Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, juin 15, 2014

MAHB (3/4) Au siècle des Lumières

Quel contraste avec la salle du XVII ème siècle  ! 





Ce ballet de fauteuils suspendus au plafond ,la  luminosité de la pièce ,la frivolité  des tableaux,  l'élégance des costumes… 




  Tout dénote le  goût de  la conversation et du badinage ,cette atmosphère charmante amène le sourire sur les visages des visiteurs.
......................................................

Précision: autorisation de faire des photos de notre visite
pourvu qu'elles ne se focalisent pas sur les oeuvres .

10 commentaires:

  1. (^‿^) ❀

    Coucou et merci à toi chère Miss_Yves ! Belle publication !!!

    Bonne journée

    BISES amicales d'Asie !!! ❀ ❀ ❀

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'ai aperçu ma copine Jacqueline !!! Sourire aux lèvres !!!!

    RépondreSupprimer
  3. une exposition que j'aimerais visiter! joli reportages... bises

    RépondreSupprimer
  4. Magique ! les fauteuils volants aspirés par l'orifice du plafond. Ça fait un peu "maison hantée", j'adore !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a du "Arman" dans ces sièges volants... et aussi du "Mary Poppins" ou de "l'Apprenti Sorcier"...

    RépondreSupprimer
  6. Amusante ta remarque / le bleu sur mon blog. Bien entendu j'ai pensé aux "bleus", le hasard faisant bien les choses, monsieur O comme fait exprès portait du bleu (en plus, parsemé de pastilles comme de sponsors) au moment de la photo....
    Au musée des Impressionnismes samedi, j'ai vu un petit atelier pour les enfants qui parlait de palette de couleur. Et notamment, à propos de ce tableau, du rouge qui rehausse le vert dont il est complémentaire...

    http://fr.wahooart.com/@@/8BX28M-William-Merritt-Chase-Pr%C3%A8s-de-la-plage,-Shinnecock

    RépondreSupprimer
  7. ces chaises accrochées me laisse de marbre

    je ne comprends pas toout

    RépondreSupprimer
  8. Tu vas me dire que cela n'a aucun rapport, mais les sièges en lévitation me font penser à mon ami Maurice de la rue Campagne Première. Il était décorateur et un jour j'avais été à l’inauguration d'un magasin qui vendait des bas. Dehors il y avait de petites vitrines avec des souris blanches (Mon Pépé, le concierge du 9 était content, il y en avait plein les couloirs du sous sol) et dedans il y avait une lumière au plafond entourée de jambes habillées de bas différents et qui remuaient. Il avait toujours un peu des idées farfelues, Maurice.

    RépondreSupprimer
  9. De vraies souris? Non!

    "lumière au plafond entourée de jambes habillées de bas différents et qui remuaient"Amusant...Manière de jouer sur le cliché des femmes qui ont peur des souris!

    RépondreSupprimer
  10. moi j'aime beaucoup cette ambiance. un ballet de chaises (musicales?)

    RépondreSupprimer