vendredi, novembre 13, 2020

A ses enfants...

...morts pour la France .



                                        Confinement bis. Commémorations en petit comité.




dimanche, novembre 08, 2020

"Eclats de lumière"

La lumière, son éclat, nous en avons ô combien besoin.   

         Les éclats , ce sont eux des petits pavés de mosaïque, assemblés de manière inventive , lumineuse, par l'artiste Cécile Bouvarel

 

 

Elle expose à Coutances, au musée Quesnel-Morinière 

                                                           du 16 octobre au 17 décembre. 

          Par malchance, le conf. bis en grignotera la durée.



A l'entrée de la salle d'exposition sont présentés les outils et les matériaux de la mosaïste. 



Pierres naturelles ou précieuses, bijoux, coquillages, fils de fer, sont ajoutés aux petits pavés pour composer des tableaux pleins de fantaisie et de poésie,


 dont les titres accentuent le mystère.



                     Plus utilitaires, mais toujours originaux, des luminaires  sont aussi exposés.

        


                                          Mais aussi des compositions en volume-  inclassables .



                    Le prix Renée Bernard a été décerné à Cécile Bouvarel par la Fondation Taylor.


mardi, novembre 03, 2020

Chrysanthèmes dans la ville

                                             Décorations florales à Coutances pour la Toussaint,



Devant l'église Saint Nicolas,



Avant l'annonce du conf. bis, 



                                Une provision d'air frais, de belles couleurs, de création artistique. 


                                                                 D'harmonie.  


                                                                      

   Pour garder le moral .


                                                                           



A plus tard ....

samedi, octobre 31, 2020

Avant la neige, quelques frissons

 


      Depuis 15 bons jours, les Montréalais apprêtent maisons et jardins pour cette fête qui nous laisse dubitatifs, voire critiques, en tant qu'européens.

 
                                                 Mais les couleurs et l'extravagance ne sont -elles pas une parade 
 contre la blancheur  de l'hiver à venir?










vendredi, octobre 16, 2020

Dior, accords (1)

                                                             Christian Dior Itinéraire d'un couturier 

 "La maison se dressait sur une falaise, déserte à ce moment-là, depuis entièrement bâtie, au milieu d'un assez grand parc-aujourd'hui jardin public-planté de jeunes arbres qui ont poussé avec moi contre vents et marées".








"Ayant hérité de ma mère la passion des fleurs, je me plaisais surtout dans la compagnie des plantes et des jardiniers (...) j'aimais par-dessus tout apprendre par coeur les noms et descriptions de fleurs dans les catalogues en couleurs de la maison Vilmorin-Andrieux".


"La mode actuelle est avant tout une question de ligne générale; des souliers au  chapeau, la silhouette est un tout".




"Les petites mains qui travaillent à cette toilette (la robe de mariée) ont coutume de coudre dans l'ourlet
une mèche de leurs cheveux pour trouver un mari dans l'an qui vient, mais les "jeunes filles" prétendent que présenter la robe de mariée, c'est se vouer à jamais au célibat".


mercredi, septembre 30, 2020

Balade dessinée à l'abbaye

                  A l'abbaye d'Ardenne sous la conduite de l' illustratrice caennaise, Hélène Balcer

                         JEP Dimanche 21 septembre 2020 à 14h30, au programme:



                        “Une abbaye à croquer” – balade dessinée avec Hélène Balcer

L’illustratrice caennaise Hélène Balcer proposera aux petits et aux grands une balade   dessinée à l’abbaye d’Ardenne en attirant l’attention de chacun sur les détails insolites et l’histoire de cette ancienne abbaye prémontrée. 

Ensemble, ils découvriront les différents outils d’art plastique utilisés par l’artiste pour ses carnets de voyage, comme le crayon aquarellable, le fusain, le crayon à papier, ou les pastels gras… tout en s’essayant, le temps d’une rencontre-atelier, à la pratique du dessin en extérieur.


      Après nous avoir présenté ses carnets de voyage et l'affiche à colorier représentant les monuments caennais (commande de la mairie de la ville), 

l'illustratrice nous a conduits vers la première étape en extérieur, munis d'un petit matériel et de feuillets préparés pour la balade, le tout dans un sac en toile, conçu par elle pour cette journée du patrimoine à l'IMEC. 

                             Installés sur les pelouse, en face de l'abbaye, nous devions dessiner 

             
  soit le portail, soit les côtés, selon une technique originale: 

                  la silhouette d'une des parties de l'édifice ayant  été préalablement recouverte de pastel gras,                   il s'agissait de dessiner les détails en grattant avec un bâtonnet .

              Puis le jeu s'est poursuivi par l'observation des gargouilles et des motifs sculptés sur le portail, (un roi, un oiseau fantastique) à représenter à l'aide d'un crayon à papier gras.





                        Top chronomètre! Exposition des feuillets sur l'herbe et photos!



   Troisième étape, dans la cour dont les bâtiments avaient été dessinés et colorés par l'artiste.




                                                                     Consigne:
 préciser les détails architecturaux et donner de la vie à l'ensemble, grâce à des personnages ou de petits animaux -tiens ? Un chat !- croqués in situ.   



Enfin, accoudés au rebord du bassin, nous avons scruté les poissons fugaces afin de noter leurs formes et couleurs avec des  crayons aquarellables.



Retour dans la grande salle du pressoir pour diluer les couleurs.



À plusieurs reprises, notre  mentor s’est excusée d’avoir réalisé ses préparations « à l’intention d’enfants », mais ces exercices n’avaient rien d’enfantin et notre carnet de l’IMEC restera un excellent  souvenir des JEP 2021.

 


Billet personnel sur l'abbaye prémontrée de Juaye-Mondaye

A ses enfants...

...morts pour la France .                                         Confinement bis. Commémorations en petit comité.