Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, octobre 23, 2007

Un prêtre marié -Barbey d'Aurevilly -Taillepied (1)

L'église et le cimetière de Taillepied, cadre d'Un prêtre marié , publié en 1880

Récit emboîté: un gentilhomme normand relate dans un salon parisien une histoire qu'il tient de sa nourrice :
Jean Sombreval prêtre défroqué devenu chimiste a épousé la fille de son maître , qui apprenant la vérité meurt de honte
en donnant naissance à une fille , Calixte .
Sombreval revient vivre dans son Cotentin natal avec son enfant dans un vieux château qu'il a acheté mais ne peut faire oublier à la population son passé de prêtre -et de rénégat .
Névrosée et mystique (elle en porte les stigmates au front:une croix qu'elle cache sous un ruban rouge) Calixte veut ramener son père à la foi alors que celui ne songe qu'à la guérir . Lorsqu'un jeune noble, Néel de Néhou s'éprend de la jeune fille ( malgré la foi jurée à sa fiancée) Sombreval le soutient et feint d'avoir été touché par la grâce pour fléchir Calixte, qui a fait voeu de devenir religieuse. Mais le destin ou la punition divine?) frappe les protagonistes de cette sombre histoire: l'imposture sera découverte par Calixte, qui en meurt de chagrin, Sombreval se noie ; désespéré, Néel épouse sa fiancée , s'enrôle dans l'armée et sera tué trois mois plus tard .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire