Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, novembre 08, 2008

soleil couchant


Soleil couchant dans les marais de Carentan
www.chez.com/billiau/
Carentan a joué un rôle dans les premiers combats américains de la 10 ème Airborne Division .

Cette petite ville de la Manche dont le nom suscite des jeux de mots signifie:

"la belle cité "ou la cité de Carentanus"
, du gaulois "magos", lieu de foire , agglomération , précédé du gaulois Carento, cher, beau
ou du nom de personne gaulois Carentus
René lepelley, dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie , Charles Corlet Editions, presses universitaires de Caen
Caen partage d'ailleurs avec Carentan la racine gauloise" magos", ici précédée du gaulois" cato "qui évoquait des activités militaires ="le champ de manoeuvres"," le terrain d'exercices" (ibidem)
fr.wikipedia.org/wiki/Carentan
www.normandie44lamemoire.com/fichesvilles/carentan.html

"Ces herbages humides, coupés de place en place , par d'étroits fossés d'alluvions qui mettaient une eau transparente d'opale dans leur fond d'émeraude, avaient aussi, stagnantes ça et là, de rondes mares d'eau pure, qu'ils devaient autant au pluies fréquentes de ce climat mouillé de l'ouest qu'aux sols primitivement spongieux et au voisinage de la Douve et, à quelques endroits, ces mares étaient même assez grandes pour former de véritables lacs sillonnés et moirés de mille plis, aux nuances frissonnantes et changeantes selon le vent ou le ciel qu'il faisait ...
Certainement, une des plus frappantes beautés de ces paysages de marais c'étaient ces espèces de lacs nombreux qui, à l'automne et à l'hiver, prenaient des proportions grandioses, mais qui l'été, quoique diminués ne disparaissaient pas entièrement et devenaient , sous le soleil, des semis de plaques métalliquement étincelantes et comme des îlots de lumière."Barbey d'Aurevilly, Ce qui ne meurt pas

8 commentaires:

  1. D'après "La Guerre en Gaule" de César, le peuple gaulois qui peuplait l'Ille-et-Vilaine et la Manche était les "Ambibariens".
    Joli écrit que tes photos illustrent bien.
    Bon WE ^_^

    RépondreSupprimer
  2. Découverte du Pont Mirabeau chanté par Marc Lavoine. On perd pied quand on habite loin...
    Bon week-end!

    RépondreSupprimer
  3. Joli post avec de belles photos...

    RépondreSupprimer
  4. Peut-on y trouver des magots, et d'ou vient ce mot?

    RépondreSupprimer
  5. HPY:
    Le "magot" au sens de "somme d'argent assez ronde cachée en quelque lieu", a une origine inconnue, selon Littré .
    Origine obscure aussi pour Albert Dauzat, qui en fait l'historique suivant:
    croisement de l'ancien français "mugot", lieu où l'on conserve les fruits ", d'origine germanique(A rapprocher de "mijoter"
    avec l'ancien français "magault", bourse, d'origine obscure
    Miss Yves

    RépondreSupprimer
  6. A la limite, on pourrait penser que le champs de foire, le marché, et d'autres lieux de transactions, de transfert d'argent, auraient pu donner lieu au nom magos, d'où magot.

    Si ce n'est pas le cas, c'est juste une faute de frappe, et magots et devenu magos! Magiquement!

    RépondreSupprimer
  7. Somme d'argent, assez ronde, cachée dans une bourse (surtout en ce moment)...

    RépondreSupprimer
  8. Peut-être y a-t-il un lien effectivement... à établir par de savants linguistes !
    L'origine de "Magot" dans le sens de "singe", obscure chez Littré est très curieuse, présentée par Dauzat:
    de "Magog ", nom propre hébreu, associé à Gog, pour désigner dans l'Apocalypse,XX 8, puis au Moyen Age, des peuples orientaux hostiles aux chrétiens .

    RépondreSupprimer