Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, décembre 17, 2006

Au Bois Jugan, fête de la citrouille

Novembre 2006 , musée du Bois -jugan
Animations, concours de citrouilles, soupes

Le soleil pourpre
Aussi brûlant
Mais le vent est d'automne (Bashô)

"Oie sauvage oie sauvage/
A ton premier voyage
/Quel âge avais-tu,"(Issa) Haîhus, 
Anthologie, Points

Fête du Bocage

"Mon ombre imprègne la muraille
Cette nuit d'automne_
un grillon chante "
Ryôta


Arcimboldo à la ferme du Bois-Jugan

"Même devant sa Majesté
l'épouvantail n'enlève pas
son chapeau tressé (Issa)

L'épouvantail

"Là où je vis
il y a plus d'épouvantails
Que d'humains "(Chasei)
"Au clair de lune
les épouvantails ont l'air d'humains
si pitoyables " (Shiki)


Trompe-l'oeil (cathy Legrand)

Debout
rendant l'esprit
l'épouvantail (Hokushi)

cucurbitacées et autres légumes

"Souffle le vent d'automne
mais les bogues des châtaignes
sont vertes "( Bashô)

Cueillant des champignons
ma voix
devient le vent (Shiki)
En arrêt devant
les boutons d'une fleur de concombre
dans l'herbe (Shiki)

samedi, décembre 16, 2006

Les soupes de la Fête du bois Jugan

Recettes de Messieurs Enée, Inesta, Meslin et de l'association des amis des musées
"A la ferme du Bois-Jugan
Point de soupe à la grimace
Mais des potages aux pois cassés ,
Au potiron, à la vache
Par de grands chefs mitonnés " Miss-Yves

"Repas d'automne
par la porte ouverte
entre le soleil du soir "(Chora)
"Après avoir contemplé la lune
Mon ombre avec moi
revint à la maison(Sodô)


mercredi, décembre 13, 2006

"Paysages de la baie de Sienne " Samedi 9 décembre 2006

En souvenir de
Madame Marie Lamy, co-fondatrice de l'association des élèves de l'école municpale de dessin ,
en partenariat avec l'école municipale de dessin de Saint-Lô,
s'est déroulée une vente aux enchères de tableaux au profit des enfants malades de l'hôpital Mémorial de Saint-Lô.
Générosité , bonne humeur et humour étaient au rendez-vous , grâce à l'allant de Maître Logeais, commissaire priseur et aux commentaires de M.David Lewis, directeur de l'école de dessin , expert pour l'occasion .Celui-ci s'est attaché à souligner la beauté de la cause et des tableaux sans oublier la dimension "métaphysique " de plusieurs d'entre eux !

Vente aux enchères au profit des enfants malades de l'hôpital mémorial

Les photos qui suivent mémorisent "la journée des peintres ", organisée par la famille de Madame Marie Lamy et à l'initiative de M. David Lewwis.
Un grand merci à nos hôtes .

(Article et photo :Ouest France, 9/12/06)

l'arrivée à la ferme :Bonjour, Monsieur Lewis !



Esquisses et oeuvres abouties


Le tableau
de Lou











"Seuls les artistes et les enfants
voient la vie telle qu'elle est"
Hugo von Hofmannsthal, Le livre de Peter Altenberg


in Le dictionnaire des citations françaises et étrangères, Larousse



Ebauches dans la verdure


Pensées sur la peinture


Quelques pensées de
Raymond Quenau
sur la peinture

"Il ne faut pas croire que pour les poètes , ça n'est pas commode de dessiner et de peindre ...A vrai dire, les poètes ne s'en tirent pas mal.Il y a du chinois en eux .Ils ont toujours envie de caractères tracés d'un pinceau limpide et fin "

Pique-nique à la ferme

"So nice!"..."Une si jolie petite ferme !"
Les peintres ont été reçus comme des rois par leurs hôtes qui avaient tout organisé superbement , en convoquant même le soleil!
(David Lewis's joke)

Battre la campagne, Queneau

Beau comme un tracteur...
Battre la campagne, Raymond Queneau

vendredi, novembre 03, 2006

vues pittoresques de Paris- 4 Halloween

"Halloween" contre "Holy wins"?
Fête païenne et mercantile contre fête chrétienne ?

Foin de cette polémique...


