vendredi, février 14, 2020

Retour en arrière (3)- Le Suquet des artistes

Exposition des oeuvres de Nazanin Pouyandeh 





Le tableau qui a servi d'affiche pour l'exposition:











     Les oeuvres de Nazanin Pouyandeh, très colorées, de très grand format, présentées sans aucun  commentaire explicatif nous laissent toute liberté d''interprétation, sachant notre compréhension trouvera ses limites : comment saisir de l'intérieur les racines orientales de l'artiste, sa culture, son parcours  ?



  Nous remarquons 
 le luxe de détails, le climat de guerre, de violence, la suprématie du féminin, l'érotisme  mêlé de cruauté, les décors étranges: villes dévastées, nature sauvage, refuge ou repaire, personnages réalistes ou fantastiques.



          
    Qu'importe si le sens profond nous échappe? La force et la beauté des tableaux s'imposent à nous.




lundi, février 10, 2020

Tu l'as vu, Tati, toi ?

Cannes- 
Le Suquet 



A Cannes, jours de fêtes pour le cinéma et les images 

.....
Ailleurs aussi, Monsieur Hulot a pris ses vacances;
Merci, Daniel, pour tes liens !











jeudi, février 06, 2020

Retour en arrière (1) Un samedi matin de septembre au lycée



JEP le 21 septembre 2019.  

   Le   lycée Carnot, à Cannes ouvrait ses portes à qui souhaitait découvrir le passé de cet  établissement, boulevard Carnot, autrefois collège communal.




                         Des enfants, (pas de  lycéens, à part ceux qui avaient  bien voulu jouer les guides ),  des moins jeunes, d'anciens élèves devenus adultes -parents ou grands-parents - des touristes, tous se sont intéressés à la construction du bâtiment, à son histoire mais aussi à la vie scolaire au XXI ème siècle, sous la conduite du proviseur.



      Divers documents relataient sa construction, depuis l'achat du terrain, choix de l'architecte (Camille Mari, né en 1866 ) et celui du bâtisseur (André Capron, 1854-1930) .
       Le collège fut ouvert en 1913.




   
Voici l'entrée de l'ancien collège en 1920


et l'entrée actuelle du lycée , devant laquelle passent, non pas les tramways, mais les bus, hyper bondés aux heures de pointe ! 


Voici sa configuration générale, jadis et aujourd'hui:








Comme un semblant de cloître, avec le style italien des portiques, bien conservés, semblables à eux -mêmes !








Quel cadre agréable
 pour étudier !


Jetons un coup d'oeil à un règlement, précieusement conservé,  de l'ancien collège :


Surprenant, n'est-ce pas ?
......
Bâtiment patrimonial , certes , mais  entièrement rénové en 1998 et résolument moderne :

"Le lycée est doté des dernières technologies de communication interne et externe, d'un bloc scientifique moderne, d'un espace de documentation convivial et fonctionnel, et d'un "pavillon Arts"regroupant des espaces d'arts plastiques, de musique et une salle d'exposition.Les locaux accueillants, proposent des lieux de travail et de détente leur permettant de suivre leurs études avec efficacité. Les installations sportives, gymnase et plateaux, proposent un potentiel pédagogique de qualité. Un internat de 138 places offre un hébergement moderne et adapté aux besoins des familles."
...

Terminons la visite par une touche artistique contemporaine avec ces deux oeuvres d'Olivia Paroldi:




mercredi, janvier 29, 2020

Au lieu du blanc...

Vert, brun, roux, sous un ciel intensément bleu.





             Photos prises début décembre 2019: pas de neige, si ce n'est dans le lointain.


"Le domaine skiable alpin Villard-Corrençon est le plus vaste (environ 150 km de pistes) et le plus élevé des domaines alpins du Vercors. Il offre une gamme variée de pistes tous niveaux, d’ambiances (minérales ou en sous bois) et de superbes panoramas sur l’ensemble de la chaîne montagneuse et du plateau du Vercors. Skis aux pieds depuis le Balcon de Villard/Cote 2000, Les Glovettes ou Corrençon, il est également accessible depuis le coeur de Villard-de-Lans en navettes gratuites ou en voiture en quelques minutes.

Mais le Vercors est surtout réputé pour son domaine de ski nordique semblable au Grand Nord Canadien tant par la qualité et la variété des 110 km de pistes/itinéraires de ski de fond que des paysages qui s’étirent sur les départements de la Drôme et de l’Isère."

jeudi, janvier 23, 2020

Villard de Lans

Aujourd'hui paisible, autrefois dans la tourmente.


"Villard-de-Lans [vilaʁ.də.lɑ̃] est une commune française située, géographiquement dans le massif du Vercors, administrativement dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes et, autrefois rattachée à l'ancienne province du Dauphiné.


Située à moins de 30 minutes de route de Grenoble, sur le plateau du Vercors, la station de ski de Villard de Lans s’articule autour de son bourg (4000 habitants) animé en toute saison, de nombreux petits hameaux environnants (les Clots, l'Essarton, les Chaberts...) et de deux pôles d’hébergements implantés en pied de pistes : Le Balcon de Villard et Les Glovettes.

C’est de là que skieurs et snowboardeurs empruntent les télécabines de Côte 2000 et du Pré des Preys pour rejoindre les pistes de ski de l’Espace Villard-Corrençon (domaine commun entre les deux stations voisines que sont Villard de Lans et Corrençon en Vercors). Avec 125 kilomètres de pistes de ski alpin tracés entre les forêts de sapins (côté Villard de Lans) et de pins (côté Corrençon) sur près de 1000 mètres de dénivelé, il s’agit ni plus ni moins que du plus vaste domaine skiable du Vercors (le 3ème à l’échelle de l’ensemble du département de l’Isère)."




"Forteresse naturelle, le Vercors fut un asile pour civils avant de devenir repaire de la Résistance. Avant-guerre, Villard-de-Lans figurait parmi les stations climatiques les plus réputées de France et comptait plusieurs pensionnats où les fonctionnaires en poste dans les colonies plaçaient leurs enfants ; avec la débâcle, les réfugiés affluent, d'abord des Belges, puis des Juifs de Paris, tandis que des écoles se créent. "




«Du monde extérieur, je ne savais rien, sinon qu'il y avait la guerre...» Perec a passé son enfance dans le Vercors, «îlot du salut». Autour de lui, des résistants et un quarteron d'officiers qui choisissent une stratégie à l'ancienne. Ce qu'ils paieront très cher.

"Georges Perec est né à Paris le 7 mars 1936, de parents juifs polonais émigrés une dizaine d'années auparavant. Très jeune, il devint orphelin : son père fut tué au front en juin 1940, et sa mère, déportée en 1943, mourut dans un camp inconnu, peut-être Auschwitz. De l'automne 1942 jusqu'à la fin de la guerre, Perec vécut chez des parents installés à Villard-de-Lans et à Lans-en-Vercors, où l'avait fait venir sa tante paternelle."

lundi, janvier 20, 2020

Style montagnard


Comme une réplique miniaturisée du logis, les boîtes aux lettres montent la garde à l'entrée du chemin.








mercredi, janvier 15, 2020

Résistance dans le Vercors (3)

             Le petit village de la Chapelle-en-Vercors a vécu des heures tragiques le 25 juillet 1944:

                                                           seize homme ont été abattus par les nazis.

Le site historique "la cour des fusillés" rend hommage à leur mémoire.















LE 25 Juillet 1944, les soldats allemands arrivent à la Chapelle en Vercors. 
Ils rassemblent la population et prennent seize jeunes gens en otage. Le soir même, alors que le village est incendié, ces garçons sont exécutés dans la cour d'une ferme (" La cour des fusillés").
A l'intérieur de la grange restaurée qui jouxte la cour, un espace muséographique rend hommage à ces martyrs.

Retour en arrière (3)- Le Suquet des artistes

Exposition des oeuvres de Nazanin Pouyandeh  Le tableau qui a servi d'affiche pour l'exposition: ...