Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, juillet 13, 2009

Ca me botte

Cette expression populaire, signifiant "ça me convient" est attestée chez Flaubert, en 1856, selon le dictionnaire étymologique de Dauzat(Larousse)

D'après la même source, le mot "botte",apparaît à la fin du XIIème Siècle , sous la forme "bote","chaussure", même mot que le moyen français "bot"(sabot).I
l a d'abord désigné une chaussure grossière. Son origine est obscure, peut-être de même racine que "bot".

Reportons-nous à "bot":(1566)(pied bot), du germanique "butta", "émoussé", même mot que l'ancien français "bot", "crapaud".
De quoi rabattre le caquet aux dandys, tels Barbey d'Aurevilly, si fiers de leurs élégantes bottes !

Nombre d' expressions composées avec le mot "botte"traduisent les rapports dominant/dominé: "botter le ***","Etre à/sous la botte de ..", "lécher les bottes", tandis que dans les contes , chausser les bottes -du maître, ou de l'ogre- pour le chat ou le petit Poucet , manifeste le désir de s'approprier le pouvoir.

(Voyez -vous  le Petit Poucet qui se  dissimule sur l'image ?)

10 commentaires:

  1. Ah! les bottes de sept lieues un rêve non ?
    Asperges en bottes, peut être péjoratif non ?
    Bonne journée. :))

    RépondreSupprimer
  2. Lèche-bottes blues
    by Eddy Mitchell
    Album: Ici Londres
    J'aime les impôts, leur clairvoyance
    Leurs multitalents, leur polyvalence
    Oh ! oui, j'les aime, j'les aime
    J'aime, j'aime, j'aime
    J'aime les visites des huissiers
    Etes-vous sûr de n'avoir rien oublié ?
    Oh oui j'les aime, j'les aime
    J'aime, j'aime, j'aime
    J'aime aussi ma maison d'disques
    L'attachée de presse, la standardiste
    Je les aime, oh oui, je les aime
    Sans oublier ma petite Sacem
    Qui sait, ô combien, combien je l'aime

    J'en rajoute pas, j'en fais pas des tonnes
    Mais j'espère surtout que je n'oublie personne
    Lèche-bottes blues
    Je fais le lèche-bottes blues
    Lèche-bottes blues

    Je remercie aux césars
    Toute l'équipe sans qui je n's'rais pas star
    Oh ! oui, j'les aime, j'les aime
    C'est fou c'que j'aime
    J'aime tous les hommes politiques
    Ils sont si sincères et si sympathiques
    Oh ! oui j'les aime j'les aime
    J'aime, j'aime, j'aime

    J'aime la police et l'armée
    Tous ces beaux garçons si bien habillés
    Je les aime, oh, oui, j'les aime,
    J'aime, j'aime, j'aime
    Vive le show-biz et la charité
    Il n'y a que la Six qu'on n'a pas pu sauver

    Oh, à la prochaine libération
    Je serai tondu, mais j'demand'rai pardon

    A force de lécher
    Ma langue est râpée
    Mais j'aime le lèche-bottes blues

    RépondreSupprimer
  3. HPY: j'adore cette chanson!(Je l'ai chantée avec notre chorale)
    Je prépare une petite surprise pour toi sur mon blog ( à paraître vers le 25 juillet ou un peu plus tard )

    RépondreSupprimer
  4. Pas beaucoup plus tard, j'espère, car moi aussi, je pars cette année si tout va bien.

    RépondreSupprimer
  5. Je vais ajouter de l'eau à ton moulin : lorsque nous avons visité le musée de la poste, j'ai été surtout interpelée par ce qui concerne les relais de poste.
    J'en ai un dans ma vie, dont je parlerai en temps venu.
    Donc j'ai lu attentivement toutes les explications ; il y avait celle / les bottes de sept lieues ; alors j'ai retrouvé ce lien pour toi (et pour moi)

    [En patois vosgien, une bobotte, une petite bobotte + précisement, c'est une petite femme.]

    A plus tard, après les vacances, Miss.

    RépondreSupprimer
  6. Une "bobotte"! C'est trop mignon! Voilà qui change de la "bobonne"!
    Merci pour le lien, et
    bo-bonnes vacances !

    RépondreSupprimer
  7. I always enjoy your posts -- the music and the photographs -- and I make a try at the words, my pocket Larousse in hand. Perhaps someday I will have the free time to learn your beautiful language.

    RépondreSupprimer
  8. Très amusante cette petite étude basée sur cette photo non moins intéressante.

    RépondreSupprimer
  9. Oui j'ai vu le P'tit Poucet : il est sur l'échafaudage, prêt à sauter dans sa botte.

    Dans tes expressions tu en as oublié au moins deux :
    1) "droit dans ses bottes" ... comme disait Juppé je crois
    2) et proposer la ... Oh !

    RépondreSupprimer