Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, septembre 15, 2016

La fête de "Tcheu nouos" à la ferme-musée du bois Jugan


La Normandie était à la fête les 3 et 4 septembre 2016, 



avec ses traditions, son identité bucolique qu'il convient de préserver


aussi notre association était-elle là pour accompagner cette manifestation et présenter ses activités. 


Cette année, en vedette, l'âne du Cotentin côtoyait le cob normand et des races devenues rares telles l'oie de Bavent, le dindon noir de Normandie, la chèvre des fossés.


Diverses animations rendaient compte de notre richesse patrimoniale : attelages d'ânes, 

travail du maréchal-ferrant 



et des apiculteurs, 



découverte ornithologique, 


danses folkloriques du groupe « le Pied qui r'mue ». 



Le mur de la boulangerie en ruine de la ferme de Bois Jugan s'est fait le cadre d'une démonstration par l'association « Pierre et masse »


les visiteurs ont pu expérimenter les techniques de l'enjointement (consolidation à la chaux) truelle à la main, vêtements de travail et outils ayant été mis à leur disposition. 




Les enfants ont transformé en instruments de musique des légumes ensuite transformés en soupes. 
Et en prime, pop et rock Saint-Lois !



11 commentaires:

  1. Ton assoce "les amis des musées" (merci la photo)
    Heureusement que l'on a réagi / les espèces régionales, mieux adaptées au terroir mais peut-être moins rentables : la chèvre et la vache de Lorraine ont failli disparaitre

    Le cheval blanc ne va pas à l'amble quoique je l'aie cru de prime abord

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Super ses manifestations, qui nous font revire la diversité qui de plus en plus tant vers l'uniformité, le profit à cour terme prévaut un peu partout...
    Bonne journée, A + ☼ ☺ ☼

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Miss Yves,
    C'est toujours très intéressant d'assister à de telles manifestations :)
    Bel après-midi, bises !

    RépondreSupprimer
  4. Merci aux associations de protéger et faire (re)vivre nos patrimoines et nos traditions régionales. Une mission primordiale pour la pérennisation de notre culture.

    Coup de cœur pour l'âne, qui a l'air de s'ennuyer ferme ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'âne a été phogographié par une amie, membre de l'assoc. ., très contente de son cliché!
      A nous qui avons visité le musèe de la Comtesse de Ségur, il nous rappelle Cadichon.

      Supprimer
  5. c'est toujours de si bons moments ces fêtes...sans les associations que deviendrait notre patrimoine ?

    RépondreSupprimer
  6. Tout cela me rappelle mon cher Ecomusée D'Alsace :-)
    Une bise sur le museau de l'âne ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En moins grand, et pas de manière permanente !
      Je l'ai visité il y a longtemps. Il y avait mëme des séances de contes en Alsacien !
      Ce ne sont pas les mëmes structures bien sûr.

      Supprimer
  7. j'aime beaucoup ces fêtes sans prétention autre que rappeler de bons souvenirs aux visiteurs.

    RépondreSupprimer
  8. Bravo à l'association, il faudrait attirer plus de visiteurs.

    RépondreSupprimer
  9. Il y a eu du monde , mais les photos ont été prises le dimanche matin, donc le public était absent!

    RépondreSupprimer