Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, janvier 26, 2010

Colonnes à la une

Petite documentation sur les

Colonnes Morris
à l'intention d' un correspondant mail artiste qui s'intéresse à ce type de mobilier urbain .

 
Lu sur Insecula :
"Ces colonnes portent le nom de leur premier concessionnaire en 1868, l'imprimeur Morris. Refaites dans un style assez fidèle au modèle original, le nouveau mobilier urbain est éclairé et renferme parfois des toilettes publiques. La plupart des colonnes Morris sont rotatives. Elles servent exclusivement à la promotion de films ou de spectacles.
"


Une balade à Paris au moment de Noël m'a donné l'idée de les regarder d'un oeil nouveau et j'ai pu constater que bien peu de ces édicules présentaient ce que l'on appelle le "spectacle vivant" :beaucoup de films ...le plus souvent grand public et à gros budget sont à l'affiche .



De recherche en recherche, de journal en journal, j'ai eu vent de la polémique provoquée par le projet , en 2006 du maire de Paris, M.Bertrand Delanoë de détruire 223 colonnes Morris, pour « désencombrer l'espace public ».

Les associations de défense de ces monuments patrimoniaux posent une question:

-Ces constructions ne contribuent-elles pas à l'image de la capitale, tout comme les fontaines Wallace et les entrées de métro édifiées par Emile Guimard ?

Elles soupçonnent des choix publicitaires financiers plus rentables que ceux dédiés aux arts de la scène .

Eh oui..
Sans les entrées de métro, authentiques ou refaites à l'identique, que serait le charme de Paris ?

8 commentaires:

  1. *** Belles photos et documentation fort intéressante !!!! Bises et bon mardi à toi Miss_Yves ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  2. Point trop il ne faut rénover!!
    Sans tous ces repères Paris ne serait plus Paris.
    Bonne journée A + ;))

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je suis pour tout ce qui fait la marque de Paris. Colonnes Morris, fontaines Wallace, entrées des métros et tout et tout et tout.
    Non je n'ai pas lu le livre d'Henri Charrière. Il avait bien raconté son histoire à la radio et cela me suffisait. Quand on sait que maintenant c'était peut-être à moitié du pipo tout ça... je ne regrette pas de n'avoir pas acheté le livre qui d'ailleurs n'avait pas éveillé en moi l'envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  4. C'est en effet en modernisant à outrance qu'on arrive à détruire une ambiance nécessaire entre autre pour le tourisme. On n'a qu'à regarder toutes ces villes de bord de Méditerranée pour s'en rendre compte. (Pardon les sudistes!)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour tu es la seule a avoir de la pub chez moi mais enfin c'est comme cela pour toi je pense. De belles photos chez toi et j'aime tes infos tes mots. Puis je ne repars jamais sans rien merci

    RépondreSupprimer
  6. I had not known the name for these things. Thank you, Miss Yves! They seem very colorful and a part of Paris.

    RépondreSupprimer
  7. Je dois tenir ça de mon papa, il aimait bien faire des jeux de mots,des graveleux même des fois comme celui sur le coureur cycliste italien Bitossi. Je te laisse deviner.
    Bonsoir et à demain !

    RépondreSupprimer
  8. Vos photos sont belles comme toujours et votre histoire est aussi intéressante. Je n'ai jamais vu ces colonnes belles.
    Merci de votre visite!

    RépondreSupprimer