Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, décembre 06, 2009

Jackpot en campagne (2/2)

Autrefois compagnons de jeux, Cachou et Jackpot sont à présent ennemis .

Leur passe-temps favori? Rixe, bagarre, castagne, baston.
Ils rêvent d'en découdre, veulent se donner une trempe, une volée, une raclée .
Observation du terrain des hostilités et de l'adversaire .

Vont-ils se voler dans les plumes, se battre comme des chiffonniers, s'étriper ?
Méfiance.
Retraite prudente.
Observation du terrain perdu , avec du recul .

Ce n'est pas aujourd'hui qu'ils échangeront des coups, des horions, des châtaignes, des marrons .

8 commentaires:

  1. *** Coucou Miss_Yves ! J'aime ces histoires de chats et tu les racontes si bien et avec humour ... merci de me faire sourire devant mon écran dès le matin ! :o)

    BON DIMANCHE et BISOUS ***

    RépondreSupprimer
  2. De la baston pas possible donc je vais rester ici bisou

    RépondreSupprimer
  3. Miss YVES merci si tu aimes cette photo. L'ombre de mon olivier que j'aime beacoup. Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  4. Horions?? je vais de ce pas en chercher la définition...

    RépondreSupprimer
  5. "Autrefois amis..." C'est ainsi que la vie va. Ils se sont sans doute amusés chatons à se chamailler ensemble.

    "Ce n'est pas aujourd'hui qu'ils échangeront des coups, des horions, des châtaignes, des marrons." Me fait penser à la chanson de Renaut "laisse béton" où il fait montre de l'étendue de son vocabulaire :

    "J'étais tranquille j'étais peinard
    Accoudé au flipper
    Le type est entré dans le bar
    A commandé un jambon beurre
    Et y s'est approché de moi
    Et y m'a regardé comme ça:

    "T'as des bottes
    Mon pote
    Elles me bottent
    J'parie qu'c'est des santiags
    Viens faire un tour dans l'terrain vague
    J'vais t'apprendre un jeu rigolo
    A grands coups de chaines de vélo
    J'te fais tes bottes à la baston"

    Moi j'lui dis: "laisse béton"

    Y m'a filé une beigne
    J'lui ai filé une torgnolle
    Y m'a filé une châtaigne
    J'lui ai filé mes groles

    J'étais tranquille j'étais pénard
    Accoudé au comptoir
    Le type est entré dans le bar
    A commandé un café noir
    Pis y m'a tapé sur l'épaule
    Puis y m'a r'gardé d'un air drôle:

    "T'as un blouson
    Mecton
    L'est pas bidon
    Moi j'me les gèle sur mon scooter
    Avec ça j's'rai un vrai rocker
    Viens faire un tour dans la ruelle
    J'te montrerai mon Opinel
    J'te chourav'rai ton blouson"

    Moi j'lui dis: "Laisse béton"

    Y m'a filé une beigne
    J'lui ai filé un marron
    Y m'a filé une châtaigne
    J'ui ai filé mon blouson

    J'étais tranquille j'étais pénard
    Je réparais ma mobylette
    Le type a surgi sur l'boul'vard
    Sur sa grosse moto super chouette
    S'est arrêté l'long du trottoir
    Et m'a regardé d'un air bête:

    "T'as l'même blue jean
    Que James Dean
    T'arrêtes ta frime
    J'parie qu'c'est un vrai Lévis Strauss
    Il est carrément pas craignos
    Viens faire un tour derrière l'église
    Histoire que je te dévalise
    A grands coups de ceinturon"

    Moi j'lui dis:"Laisse béton"

    Y m'a filé une beigne
    J'lui ai filé une mandale
    Y m'a filé une châteigne
    J'lui ai filé mon futal

    La morale de cette pauvre histoire
    C'est qu'quand t'es tranquille et peinard
    Faut pas trop traîner dans les bars
    A moins d'être fringuer en costard
    Quand à la fin d'une chanson
    Tu t'retrouve à poil sans tes bottes
    Faut avoir d'l'imagination
    Pour trouver une chute rigolote.


    J'adore la philosophie de cette chanson que l'on retrouve dans ton message...

    En ce qui concerne Cachou, il a sans doute gonflé son pelage pour être plus impressionnant.
    Un petit moineau tout mouillé fait moins gros qu'un avec plumage ébourrifé...

    RépondreSupprimer
  6. M'enfin, j'aimerais pas être petit ou gros moineau en face de ces yeux là...

    RépondreSupprimer
  7. I believe that Jackpot is working out a plan -- he is in hopes of a major coup to regain lost ground.

    RépondreSupprimer
  8. Cergie, c'est peut-être une influence inconsciente !
    Je ne connaissais pas "mandale",il manque "baffe"à la liste de la chanson .
    Brassens aussi était /est très fort pour les chansons construites avec des synonymes:la ronde des jurons, par exemple .

    En attendant, il est 18h45 et Cachou n'est toujours pas revenu de sa promenade de la journée ...

    Thérèse, tu as sûrement trouvé la définition, et l'étymologie !

    RépondreSupprimer