Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, février 02, 2015

Dis-moi dix mots pour la Chandeleur



Cherchez , sur WIKi pédia un article concernant les crêpes.

Vous y trouverez l'étymologie du mot  crêpe, qui vient de l'adjectif d'ancien français "cresp": « frisé, ondulé » issu du latin crispus .

Vous découvrirez  à l'article "fabrication" - mais est-ce  bien une découverte?-qu'il ne faut pas faire l'amalgame entre la crêpe et la galette, l'une  de couleur brune, faite avec de la farine de sarrasin, l'autre de couleur claire, faite généralement avec de la farine de froment.





Après avoir lu quelques généralités (Etymologie, fabrication, consommation, fêtes traditionnelles, équivalents dans le monde) passez aux choses sérieuses, et ciblez une recette dans un livre de cuisine .
Elles sont innombrables car elles varient selon les régions , us et coutumes  !
Pour la pâte,  l'important est d'éviter que la farine forme des petits blocs en amalgame , autrement dit des grumeaux .
A ce propos, wiki précisait, mais en indiquant  que cela ne coulait pas de source puisque ce passage ne citait pas ses sources:

"Petite astuce pour détruire les grumeaux: il est très efficace d'ajouter quelques cuillères à soupe d'alcool fort puis de bien mélanger."

Pourquoi pas du Kitsch ? Je veux dire:du Kirsch" Excusez ce lapsus .



Suivez scrupuleusement la recette choisie, à moins que vous ne comptiez sur la sérendipité  pour renouveler  goûts et saveurs.Vous deviendrez peut-être un nouvel Escoffier, créateur , paraît-il  , de la crêpe Suzette, inspirée, dit-on ,par l'actrice Suzanne Reichenberg




En guise de grigri, il est bon tenir  une pièce de monnaie dans la main en chantant cette chanson tout en faisant sauter les crêpes :

"Si tu sais bien tenir ta poêle
À toi l'argent en quantité
Mais gare à la mauvaise étoile
Si tu mets ta crêpe à côté."

Au bout de quelques essais, vous attraperez aisément  le tour de main . 
Bravo! Vous tiendrez  la crépière  haut  la main à la kermesse de l'école de vos enfants!
Une fois votre pile de crêpes  disposée sur un joli plat, faites un selfie  et envoyez-le à votre amie Inuit.Pourquoi ne pas poser, déguisée en bigoudène ? Un peu kirsch  certes (je veux dire Kitsch) mais si amusant!





Après la dégustation, laissez -vous envahir par la zénitude.

24 commentaires:

  1. qq gouttes de rhum et de fleur d'oranger pour parfumer la crêpe mais je préfère la galette et la première présentée me satisfait bien avec une bolée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhum et
      fleur
      d'oranger:Miam!
      Moi aussi , j'aime crêpes et galettes avec du cidre (ou avec du thé)

      Supprimer
  2. il est normal que la première à commenter soit une Bretonne!
    dans le Morbihan et le Finistère (les départements où les crêpes sont vraiment les meilleures) on parle de crêpe pour toutes les fabrications (on dit crêpe de froment ou de blé noir) on garde en général le mot galette pour des plus épaisses qui peuvent même être mélangées avec des pommes de terre
    "quand on fait des crêpes chez nous
    ma mère vous invite
    une pour toi, une pour moi
    une pour mon p'tit frère François"
    voilà ce que chantait mon père à chaque chandeleur.
    merci pour ce message. moi je ne pourrai faire des crêpes que mercredi (car demain encore une journée de tri chez ma mère)mais sans galetière juste dans la poêle et j'ajouterai du Rhum n'ayant plus d'eau de vie de cidre, mais nous boirons du cidre doux avec...mon mari en salive d'avance .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tes précisions, très intéressantes.
      La photo 3 a été prise à La Saint-Georges, à Rennes: tu connais sans doute?
      Les autres sont des crêpes d'un menu celtique, dans un restaurant saint-Lois, le Toucan

      Supprimer
    2. J'espère que tu as aimé la petite fève photographiée
      (qui vient d'un autre type de galette , celle des "rois", bien sûr )

      Supprimer
    3. http://www.creperie-saintgeorges.fr/

      Supprimer
  3. mince je croyais que j'étais la première!!

    RépondreSupprimer
  4. quel choix...!
    j'aime les crêpes au sarrasin...seulement avec un peu de salade verte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus léger , c'est vrai que lorsqu'elles sont garnies...

      Supprimer
  5. Me faire saliver à cette heure ci ! :-(
    Je ne connaissais pas cette distinction et, comme pour Marguerite Marie, les galettes c'est plus consistant et plus complet : galettes aux pommes de terre, aux cerises, des poireaux...
    Tes photos sont succulentes !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai indiqué un peu plus haut où elles ont été prises.

      Supprimer
  6. Bravo, MissYves ! tu es vraiment fortiche à ce jeu-là.
    Un tour de force brillamment illustré, qui plus est !
    Merci pour ce billet débordant de saveurs

    RépondreSupprimer
  7. Un exercice "dix mots" qui ne semble pas en etre un pour toi tant il est reussi!
    Merveille que ton billet.
    Nous ne confectionnons pas de galettes a la maison, preferant aller les deguster en ville (Collioure reste un endroit memorable pour les bonnes galettes "bretonnes!".
    Merci soit dit en passant a Marguerite Marie pour les precisions.
    Par contre les crepes sont un incontournable: fourrees en plat principal ou le plus souvent nature avec un peu de sucre mais parfumees a l'eau de vie comme il se doit vues mes origines. Un cidre garde precieusement les accompagnera demain soir...

    RépondreSupprimer
  8. P.S. Je me demande si l'on peut trouver les bonnes feves d'antan chez les antiquaires?

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Miss Yves.
    Et là vous saurez tout, tout sur les crêpes et la galette que cela procure à certaines crêperies sans scrupule qui vous servent sans vergogne du surgelé !!
    Pour éviter les grumeaux, simple, utiliser un blinder et inutile de laisser reposer la pâte, idéale pour les gens pressés...
    Je vais sortir un "Louis" de mon bas de laine, en route pour faire sauter les crêpes.
    En creuse mes grand-mères faisaient des "Galétous" grosses crêpes faite de sarrasin avec du levain, cela servait de pain pour les repas, succulent avec un civet de lapin, inconvénient si tôt cuit si tôt mangé, perdait toute sa saveur quand refroidie...
    Vite une bolée de cidre (du Normand, le meilleur, je sais les Bretons vont me honnir, j'ai bien le droit d'avoir mes préférences tout de même) avec les crêpes...
    Bonne journée.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  10. Très gourmande cette publication !
    Les deux premières sont incontestablement pour mon Chéri.
    Je n'ai pas fait encore de crêpes, hier nous n'étions pas là. Il se pourrait que comme il neige
    je ne puisse prendre la voiture ce tantôt opour aller au boulot comme il était prévu, que je fasse ma pâte.
    Je suis aussi fan de crêpes que de galettes.
    Crêpes beurre sucre ou confiture de fraises ou bananes écrasées ou crème de marron.
    Galettes à n'importe quoi.

    RépondreSupprimer
  11. je ne vais pratiquement jamais dans une crêperie en Ille et Vilaine!!! car je ne trouve pas que les crêpes sont assez cuites...les meilleures sont à Pontivy, Gourin, Quimper... le Morbihan et le Finistère sont en ce domaine les meilleurs.. on peut boire du cidre normand (cf Daniel) mais le cidre de Fouesnant n'est pas mal et celui qu'on trouve à la maison du cidre dans la presqu'île de Rhuys est un délice!!!
    les meilleures crêpes que j'ai mangées étaient faites tous les vendredis par ma grand mère qui pétrissait sa pâte dans un grand plat en cuivre à genoux sur la terre battue dans sa ferme et elles étaient cuites sur 2 galetières dans l'immense cheminée... mais seulement de blé noir ...quand , moi fille de la ville, je demandais des crêpes de froment elle haussait les épaules en ronchonnant car le froment était du luxe mais elle en faisait pour moi. Inutile de demande autre chose qu'un œuf, elle méprisait la mode qui commençait "en ville" des crêpes garnies. on mettait soit du beurre soit on mettait plusieurs crêpes(elles étaient fines et craquantes) dans un bol de lait caillé ou ribot... en breton on appelle cela "une chelatte"que j'étais la seule à refuser...ma sœur en rêve encore!

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour tes souvenirs , "tranches "de vie authentiques!

    RépondreSupprimer
  13. on se demande si crèpes et galettes ne sont pas spécialités normandes
    après une telle démonstartion

    RépondreSupprimer
  14. J'ai mangé une crêpe excellente à la crème de marron à Locronan.
    crêperie Ty Coz

    RépondreSupprimer
  15. Et une crêpe à la normande !!! C'est pour moi !!! Avec pommes ou compote et flambée au calvados !!! Et de une !!! Le problème : Il faut savoir s'arrêter parce qu'une petite Suzette offerte si gentiment je ne pourrais pas la refuser !!!

    RépondreSupprimer
  16. Je t'ai répondu sur mon blog concernant les photos des assiettes.
    J'ai fait des crêpes sarthoise hier, Miam !

    RépondreSupprimer
  17. Ben pour mon anniversaire nous aurons notre petit O en garde. Je pourrai toujours faire des crêpes cambodgiennes (recette de ma voisine) à défaut d'aller manger à la crêperie de Marine

    RépondreSupprimer