Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, octobre 14, 2006

Discours

"J'avais l'impression de me perdre dans un carré et cela me touchait beaucoup "
Marie- Pierre Besnard ,membre du jury,fait un discours et explique son soutien en faveur du manuscrit de Brigitte Giraud pendant les délibérations : selon elle, seule la force de la thématique a départagé les deux oeuvres, de qualité égale, restées en lice .

La nuit se sauve par la fenêtre parle en effet de la maladie, de l'hospitalisation , un sujet cher à
Brigitte Giraud qui a publié en 2005, Des ortolans et puis rien aux éditions pleine Page,texte tenant "du récit, du journal , de la poésie", véritable" chant d'amour d'une fille pour son père mourant ".
Elle a publié en 1999, l'Eternité bien sûr, chez L'Harmattan et a collaboré à plusieurs revues et magazines
arpel.aquitaine.fr


"On voit une fleur
lentement s'épanouir
les étains et les clous
épuiser la clarté
un grain de chair à la roue
du supplice rester
et la fille nue
du treizième siècle
de ses seins et de ses bras
lutte contre le temps
près d'une rose de pierre"

"Moyen Age"Territoires , Jean Follain

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire