Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, juin 09, 2014

MAHB (1/4) De la préhistoire à l'Histoire

(MAHB )
 Autrefois Musée Baron Gérard
Ancien palais des évêques de Bayeux 
le 14 mai 2014
 
(Autre article personnel ici )



     Autour de deux thèmes , peinture et porcelaine, cette visite a rassemblé un groupe de 15 personnes .
Notre guide, passionnée et passionnante nous a fait découvrir  pendant deux heures  et demie ce nouveau musée, fermé plus de  dix ans pour un complet réaménagement . Mais  le résultat enthousiasme, par sa cohérence et sa beauté !.
  


Il faut tout d'abord préciser que ce musée, autrefois musée Baron Gérard ne doit pas son nom au  célèbre peintre néo classique (François , Baron Gérard),mais au neveu de ce dernier qui avait hérité de la fortune de son oncle y compris  37 de ses toiles, sous réserve  que Bayeux" se dote d'un musée digne de ce nom".
Ce fut chose  faite de 1899 à 1901, grâce à de nombreux donateurs, savants, érudits, entre autres  Arcisse de Caumont.
 

  


    Ne concernant pas notre thème du jour,  les premières salles ont été présentées de façon rapide et synthétique :
-le néolithique, avec l' exposition d'objets trouvés dans la région.
-Puis  la création de la ville (Augustodurum), l'activité commerciale et la structuration d'espaces nouveaux  suggérés  par  des bornes milliaires, les vestiges d'un arc de triomphe et  la très belle  reconstitution d'une villa gallo-romaine.


   Avant de pénétrer dans la salle consacrée aux peintures les plus anciennes, un  tableau  de style "Troubadour" d'Alfred Guillard (1848) constitue un petit clin d'oeil à la légende   de la “tapisserie de la reine Mathilde”. On sait  maintenant que cette broderie  n'a pas été réalisée par l'épouse de Guillaume- nouvelle Pénélope-mais dans des ateliers en Angleterre.


 
 Nous entrons dans le vif du sujet .
    Très symptomatiques de l'évolution de l'art religieux, trois peintures de primitifs italiens et Flamands ont retenu notre attention .
    Sur le thème de la Vierge à l'enfant, ces trois tableaux font passer les personnages de l'ordre  divin à celui de l'humain:le hiératisme hérité  des icônes cède progressivement la place à une approche de l'expressivité et  du réalisme . Le sujet religieux devient une scène d'allaitement  et de tendresse maternelle, tandis que le décor paysager s'impose progressivement .

    
 Dans la salle de la Renaissance et du début du XVII ème siècle , de nouvelles tendances apparaissent  avec de grands  tableaux d'inspiration mythologique ou historique:
-L'éducation de Jupiter,de Frans Floris (1519-170)
 - la Mort de Cléopâtre, de Girolamo Marchesi da Cotignola
-le Jugement de Pâris, d'après Hans von Haachen (vers 1580)

 un Portrait  présumé de Thomas More , de l 'école d'Holbein  représenté de trois quarts
et une scène de genre , Les Italiens à la Cour , où  s'ébauche une étude de perspective

(Taper Holbein dans le catalogue du Louvre)
............................................................................................................................................................
http://www.mairie-
.......................................................................................................................................................

Précision: notre guide m'a autorisée à faire des photos du groupe en visite pour notre revue, pourvu qu'elles ne se focalisent pas sur les oeuvres .
..............................

17 commentaires:

  1. (^‿^) ❀

    MERCI de nous faire connaître ce musée !!! C'est fort intéressant !

    GROS BISOUS et bon lundi chère Miss_Yves !

    RépondreSupprimer
  2. Comme j'ai eu plaisir a lire ton billet tranquillement ce matin... Magnifique musee, magnifiques explications de ta part.
    Cote tapisserie; a lire "Intrigue a l'anglaise" d'Adrien Goetz, parfois un peu confus mais interessant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce conseil de lecture!

      Supprimer
  3. On ne peut que se réjouir de l'ouverture de ce musée...à noter une richesse de plus dans cette belle région.
    Tu connais certainement le livre de Denise Morel et Marie France Le Clainche L'e broderies de l'histoire, un roman bien documenté sur la tapisserie-broderie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout! Merci de me signaler cet ouvrage.

      Supprimer
  4. J'avais fait la visite avec la même association, l'année passée et c'est encore un beau souvenir ! Tes commentaires ravivent dans ma mémoire, ces salles que nous avions parcourues assez vite, il y a une telle richesse à découvrir ici !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bannière: c'est le domaine de Sceaux, côté fontaines et plan d'eau. Aussi beau que Versailles !

      Supprimer
    2. C'est "mon" parc, je suis née et vécu mon enfance pas très loin....
      J'y vais dans peu...

      Supprimer
  5. De belles découvertes dans ce musée.
    Il y en a pour tous les goûts.

    RépondreSupprimer
  6. Encore un article passionnant !
    Merci pour le lien vers restauration du tableau de Girolamo Marchesi da Cotignola. "La mort de Cléopatre" est un exemple qui illustre bien les nouvelles tendances de la Renaissance dont tu parles, le Maniérisme des attitudes y est flagrant.
    Quant aux trois primitifs, j'aimerais bien les voir de plus près

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le site du musée, de lien en lien à l'interne, tu pourras sûrement les voir

      Supprimer
  7. les tableaux sont magnifiques
    à visiter bientôt ?

    RépondreSupprimer
  8. Ah là là, tu entretiens le suspense, foi de lorraine du pays des St Clément et des Lunéville, descendante d'une franc comtoise de Château Salin, et d'un alsacien (pays du grès et de la poterie culinaire) j'ai hâte de voir ce que tu diras sur les porcelaines !

    RépondreSupprimer
  9. (Rien de tel qu'une visite avec un guide à condition qu'il soit féru et ne s'écoute pas parler. J'en ai croisés au Père Lachaise, c'était à fuir à toutes jambes, par contre notre guide au Louvre était formidable)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des visites thématiques au Père Lachaise, autant de guides (improvisés?)que de thèmes, mais sans doute de qualité diverse.
      Avais-tu un thème particulier ?
      Jamais suivi de visite guidée en ce lieu .

      Supprimer
  10. Au risque de te décevoir (billet 4/4)..pour les porcelaines, je n'ai pas pris de notes et je mettrai un simple lien vers le site du musée...Désolée.

    RépondreSupprimer
  11. Aucu rapport mais tu me fais un peu saliver malgré l'heure matinale, tu me fais penser à la recette du poulet Gaston Gérard

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Poulet_Gaston_G%C3%A9rard

    Grâce au lien, j'ai découvert que c'est une recette bouguignonne, pas étonnant car nos amis qui nous l'ont fait découvrir sont du Morvan

    RépondreSupprimer