Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, mars 11, 2014

Rencontres cosmopolites: Jacke Lamar (4/5)


Familles dans la tourmente de l'histoire
..........

Né dans le Bronx (New Yok) en 1961, 
a été  étudiant à l'Université d'Harvard , puis il a travaillé  six ans comme journaliste au
Time Magazine, avant de devenir écrivain .
Il vit à Paris depuis 1993.

Bref entretien musical ici 


Dans son essai à valeur autobiographique,  
Confessions d'un fils modèle,(Payot , 2009) 
 il  analyse les ambiguïtés de la bourgeoisie noire américaine  dans les années 80 , dont son père est un parfait représentant, par sa violente obsession d'ascension sociale: 

"Longtemps j'ai fait comme si mon père était mort. J'aspirais à une vie neutre, une vie simple et ordonnée, à l'abri de toutes les turbulences que je lui associais. Pas de furieuses empoignades, pas de catastrophes financières. Mais à vingt-sept ans, j'en suis arrivé à la conclusion que mon père et moi étions naturellement, fatalement de la même espèce, qui produit ces plus incommodes des Américains : des hommes noirs incapables de savoir où était leur place."



   Sur le thème du racisme, lecture  très vivante de plusieurs passages 
 par Marie-Pascale Houben et Janine Vérove,
 qui  ont parfaitement  mis en lumière l'écriture caustique de l'auteur.

6 commentaires:

  1. il faut que je rattrape mon retard et lire les billets précédents...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Les livres la lecture....
    Que de choses chez toi...
    Bonne journée. A + :)

    RépondreSupprimer
  3. moi j'ai rattrapé mon retard et je note scrupuleusement sur mon carnet les livres qui pourraient m'intéresser , car il n'y a pas pour moi plaisir plus grand que celui de savoir que j'ai encore des livres à lire.
    il faut dire que ta présentation des ouvrages me conviennent parfaitement. Merci Miss-yves

    RépondreSupprimer
  4. Cela fait un moment que je cherche comment tourner ce que je veux dire et je n'y arrive, vu que je ne suis pas fortiche en analyse de livre. Je cale sur la bourgeoisie des noirs, y a qq chose qui m'échappe.

    RépondreSupprimer
  5. Encore un que je ramenerai bientot des US. Quand vais-je trouver tout ce temps apres lequel je cours?? :-)

    RépondreSupprimer
  6. Trouver sa place dans la société comme dans sa filiation. Pas évident...

    RépondreSupprimer