Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, mai 29, 2014

L'architecture sous la pluie ( 3)

Dimanche 27 avril 2014

Balade-conférence avec un architecte du  CAUE, Jean-Jacques Ernault 

Avant-dernières stations de notre balade sous la pluie dont l'Enclos était le terme:

- l'ancien palais de justice,


-la Préfecture



et la rue Dame Denise aux façades récemment colorisées - ou colorées - avec vue  plongeante sur la rue de la Poterne , première tranche des travaux   entamés pour faire sortir Saint-Lô de la grisaile selon  le projet de Bruno Dufour Coppolani:



« En ouvrant ses façades à la couleur, la rue de la Poterne s'est ouvert un avenir. Quand les rêves des uns rencontrent les rêves des autres, c'est la ville elle-même qui se met à rêver. »



Article  et vidéos du journal Ouest  France/ le projet de Bruno Dufour Coppolani




.....................................................................................................................................................................
Articles personnels:

Colorisation rue de la Poterne

http://photograff.blogspot.fr/2013/09/beton-et-granite-13.html visite de la Préfecture , journée du Patrimoine 2013
......................................................................................................................................................

12 commentaires:

  1. de la couleur qui s'ajoute au parapluie... mais ce n'est pas encore Burano ,-)))

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Belle architecture, que la pluie n'arrive pas à gâcher...
    Parfois même les photos sont plus jolies par temps de pluie, tempi pour la photographe !
    Bonne journée A + :o)

    RépondreSupprimer
  3. la coloration de "dame denise" bientôt les "racines"!
    c'est une excellente initiative!

    RépondreSupprimer
  4. Avec de la couleur, c'est quand même moins triste que le gris, surtout sous la pluie.
    Il me semble me rappeler qu'à Gien ils ont alterné la couleur des façades des maison du bord de Loir entre clair et ocre rose. A vérifier.

    RépondreSupprimer
  5. Entendu parler aux infos de 13h sur France-Inter, ce samedi, des photographies prises par les G.I. à la Libération. Il était spécialement question des frères Robin, Jean et Max, qui se sont reconnus il y a quelques mois sur cette photographie où, âgés alors de de 9 et 13 ans, ils sont en train de regarder les ruines de St Lô.
    L'article du Daily Mail montrant les photos des ruines de St Lô et des deux frères Robin.
    La page de la ville de St Lô montrant la ville détruite ainsi que la même photo des deux fils de Raymond Robin, résistant fusillé par les allemands le 15 juin 1944.
    Le lien pour écouter le passage des infos sur Fance-Inter à partir de 9'35".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Tilia , nous avons lu récemment ce fait divers ou plustôt ce fait d'histoire dans O F et entendu le reportage

      Supprimer
    2. J'ai trouvé le témoignage audio de Max Robin sur France-Inter extrêmement émouvant, ce qui m'a conduit à faire ces recherches qui peuvent intéresser les personnes extérieures à ta contrée, donc pas forcément au courant. De plus, les photos de Saint Lô en ruines (notamment l'église martyrisée) complètent bien ta série de reportages, je trouve...

      Supprimer
  6. (^‿^) ❀

    Hello et MERCI chère Miss_Yves pour ce partage très intéressant !

    GROSSES BISES d'Asie vers la Normandie
    et bon 1er dimanche du mois de juin !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je devais toujours prendre des photos de Tempe (Arizona) pour toi et je ne l'ai jamais fait... :-)
    Je suis bien sure encore passée à côté mais là-bas c'est en fait très courant d'utiliser la couleur sur les immeubles ou sur les maisons. Parfois même c'est la même couleur employée dans tout un quartier et alors cela fait des rues d'hôpitaux, comme je les appelle...
    J'aime beaucoup beaucoup cette approche de Bruno Dufour Coppolani (ainsi que ses tableaux d'artiste) dont j'avais entendu parler par la suite car il avait coloré une église mais je ne me souviens plus où.

    RépondreSupprimer
  8. Les couleurs pimpantes me font penser à l'Alsace. Une amie y avait fait repeindre sa maison en bleu... Notre maison de famille à Epinal qui était crépie beige avec des encadrements de fenêtre en grès des Vosges rose est à présent jaune et rouge quoique située à coté de la basilique. Cela me fait drôle...

    RépondreSupprimer
  9. Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ❀

    Bon mercredi à toi chère Miss_Yves !
    Je t'envoie plein de bises d'Asie☼ vers la belle Normandie !

    Ciao !!!! ✿

    RépondreSupprimer