Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, février 23, 2014

Instants sépia (1/3): Fratrie

1915


Archives personnelles: photo-carte postale

Au verso
...............................................................................................................................................................
Imprimé:

          Carte postale

 
Correspondance  (logo à tête de cheval) Adresse

Guilleminot Boespflug  et Cie Paris
( C'était le nom d'un fabricant de plaques et de papier photographique, et non d'un éditeur de  cartes postales, comme on le croit à tort

*"Le siège était 22, rue de Châteaudun, dans le 9e arrondissement. Le nom a disparu en 1995, semble-t-il, lorsque l'entreprise fut absorbée par la société Bergger, elle aussi bien connue des photographes.".

*Renseignements lus  ici et 
sur ce blog généalogique 

.................................................................................................................................................................

Au verso :
notation manuscrite:
1915

8 ans, 10 ans, 12 ans
...............
Aucun prénom: pourquoi préciser ce qui , sur le moment, est évident ?

Dix ans,et déjà  le regard rieur, le sourire malicieux  conservé une grande partie d'une  longue  vie bien remplie (1905-2000).
..........................................................................................................................................

Vie

Il naît un enfant
dans un grand paysage
un demi-siècle après
il n’est qu’un soldat mort
et c’était là cet homme
que l’on vit apparaître
et puis poser par terre
tout un lourd sac de pommes
dont deux ou trois roulèrent
bruit parmi ceux d’un monde
où l’oiseau chantait
sur la pierre du seuil.

Exister, (Territoire) de Jean Follain. Éditions Gallimard, 1969. Page 131
................................................................................................................................

19 commentaires:

  1. ✿•̃‿•̃✿
    Merci chère Miss_Yves !!!! ❤

    J'aime regarder cette photo ancienne !!!
    C'est toute une époque !
    Jolie fratrie ! Je me demande toujours comment ont évolué les vies de ces personnes que l'on voit sur les vieilles photographies...

    J'aime beaucoup les mots de Jean Follain !

    MERCI pour ce beau partage et GROS BISOUS pour toi Miss_Yves !!!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    J'ai aussi de vielles photos qui hélas n'ont ni nom ni date...
    Sur certaines photos de mariages j'ai pu rajouter des noms, souvenir de mon enfance...
    Et puis pourquoi annoter voyons tout le mondes les reconnait... las, le temps passe les souvenirs s'estompent...
    Bon dimanche.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  3. Apparemment tu connais ce petit garcon, l'enfant du milieu, une place pas toujours facile a vivre d'apres les on-dit et donc par deduction facile les deux autres. Donc une photo avec une legende. Une photo d'autant plus chere.

    RépondreSupprimer
  4. Un poeme, resume de vie, dur et doux a la fois.

    RépondreSupprimer
  5. pas froid..en chemise et culotte courte..! j'aime ces photos anciennes..me font rêver..
    j'ai juste un petit paquet qui me reste de ma famille.. bon dimanche miss!

    RépondreSupprimer
  6. pas froid..en chemise et culotte courte..! j'aime ces photos anciennes..me font rêver..
    j'ai juste un petit paquet qui me reste de ma famille.. bon dimanche miss!

    RépondreSupprimer
  7. Nostalgie d'un temps où une pomme suffisait à notre bonheur !!! Tiens je ne sais pas pourquoi j'ai employé le "nous" ?
    La petite fille est adorable et les gars ont les joues bien rebondies...
    Serait-ce notre poète Jean Follain en manteau ?
    Ou une photo de ta famille ?
    En tout cas elle nous fait voyager dans le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Photo de famille, effectivement.
      (Non, ce n'est pas le poète Follain!)

      Supprimer
  8. quelle belle photo souvenir ...
    le poème fait froid dans le dos et laisse supposer aux morts d'une guerre à venir...qui est venue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...tout comme le prochain, intitulé "Les enfants" qui sera bientôt mis /blog

      Supprimer
  9. "Dix ans,et déjà le regard rieur, le sourire malicieux conservé une grande partie d'une longue vie bien remplie (1905-2000).". Un sourire ce n'est pas grand chose et c'est tellement, c'est un encouragement, une reconnaissance pour les proches, pour les amis dont il éclaire la vie : la vie qui n'est facile qui n'est simple pour personne.
    Tendre nostalgie en image et en mots !
    Merci Miss ! Bon dimanche à toi !

    RépondreSupprimer
  10. Ton commentaire est si juste, si profond...

    RépondreSupprimer
  11. ✿•̃‿•̃✿

    Je viens, en ce lundi matin, te souhaiter une bonne semaine chère Miss_Yves !
    ❀ GROS BISOUS d'Asie vers la belle Normandie et bonne continuation !!!

    RépondreSupprimer
  12. J'adore ce genre de photos de famille et quand en plus c'est une carte postale...
    Elles sont emprunte de grande nostalgie d'une époque pas forcément vécue
    mais qui nous été racontée.
    Je remarque que le sourire n'a pas terminé sa vie sur un champ de bataille.

    RépondreSupprimer
  13. Ils ont vécu ce que qui nous a été épargné jusqu'ici (je parle pour la plupart d'entre nous, né(e)s après 1940).
    J'espère que toute le fratrie est passée entre les gouttes (tels ma mère et mon père, nés respectivement en 1899 et 1900).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Epargnés ...par la Faucheuse, oui.
      Pour le reste...

      Supprimer
  14. ✿•̃‿•̃✿

    Un petit coucou chez toi chère Miss_Yves
    GROSSES BISES d'Asie
    Bon mardi !!! :o)

    RépondreSupprimer
  15. Mon ébéniste a conservé une étiquette de déménagement derrière une de nos armoires et m'a conseillé de mettre de ces petits signes à destination des générations futures.

    RépondreSupprimer