Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, mai 30, 2008

Arum





Arum

Etrange caprice/
Qui  sonne comme un parfum/
Sans rien  exhaler

Miss Yves



Blanc lisse jaune grenu
Poudre sur mes doigts
résidu d'arum (Miss Yves )

fr.wikipedia.org/wiki/Pied-de-veau


J'emprunte à l'article de Wikipedia la citation littéraire :

"Les volets étaient toujours fermés, elle ne recevait pas de courrier et sa porte s'ouvrait seulement pour les traiteurs qui livraient des repas préparés ou des fleuristes qui, chaque matin apportaient des monceaux de lys, d'arums et de tubéreuses"

G.Perec, La Vie Mode d'Emploi


(A suivre )

6 commentaires:

  1. J'ai les mêmes à la maison mais en quantité moindre. J'ai fait une photo qui ressemble à une des tiennes, avec la rosée dessus. Je la posterai plus tard. Les tiens sont superbes !

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Claude.
    En fait , je n'ai que deux arums!les photos sont prises sous divers angles, de façon à en suggérer plusieurs!

    Miss Yves

    RépondreSupprimer
  3. Robe de mariée
    Voltigeant en l'air
    ...

    J'ai toujours trouvé un air nuptial aux arums. Cette ligne pure qui fait de si beaux bouquets de mariée. J'en ai dans le jardin quoique ce ne soit pas une plante régionale (pas comme en Vendée ou en Loire Atlantique -dont est originaire mon mari)
    Les miens sont tout piquetés de pluie... mais j'en ai plus de deux.
    (Maigre consolation).

    RépondreSupprimer
  4. Ah bon ! Toi aussi, que deux ! Ben c'est comme ici alors, pas de jaloux comme ça !

    RépondreSupprimer
  5. Un air nuptial, pour leur forme et leur blancheur...c'est sans doute pour cette raison que les fleuristes les sélectionnent en cette occasion...
    Miss Yves

    RépondreSupprimer
  6. Une fleur difficile à photographier, je trouve, mais réussies ici.
    Si pour certaines ce sont des fleurs nuptiales, je les associerais plutôt avec des enterrements. Et pourtant, je n'en offre jamais à cette occasion.

    RépondreSupprimer