Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, juillet 26, 2008

Le Cannet Côte d'Azur (6) Le jardin Tivoli



Le dépliant que je consulte pour me promener dans Le Cannet mentionne que ce jardin à l'angle de la rue des orangers et de la rue des Oliviers"s'ouvre sur une sculpture de résine et de marbre de Carrare de *Madame Jamin, dite Anja: l'Enfant du* Verseau
Un titre ésotérique qui pique ma curiosité!

Or, je ne trouve aucune statue à l'endroit indiqué, et les piétons interrogés, s'ils connaissent celle de Dizzie Gillepsie, bien en vue,ne voient pas de quoi il s'agit et me conseillent de demander à un employé des services techniques de la ville qui passe par là.
Celui-ci réfléchit et suppose que ladite sculpture doit bien se situer à l'endroit indiqué,mais qu'elle est certainement recouverte par un massif végétal en forme de boule.
Et c'est le cas! Mon aimable guide improvisé dégage la masse de lierre qui enserre l'oeuvre d'art et je distingue celle-ci: un ensemble de volumes arrondis qui évoque une silhouette en position foetale - Sur la photo, la main de mon guide donne l'échelle-

Celui-ci murmure :"Il faudrait le signaler à la Municipalité"

Je le remercie et continue ma promenade, toute songeuse...
Etrange, cette statue répertoriée, mais "disparue" des yeux de tous sans laisser de traces....Comme l'un des temples d'Ankor...

Un message oublié ? Et, curieusement, je repense à cette phrase du Petit Prince: "Ce qui fait la beauté du désert, c'est qu'il cache un puits "

www.lecannet.fr/Tourisme/Patrimoine/annja.html

fr.wikipedia.org/wiki/L'Ère_du_Verseau

4 commentaires:

  1. Cacher les statues de peur de se les faire voler
    quels temps vivons nous ma chère !!

    RépondreSupprimer
  2. Au premier abord pas très engagent, il faut voir la photo agrandi pour comprendre !!!! Bizarre pas trop mal tout de même.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. dommage... la beaute maltraitee

    RépondreSupprimer
  4. C'est drôle d'avoir laissé pousser la végétation ainsi. Un compromis entre ceux qui aiment et ceux qui n'aiment pas la sculpture.

    RépondreSupprimer