantais au cours des repas de famille.

    RépondreSupprimer
  3. Coup de coeur pour "la maison de poète" de ta première image et pour la voix enfantine où perce l'émotion pour dire "je l'aime pourtant" en parlant de son "ours" !

    RépondreSupprimer
  4. J'adore l'oeil malicieux qui repère les graffitis sur feuille :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 'ai trouvé irrésistibles, et bien dans l'esprit de Prévert _et de son alter ego du jour_ les notes prises par ce jeune garçon, et le dessin qui va avec !

      Supprimer
  5. Prévert dans sa maison...ne peut que suscité des vocations...
    je me souviens du cimetière où il repose et d'y avoir ajouter un cailloux. pas très loin il y a un hôtel tout au bord de l'eau où Prévert résidait avant la construction de la maison et sur le mur de la chambre qu'il occupait un poème est peint sur le mur "Vents et marées...)
    merci pour tous les liens Miss_Yves

    RépondreSupprimer
  6. ma première réaction ... une maison de poésie...!

    RépondreSupprimer
  7. coucou Miss Yves.
    Tout comme la chanson..
    "
    Et l'on aime sans façons
    Du poète la maison
    "
    J'ai un instant cru que tu avais photographié nôtres Francisco national ....lol
    Bonne journée.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Franscesco national dont tu parles a plus de "rondeurs" , sauf le respect qui lui est dû

      Supprimer
  8. Il fallait bien un écrin aussi poétique que cette maison pour honorer "notre" faiseur d'histoires qui plaisent tant aux enfants petits et grands !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'atelier de David a été comparé par le président du prix littéraire de caverne d'Ali Baba, digne des films de Caro et Jeunet: tu imagines!

      Supprimer
  9. superbe article!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  10. j'aime beaucoup cette pause littéraire à la Prévert!

    RépondreSupprimer
  11. Petite mais ravissante maison qui a du connaitre bien des moments enchantés...
    J'ai été étonnée de l'éclectisme des créateurs de ce prix... Quant à la couverture du recueil "l'Enfance" par ses tons et son graphisme ainsi que pas sa forme elle me rappelle le livre consacré à la guerre du bataillon de mon grand'père


    http://cergipontin.blogspot.fr/2006/11/11-novembre-jour-du-souvenir-veterans.html

    RépondreSupprimer
  12. (Desnos, Queneau, Guillevic ne sont pas les premiers venus)

    RépondreSupprimer
  13. Eclectisme,ou variété dans la forme et le contenu, mais tous répondent à l'un ou l'autre des deux critères de ce prix:
    -un auteur normand
    -ou une ouvre d'inspiration normande
    (Je simplifie les intitulés )

    Certains réunissent les deux critères

    RépondreSupprimer
  14. ❀ ✿ ❀
    Un petit coucou en ce vendredi matin sur ton joli blog.
    Plein de bises ensoleillées d'Asie ☼ pour toi
    et bonne journée chère Miss_Yves !
    ❀ ✿ ❀

    RépondreSupprimer
  15. J'ai ete inspiree de faire un retour en arriere, dire que j'aurais rate ce billet... Encore quelqu'un qui gagne a etre connu. Tu es aux premieres loges.

    RépondreSupprimer