Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, avril 15, 2009

"M"is for"Maltese"



La cité maritime de Cherbourg sous le regard du séduisant et mystérieux marin Corto Maltese.
The handsome and mysterious sailor Corto Maltese is looking after the harbour of Cherbourg.

This meme is initiated by Denise Nesbitt:
mrsnesbittsplace.blogspot.com/

Corto sur mes autres blogs:

melimailart.blogspot.com/2009/03/corto-cherbourg.html
melimailart.blogspot.com/2009/01/escale-cherbourg.html
melimailart.blogspot.com/2008/02/corto-maltese-hugo-pratt.html
melimailart.blogspot.com/2008/01/corto-maltese-dhugo-pratt.html

21 commentaires:

  1. Ce cher Corto. Il me semble avoir vu des panneaux pour l'expo même par chez nous!

    RépondreSupprimer
  2. That was an M-post out of the ordinary - I enjoyed it!

    RépondreSupprimer
  3. "Corto Maltese", qui n'a jamais rêvé d'être un aventurier à son image... MDR ;--))

    RépondreSupprimer
  4. M comme marin maltais. Corto Maltese est un de mes héros favori et ressemble à son père Hugo (c'est drôle ce prénom comme un nom ?)
    J'ai adoré les Celtiques entre autres, je trouve que ces BD ont sous le format de bulles une envergure de cinéma.

    RépondreSupprimer
  5. Ces cabines rouges ont envahi la France, sûrement en gage d'amitié à l'occasion d'un jumelage. J'en ai photographiée une à Caudebec en Caux près du pont de Brotonne et il y en a même une près de la Moselle à la Maison Romaine d'Epinal...

    RépondreSupprimer
  6. C'est sans doute, à Cherbourg, en raison de la proximité maritime avec la G. B .
    A +

    RépondreSupprimer
  7. J'aime aussi "les Celtiques", "fable de Venise", "A cause d'une mouette"...

    RépondreSupprimer
  8. MISS ! Tu as l'oeil et le bon, tu es indispensable !
    On n'est pas obligé toutefois de garder ses pas dans les ornières du passé, si ?
    (Ceci / les peintres du bonheur)
    De toute façon je ne pourrais jamais lutter avec les Monet Manet Morisot ni même Maupassant (qui ont fréquenté les lieux).

    RépondreSupprimer
  9. Tout à fait d'accord !
    Je voyais dans cette photo,ton petit côté Daphné du Maurier, "Rebecca," les portraits ou les ombres du passé dans les couloirs et les escaliers .

    N'allons pas jusqu'à parler de Maupassant et du Horla !

    RépondreSupprimer
  10. It was s funny to see the little red telephone box. What a pretty place.

    RépondreSupprimer
  11. Cergie: Cherbourg est jumelée avec Poole

    RépondreSupprimer
  12. This is one of those times when I really wished that French were one of my languages!

    RépondreSupprimer
  13. Corto et Cherbourg des noms que le connais bien, mais une bande dessinée que je n'ai jamais lue et une ville où je ne suis jamais allée, il serait temps d'y remédier.

    RépondreSupprimer
  14. Je suis fort Maltese de n'avoir jamais lu Corto.
    Ici aussi on a une cabine rouge, because jumelage too !

    RépondreSupprimer
  15. Lovely M post! I like the sailor! He is very handsome!

    RépondreSupprimer
  16. Quelle bonne idée de présenter cette affiche. De quoi nourrir mon petit bout d'été en France... à rajouter sur la liste mais en lecture seulement.

    RépondreSupprimer
  17. Rebecca n'est pas si effrayant, mais j'ai refusé de lire "le Horla". Mautpassant connaissait trop bien la folie. Il la décrit trop bien (est ce lui les contes de la peur ? Je confonds avec Simenon. La main gauche. Cet enfant adopté qui regarde en silence. Le jeune homme qui devient fou durant l'hivernage d'avoir été seul et amplifié les bruits. La jeune femme qui tue l'enfant du viol. Tu vois je mélange les deux auteurs.

    RépondreSupprimer
  18. Cergie, je ne vois pas à quelle nouvelle de Maupassant tu fais allusion, peut-être s'agit-il, comme tu dis, d'un récit de Simenon, qui peut, lui aussi être très noir .
    "Contes de la peur"..., n'est-ce pas un titre générique de nouvelles de jean Rey, ou plutôt de Thomas Owen ?

    RépondreSupprimer
  19. Corto! Mon héros de bandes dessinées préféré!

    RépondreSupprimer