Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, mars 10, 2007

Aragon (1 bis, 2 et 3) Conférence de Marjolaine Vallin


Première étape

Les Amants séparés, Le Crève-coeur(1940)

Aragon, combattant lors de la première guerre mondiale , est de nouveau mobilisé en 1940

Ce texte autobiographique est un poème de l'absence, proche de la poésie d'Apollinaire.
C''est une lettre intimiste d'adieux à Elsa, à la syntaxe bouleversée .
Cependant, quelques indices de résistance se glissent dans les derniers vers de ce poème doloriste :
"D'un monde merveilleux où toi seule sauras
Que si le soleil brille et si l'amour frissonne
C'est que sans croire même au printemps dès l'automne
J'aurai dit tradéridéra comme personne "

Richard II quarante , le Crève -coeur (1940)
(dit par Aragon )

"Ma patrie est comme une barque
Qu'abandonnèrent ses haleurs
Et je ressemble à ce monarque
Plus malheureux que le malheur
Qui restait roi de ses douleurs "
...
"Taisez-vous oiseaux querelleurs
Vos chants sont mis en quarantaine
C'est le règne de l'oiseleur
Je reste roi de mes douleurs "
Dans ce poème de"contrebande ", paru sous son nom, Aragon s'invente un double littéraire -leRichard II de Sakespeare _pour parler du drame que vit la France en 1940, drame que suggère la métaphore de "l'oiseleur"


Deuxième étape
Poésie de "contrebande", codée dans laquelle Aragon se réclame de la poésie courtoise, du "Trobar clus "pour lutter contre l'idéologie nazie

Richard Coeur de Lion (les yeux d'Elsa, Seghers )
(...)
"Tous les français ressemblent à Blondel
Quel que soit le nom dont nous l'appelions
La liberté comme un bruissement d'ailes
Répond au chant de Richard Cieur de Lion "

Le début du poème est autobiographique: arrêtés à Tours ,Aragon et Elsa ont été "reclus "-sans être reconnus-dans la prison de cette ville .
La suite du texte évoquant le combat de "tous les français",le "nous devient collectif et le poète s'identifie à Richard Coeur de Lion

Poésie codée...dont le risque est l'obscurité .Le poème "Ce que dit Elsa "souligne ce danger :
"Tu me dis que mes vers sont obscurs et peut-être
Qu'ils le sont moins que je ne l'ai voulu
Sur le bonheur volé fermons notre fenêtre
De peur que le jour n'y pénètre
Et ne voile à jamais la photo qui t'a plu "

Dans sa réponse à Elsa , Aragon admet son exigence de clarté , sans vraiment renoncer au double sens des mots :
" Tu me dis Si tu veux que je t'aime et je t'aime
Il faut que ce portrait que de moi tu peindras
Ait comme un vers vivant au fond du chrysanthème
Un thème caché dans son thème
Et marie à l'amour le soleil qui viendra"


Ce que dit Elsa (Les Yeux d'Elsa, Seghers )




.......................................................................................................................................................
Troisième étape:
Poésie de résistance
A partir de 1943, Aragon écrit dans la clandestinité littéraire et poétique, sous plusieurs pseudonymes dont celui de "François la Colère" -qualifié de transparent par F.Mauriac -
Le Musée Grévin est un long poème de circonstance, daté,virulent , mal aimé , jamais réédité,qui s'inscrit dans la lignée épique et satirique des Tragiques d'Agrippa d'Aubigné et des Châtiments de Victor Hugo.
Aragon dénonce l'ennemi intérieur: les représentants du régime de Vichy -essentiellement Laval- et les collaborateurs .
Le chant II "Fantômes, fantômes, fantômes" allie fantastique et satire
Le chant VII représente ,en l'inversant,l'évolution de la poésie d'Aragon :du registre épique au registre lyrique. les dernières strophes "Je vous salue ma France"chantent l'espoir et anticipent la liberté retrouvé
e .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire