Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, juillet 07, 2014

"C'est sous Louis XIII; et je crois voir s'étendre/ un coteau vert que le couchant jaunit"..





Propriété de la famille des ducs de  Luynes depuis le XVIIème siècle, il a reçu les visites de 
Louis XIV, Louis XV, Louis XVI  .


Ne croyez pas que le terrain entre la balustrade et le château soit ratissé dans l'attente de plantations, 
non, 
la terre est  ainsi présentée  , depuis  l'époque de Le Nôtre,  au naturel, pour s'accorder aux tons ocres des façades.













Fantaisie

Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,

Un air très-vieux, languissant et funèbre,

Qui pour moi seul a des charmes secrets.



Or, chaque fois que je viens à l'entendre,

De deux cents ans mon âme rajeunit :

C'est sous Louis treize; et je crois voir s'étendre

Un coteau vert, que le couchant jaunit,



Puis un château de brique à coins de pierre,

Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,

Ceint de grands parcs, avec une rivière

Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;


Puis une dame, à sa haute fenêtre,

Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,

Que dans une autre existence peut-être,

J'ai déjà vue... et dont je me souviens !

Gérard de Nerval
........................................................................................................................................

12 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Beau château.
    Las la dernière fois que je suis passé par ici il fallait payer pour renter dans le parc, le pris me paru un peu cher pour la valeur de la visite.
    Très bonne semaine.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  2. Prix d'entrée élevé (comme tous les châteaux PRIVES de la région, à la différence des parcs et châteaux gérés par les conseils généraux!) mais guide très au fait de son sujet.
    (Je ne sais pas si l'accès au parc seul est payant ou non)

    RépondreSupprimer
  3. je ne sais si de deux cents ans mon âme rajeunit, mais je sens qu'elle se sent toute sereine après une telle visite. Le château est magnifique avec son parc où coule une rivière tranquille.

    RépondreSupprimer
  4. magnifique château!!! et le parterre d'ocre aussi!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis jamais entrée dans le château mais j'en avais fait le tour il y a très longtemps...
    Tes photos ravivent ma mémoire ! La dernière photo m'inspire fortement !

    RépondreSupprimer
  6. Les japonnais ont leurs jardins de sable ou de gravier ratissé avec art, plaisants à voir.
    Ici, je ne sais qui (Le Nôtre ??..) innove avec des parterres de terre ratissée, tels des champs labourés. C'est d'un triste !
    Et pour ce qui est de la rivière coulant entre les fleurs dont parle Nerval, pas de fleurs, rien que du gazon jaunissant par endroits :-(
    D'accord avec Daniel, les tarifs de
    visite sont prohibitif. Pour 8€50 (au lieu de 9€ pour les jardins de Dampierre) on peut visiter le château de Rambouillet en entier et l'accès au parc seul est gratuit.

    Ceci dit, le château de Dampierre est très beau (on voit bien sa parenté avec celui de Saint-Germain-en-Laye) et tes photos sont magnifiques, malgré le temps pas fameux.

    RépondreSupprimer
  7. Tu confirmes mon impression, à savoir la ressemblance de ce château avec
    Saint-germain -en-laye.
    Merci pour ton compliment.

    RépondreSupprimer
  8. Ah ce n'est pas Dampierre dans le Calvados? :-)
    Il faudrait que je retrouve les photos du "jardinier ratisseur" d'Avignon qui pourrait venir pour donner un coup de main, c'est un ratisseur créatif.
    Dommage que la bibliothèque ait été vendue pour restaurer mais comment financer un magnifique monstre tel celui-ci et je peux m'imaginer la lutte contre l'humidité, les degats de toiture etc... + l'ISF qui doit engloutir la majorité des revenus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas Dampierre, dans le Calvados

      Supprimer
  9. Comme Tilia, les parterres râtissés couleur ocre, c'est un peu tristounet, moi, perso, je les aurais vu plutôt en vert gazon avec un carré fleuri.
    Il est beau ce château avec ses deux couleurs.
    Joli le Poème de Nerval.

    RépondreSupprimer
  10. Réponse sur mon blog.

    RépondreSupprimer