Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, septembre 12, 2018

Les yeux au ciel

Levons les yeux au ciel:




La restauration de la charpente de la chapelle Notre-Dame de la Joie , dans la commune de Penmarch, a dévoilé une poutre sculptée en forme de crocodile et une femme -sirène.


La même église contient des ex-votos



La forme en demi-couronne de la croix- calvaire de Saint-Herbot me rappelle celle d'un dessin d'Albert Dubois, beau-frère d'Octave Feuille, réalisé au cours de leur voyage en Bretagne en 1856.

Serait-ce la source d'inspiration de ce curieux dessin ?

Si certains éléments semblent fantaisistes, on reconnaît certains motifs décrits par M. René Couffon  dans un article sur l'église de Saint-Herbot (Bulletin monumental, année 1953)

Lien ici 


Valérie Feuillet raconte, dans Quelques années de ma vie, une étape dans les montagnes du Helgoate à Saint-Herbot (qu'elle orthographie Saint Erboth) et leur hébergement chez le curé de la paroisse, ce qui leur avait évité, à l'auberge, de "dormir avec les vaches".
-->
C Ce curé - « qui rit tout le temps » – leur montre la chapelle dont « l'autel est couvert de chevelures (…) avec un mélange de queues de vaches et de fleurs fanées ». Ce sont, d'après lui, « des sacrifices faits à Dieu par les pieux bretons , quand un fléau s'abat sur eux. » Saint Herbot, sachons-le, est le protecteur des bestiaux.(6)





L'enclos paroissial de Pleyben est l'un des plus célèbres du Finistère.

7 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Habituellement quand on dit que quelqu'un lève les yeux au ciel c'est de la réprobation !
    Point de même chez toi, ici c'est de l’admiration...
    Très bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
  2. il faut qu'on s’arrête à Notre Dame de la Joie ...mes dernières photos étaient très sombres...
    bel article sur la croix calvaire Miss_Yves.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Josette.
      Connaîtrais-tu une forme de croix de calvaire -et des motifs- semblables à celle-ci?

      Supprimer
  3. A Pleyben nous sommes allés, logeant au camping municipal et nous nourrissant de crêpes à tous les repas (ce qui m'a vite lassée mais pas mon mari)
    "Dormir avec les vaches" je l'ai presque fait chez une amie dont les parents étaient producteurs de lait dans les Vosges. De la cuisine on allait directement à l'étable faire nos besoins car il n'y avait pas de water closet (et toilette dans l'évier car pas de salle de bain)

    RépondreSupprimer
  4. Une autre époque où l’inconfort était subi, alors que de nos jours cela devient presque un idéal...
    Etrange!
    Moi aussi , je me lasserais vite des crêpes tous les jours.

    RépondreSupprimer
  5. Les poutres sculptées ne sont pas rares dans ma ville natale et j'aime en retrouver de semblables ailleurs qu'en Avignon.
    Clique vite sur ce lien c'est la dixième d’une série (voir le tag "poutre") et ici, celle exposée au palais des papes car le blog "Avignon" de mon ami Michel va disparaître à la fin de ce mois, vu que Midi Libre expulse brutalement ses résidents sans aucun égard pour le travail de mémoire élaboré au fil des jours pendant onze ans (grrrrrr !)

    RépondreSupprimer