lundi, octobre 07, 2019

Visites dans le Vieux-Montréal (2) Basilique Notre-Dame






"Au XVIIe siècle, en France, d’influents dévots appuient l’idée de Jérôme Le Royer de la Dauversière de fonder sur l’île de Montréal – visitée par Jacques Cartier dès 1535 – un établissement missionnaire catholique.

Quinze ans après que Maisonneuve et ses compagnons aient ainsi fondé Ville-Marie, le Séminaire de Saint-Sulpice, fondé à Paris par l’un des concepteurs du projet, envoie des prêtres pour prendre la jeune paroisse en charge. En 1663, les Sulpiciens deviennent seigneurs de Montréal. Aujourd’hui, le régime seigneurial n’existe plus, mais la communauté sulpicienne demeure responsable de la paroisse mère".




La basilique Notre-Dame  fut le premier édifice canadien de style néo-gothique .

 Durant la première moitié du XVII ème siècle, face à l'expansion du Protestantisme, la France veut faire rayonner le christianisme, c'est la contre-Réforme.
Dans le même temps, la découverte du Nouveau-monde développe les missions catholiques.


     "En 1672, on détermine l’emplacement d’une église de pierre dans l’axe de la rue Notre-Dame.
 Les travaux de construction coûtent une fortune, et c’est finalement au bout de dix ans que l’on ouvre l’église Notre-Dame, qui n’a alors ni clocher ni façade, faute de moyens..."




     L'architecture et la décoration intérieure (Retable, maître-autel, Ambon, chaire, grandes orgues Casavent, chapelles et vitraux), s'inscrivent dans l'histoire de sa fondation et dans celle de Montréal. même.
Lien ici 








"Ce petit établissement français du XVIIe siècle, d'abord baptisé Ville-Marie, va rapidement évoluer. Le territoire du Vieux-Montréal actuel deviendra ainsi, tour à tour...
... ville fortifiée au XVIIIe siècle, sous contrôle français jusqu'en 1760, puis britannique.
... centre bourgeois de la ville au début du XIXe siècle, alors que Montréal s'affirme comme pivot politique et commercial du Haut et du Bas-Canada.
... centre d'affaires victorien au XIXe siècle, dans un Montréal rejoint par la révolution industrielle.
... cœur de la métropole canadienne au début du XXe siècle, rayonnant depuis les sièges bancaires de la rue Saint-Jacques.
... Cité historique d'aujourd'hui, centre ancien et pourtant bien vivant de Montréal, grâce à la mise en valeur du quartier à partir des années 1960."

 Source: ici 

10 commentaires:

  1. Bon, bon, il faut que j'aille une fois au Canada quand même. :-) Tu me fais envie. Sais-tu qu'il y a aussi un Saint-Sulpice en Suisse, au bord du lac Léman. L'église est un peu plus petite que Notre-Dame de Montréal. Bises alpines et belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi qui aimes la nature, tu apprécierais les monts, les lacs , les rivières

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Très bel ouvrage outre atlantique!
    Bonne journée, A +

    RépondreSupprimer
  3. Un pays que j'aurai aimé visité... je vais suivre le lien pour en apprendre encore
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Belle revue historique du vieux Montréal et de belles lectures à faire à travers les vitraux. Je m'imagine également les concerts d'orgue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai laissé mon guide de Montréal là-bas, sinon, je serais entrée dans le détail pour les vitraux .

      Supprimer
  5. Cette basilique semble immense mais je n'ai pas le courtage de me plonger dans les comparaisons de taille avec d'autres édifices (comme la cathédrale de Cologne ou la basilique St Pierre de Rome)
    Tu écris "l’église Notre-Dame, qui n’a alors ni clocher ni façade, faute de moyens...". Cela n'empêchait pas les fidèles de prier comme certains le font de nos jours dans la rue ou dans des salles

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette magnifique visite.
    U.Mon plus jeune fils y est allé, je ne sais s'il a visité la basilique mais il avait bien aimé Montréal.

    RépondreSupprimer

Aspects du Vieux -Montréal" '(3) le caniche français et le carlin anglais

                  Voici deux statues très étonnantes, placées devant le N °500 de la place d'Armes!       Ces deux oeuvres de Mar A...