Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, août 09, 2008

Aux quatre vents


1-Girouette sur la route du Cannet à Mougins
2-Beffroi , ancien hôtel de ville du Vieux Cannet
3- Campanile, Mouans -Sartoux
4- Abbaye de Valbonne


Nez en l'air, tête en l'air, peu de girouettes dans ma musette sur la côte d'Azur:










Celle-ci, très classique, quelques unes fixées sur des terrasses et non sur des toits, et d'autres  vues de loin, dans l'arrière- pays (Vallées de la Vésubie et de la Tinée )

Le vent serait-il
absent de cette région ?
Pourtant, le Mistral devient ici le Ponant
et un proverbe provençal affirme:
"Quand il pleut, il pleut. Quand il neige, il neige.
mais quand il fait du vent, il fait mauvais temps."

Jadis, les bâtisseurs tenaient compte de la violence du vent dans l'orientation des rues et des places.
"Parfois, les clochers se coiffent d'un campanile-"cage aux vents"-ouvrage de fer forgé où les rafales s'engouffrent sans dommages."

Guide de la Côte d'Azur, Gallimard , février 2008
En voici quelques exemples .

6 commentaires:

  1. Quelles jolies vacances d'été - j'ai fait un grand tour dans les billets précédents pour découvrir non seulement les murs peints (magnifiques en effet) mais aussi les ronds-points, les clochers, les chapelles, les jolies façades et le bord de mer. Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Merci , Nathalie, de cette visite!
    miss Yves

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai, le nez en l'air on découvre des merveilles. Tes photos nous le montre bien et tes explications nous éclairent.
    J'ai un faible pour les girouettes-coqs.
    Tu as raison pour les droits de l'homme, je n'ai pas été assez au fond de ma pensée.

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! Voilà les jolies girouettes ! Intéressants ces campaniles ouverts à tous vents. Ils se doivent cependant d'être solidement arrimés.

    Miss, j'ai vu chez Claude que tu aimerais en Crête aller (à ne pas confondre avec la Crête assez), il doit y en avoir de beaux campaniles là-bas ! Et des girouettes pittoresques, celles que tu montres aujourd'hui sont assez classiques, ce sont des girouettes "officielles"
    A propos de vents, chaque coin du monde a son vent avec son nom particulier, j'avais jeté un œil là dessus pour un message.

    RépondreSupprimer
  5. a le soleil le ciel bleu ...
    tu ne voudrais pas en plus du vent

    RépondreSupprimer
  6. Bergson, c'est vrai, je deviens insatiable!
    Le vent de l'ouest , je connais !
    Miss Yves

    RépondreSupprimer