Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, mars 30, 2017

Tubes, cubes









"Autour de rares objets d'art africain du XIXe siècle, une série de toiles de Georges Braque, Albert Gleizes, Jean Metzinger, André Lhote ou Jacques Villon éclaire le cubisme des origines. 
Des prêts exceptionnels permettent entre autre d'admirer jusqu'à la fin de l'été 2017
 Les Trois femmes sur fond rouge de Fernand Léger du musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Expression libre "





En héritage: l'influence de Paul Cézanne

"Cézanne m' appris à aimer les formes et les volumes, il m'a fait me concentrer sur le dessin
a déclaré Fernand Léger,  approfondissant ainsi  la pensée du maître :"la nature est faite de cônes, de cylindres et de sphères" 







9 commentaires:

  1. Une approche intéressante et une salle haute en couleur! J'aime la joueuse de cartes à gauche de ta dernière photo! Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Merci pour toutes ses découvertes...
    Très bonne journée, A + 🙀

    RépondreSupprimer
  3. j'aime ce tableau
    ces 3 femmes me font penser aux Parques...

    RépondreSupprimer
  4. ... et la défense d'éléphant en dentelle... Ma tante en avait deux que j'ai données à mon jeune frère, c'est malheureux tout de même lorsqu'on y pense mais les époques ont changé et la conscience aussi....
    Sympa la toile de Fernand Léger avec ses deux couleurs franches. Le "tubes" de ton titre de message est-il pour les bras (et les doigts) en cylindres ? Il y a aussi les sphères. Beaucoup de courbes en fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tubiste " pour qualifier la peinture de Léger n'est pas de moi.
      Les critiques ont employé cette expression à propos des formes cylindriques lisses et sombres qu'il utilisait pour composer ses corps humains, formes semblables aux tubes d'usines, de décors industriels, sujets d'ailleurs traités par lui.

      Supprimer
  5. Pas très attirée non plus mais curieuse.

    RépondreSupprimer
  6. Avant de commenter, je suis allée m'instruire, c'est bien un nom qui me disait quelque chose mais je ne connaissais ses oeuvres.
    Z'aime pas trop pour tout te dire.
    Bon week-end !

    RépondreSupprimer
  7. Avec leur musculature de catcheuses, les naïades de Léger semblent un peu lourdes, mais elles sont bien plus jolies que les "demoiselles" dites d'Avignon d'un Picasso qui, avec elles, commence à se moquer sérieusement de l'Art pour se contenter de faire du fric sans trop se fatiguer.

    De Cézanne à Léger, en passant par Braque et les autres peintres cités pour cette exposition, les début du cubisme ont toute mon attention. Tout comme les femmes bien en chair peintes par Picasso (dans sa période dite néoclassique) dans les années 1920-1923, son Printemps de 1921 par exemple.

    RépondreSupprimer