Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, novembre 22, 2016

Sur les pierres précieuses






Sur les pierres précieuses


Quoi, sort-il tant de feux, de rayons, de lumières, 
D'un si froid, si grossier, et si noir élément ? 
Et tant d'astres naissants dans ces sombres carrières 
Font-ils donc de la terre un second firmament ?



Minéraux éclatants, terrestres luminaires, 
Dont la tête des rois brille superbement, 
Je ne vous puis compter que pour des biens vulgaires, 
Et pour moi votre éclat n'est qu'un faible ornement.




Invisible Soleil, qui donnas l'être au monde, 
Viens former dans mon coeur, par ta vertu féconde, 
Pour célestes joyaux, l'espérance et la foi.


Mais que, cessant un jour d'espérer et de croire, 
J'obtienne dans ton ciel, et possède avec toi 
La couronne sans prix des rayons de ta gloire.




  • Laurent Drelincourt    (1626-1680)










8 commentaires:

  1. les pierres sont vivantes... mais avec un rapport au temps bien différent du temps humain

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Sublime tout cela!
    La nature a mis des millions d'années à créer des merveilles, l'homme souvent en quelques secondes les détruits...
    Bonne journée, A + ☼

    RépondreSupprimer
  3. Un fort joli poème pour accompagner ces pierres précieuses. Par contre, la grenouille me fait un peu peur, elle a l'air vivante! ;-)

    Il m'arrive parfois,en randonnée en montagne, de ramasser quelques pierres et les poser en souvenirs sur mes étagères. Elles sentent la terre et la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela doit faire une belle collection de souvenirs.

      Supprimer
  4. de belles pierres très variées, précieuses et accompagnées de mots si bien choisis

    RépondreSupprimer
  5. Les minéraux passionnent beaucoup d'enfants, un de mes deux petit-fils en fait partie. De mon côté, j'ai une jolie collection de "cailloux" ramassés au fil des ans sur les lieux de nos vacances dans le Lot,l'Aveyron, ou en Bretagne. Et j'aimerais bien un jour tomber sur une gogotte comme celle-ci en forêt de Fontainebleau, ou ailleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La gogotte trouvée en forêt de Fontainebleau me fait penser à une sculpture chinoise.

      Supprimer
  6. La gogotte de FOntainebleau me réconcilie un peu avec cette pierre. Pour le reste j'avoue ne pas être trop pierres précieuses de ce genre par contre les petits galets, les petites pierres, trouvés et rapportés de tel ou tel endroit, oui j'avoue y être sensible. -Un peu comme Dédé-

    RépondreSupprimer