Mêlé à la vie quotidienne , tel le Masque de la Mort Rouge dans le conte d'Edgar Poë,
 celui de Scream,
inspiré du célèbre tableau de Munch
 évoque ,
dans les rues de Paris ,danses macabres et sonnets baroques .

vues pittoresques de Paris :Shakespeare and Co

Un lieu mythique:Shakespeare and Co

Shakespeare and Co

"Comme bien d'autres écrivains américains et français (Gide, Valéry, Tristan Tzara), grand lecteur, Hemingway fréquente la librairie de prêt et de vente, Shakespeare and Company, 12 rue de l'Odéon tenue par Sylvia Beach, qui édite alors Ulysses de James Joyce qualifié par Hemingway de "sacré bon bouquin "
J.Dreher et M. Lehalle présentent 


Les Neiges du Kilimandjaro, de Hemingway , Armand Colin/ Gallimard,1977

dimanche, octobre 22, 2006

Canisy



Le château de Canisy, journée du patrimoine

"Au pied du château se déployait un étang où voguaient des cygnes blancs;au milieu de cet étang verdoyait la petite île d'arbrissaux où ces animaux abordaient avec leurs petits que ne vêtait encore qu'un duvet gris.
Avecmon grand-père, pour jeter du pain aux cygnes, nous nousapprochions de la rive; ils avalaient chaque morceau de pain amolli par l'eau reposée sur quoi se 


dessinaient des cercles noirs " in 


Canisy p.40

L'île
Sur l'étang du château
reste une île
où se tiennent les vieux cygnes
nulle femme ne s'y cache plus
ni par amour ni par calcul
la pâquerette y sort de terre
et la lenteur s'y résume
Jean Follain, Exister p.85

samedi, octobre 14, 2006

Discours

"J'avais l'impression de me perdre dans un carré et cela me touchait beaucoup "
Marie- Pierre Besnard ,membre du jury,fait un discours et explique son soutien en faveur du manuscrit de Brigitte Giraud pendant les délibérations : selon elle, seule la force de la thématique a départagé les deux oeuvres, de qualité égale, restées en lice .

La nuit se sauve par la fenêtre parle en effet de la maladie, de l'hospitalisation , un sujet cher à
Brigitte Giraud qui a publié en 2005, Des ortolans et puis rien aux éditions pleine Page,texte tenant "du récit, du journal , de la poésie", véritable" chant d'amour d'une fille pour son père mourant ".
Elle a publié en 1999, l'Eternité bien sûr, chez L'Harmattan et a collaboré à plusieurs revues et magazines
arpel.aquitaine.fr


"On voit une fleur
lentement s'épanouir
les étains et les clous
épuiser la clarté
un grain de chair à la roue
du supplice rester
et la fille nue
du treizième siècle
de ses seins et de ses bras
lutte contre le temps
près d'une rose de pierre"

"Moyen Age"Territoires , Jean Follain

Sous le regard de Jean Follain


Sous le regard de Jean Follain,
le compagnon de Brigitte Giraud ,
(non point son rival malchanceux mais son frère en poésie)
lit un extrait de l'un des recueils du poète , qui "l'accompagne depuis trente ans "

Surprise du prix Follain



Après la deuxième sélection (huit manuscrits sur une soixantaine d'envois), les deux oeuvres restées en lice réservaient une surprise aux membres du jury :Brigitte Giraud et Dominique Boudou sont compagnons dans la vie comme en poésie !

Sous le regard de Jean Follain


Sous le regard de Jean Follain,
Dominique Boudou,
le compagnon de Brigitte Giraud
(non point son rival malchanceux mais son frère en poésie)
lit un extrait d'un des recueils du poète , qui l'"accompagne depuis trente ans"


"On voit une fleur
lentement s'épanouir
les étains et les clous
épuiser la clarté
un grain de chair à la roue
du supplice rester
et la fille nue
du treizième siècle
de ses seins et de ses bras
lutte contre le temps
près d'une rose de pierre"
"Moyen Age"Territoires , Jean Follain

Sur la route de Canisy


Jacques lebouteiller chante une chanson composée en hommage à Jean Follain, sur la route de Canisy

Remise du Prix Jean Follain


Moments d'émotion:
La remise du prix par M. Digard, maire de Saint -Lô
Quatre lecteurs de l'association "lire à Saint -Lô"
lisent des extraits du manuscrit sélectionné: les thèmes en sont la maladie, l'hospitalisation
































"On voit une fleur
lentement s'épanouir
les étains et les clous
épuiser la clarté
un grain de chair à la roue
du supplice rester
et la fille nue
du treizième siècle
de ses seins et de ses bras
lutte contre le temps
près d'une rose de pierre"

"Moyen Age"Territoires , Jean Follain







Photo du Prix Jean Follain 2006


manuscrit sélectionné :La nuit se sauve par la fenêtreLauréate:Brigitte Giraud
La lauréate, M.Digard, F. Brière et les membres du jury


"On voit une fleur
lentement s'épanouir
les étains et les clous
épuiser la clarté
un grain de chair à la roue
du supplice rester
et la fille nue
du treizième siècle
de ses seins et de ses bras
lutte contre le temps
près d'une rose de pierre"

"Moyen Age"Territoires , Jean Follain

Les acteurs de la sélection du prix Jean Follain 2006 et la lauréate


Photo de groupe, derniers clichés

mercredi, septembre 27, 2006

Nourritures terrestres


Bibliothèque rose,
bibliothèque verte,
Confitures et brocs