Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, mars 15, 2010

Aller son petit bonhomme de chemin

...Prendre les jambes (ou les pattes) à son cou...
Filer à l'Anglaise .

23 commentaires:

  1. Allons Cachou ne te sauve pas...
    "
    Prendre un enfant par la main
    Et lui chanter des refrains
    Pour qu'il s'endorme à la tombée du jour,
    Prendre un enfant par l'amour.
    Prendre un enfant comme il vient
    Et consoler ses chagrins,
    Vivre sa vie des années puis soudain,
    Prendre un enfant par la main,
    En regardant tout au bout du chemin
    "(Yves Duteil)
    Bonne journée :))

    RépondreSupprimer
  2. Rien comme un enfant enthousisate qui se précipite pour faire échapper un chat...

    RépondreSupprimer
  3. Ah! oui magnifique le "Carrousel"...

    RépondreSupprimer
  4. Il se trouve que Dorothée aimait sur son blog décliner toutes les expressions comme toi qui comprennent un mot
    Je dis "aimait". Elle aime toujours jouer avec les mots sans doute mais elle a fait disparaitre son blog

    Je recopie un bout de ce message
    Je le garde en trace car je l'ai en flux sur Google Reader, de même que je t'ai toi en flux.

    Expressions around the word "jambe" (leg):


    "Ca me/lui fait une belle jambe!" (Lit : That makes me/him-her a nice leg ! )
    It won't get me/ him- her very far!
    As you may guess, this expression is related to fashion and beauty but, believe it or not, it’s all about men, not women.

    The origin goes back to the 17th century when men used to wear long silk socks (chausses).
    At that time, men legs were a great deal of attention (no offense ladies!) and ribbons were added to embellish and emphasize the legs.

    The expression “Cela ne me rendra pas la jambe mieux faite" (lit: it won’t bring me my leg better shaped ) is found in the “dictionnaire académique Furetière” (1694) and was used in a sarcastic sense, reffering to something useless is done to you .

    Another version is given by Diderot in one of his quotes: ‘"un homme qui marche et qui fait la belle jambe est faux et manieré" (“ a man walking while showing a beautiful leg is fake and affected”) gave the expression "faire la belle jambe" meaning: “to show off”/ to “prance”.
    The modern idom“ça lui fait une belle jambe :”(lit: it makes him/her a beautiful leg) is a combination of the two versions and means today:
    it's of no interest to me!
    ............................


    "Faire des ronds de jambe " (lit: to make circle of legs!).
    To bow and scrape!
    This expression is a reference to a ballet dance figure « half-circles made by the pointed foot, returning through first position to repeat; creating the letter 'D' on the floor”.
    ...............................


    "Traiter par dessus la jambe" (Lit: to treat over the leg)
    To treat someone/something without regards.
    Borrowed from the old French game « jeu de paume » (tennis), this expression is derivaded from the metaphor "jouer quelqu'un sous jambe"("to play someone under leg") that was used when a player get the upper hand.
    ...............................


    "Avoir les jambes en coton" : ( Lit: to have legs of cotton"):
    To feel weak at the knees .
    The expression appeared for the first time in 1839 in the famous Stendhal novel: "La chartreuse de Parme"(sources: L'internaute). Cotton is also used in other French idioms.

    ..................................


    "Trainer la jambe" (Lit: to drag the leg)
    To trudge along.

    ..............................


    "Tenir la jambe à quelqu'un" (Lit to hold someone’s leg)
    To annoy someone with endless blabla...
    :-(
    ..............................

    I hope this is not the case here! Otherwise everyone might:


    "Prendre ses jambes à son cou" (Lit: to throw one’s legs to one’s neck)
    To take to one's heels

    RépondreSupprimer
  5. La lumière est belle, le petit homme a le regard déterminé et on ne voit que les hauts des pattes du sieur Cachou au poil lustré et encore que d'un coté !

    RépondreSupprimer
  6. Curieuse cette horloge coincée entre les potelets du manège. Serait-ce la montre du lapin blanc ?

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique cette photo le Bonheur de la regarder

    RépondreSupprimer
  8. Petot bonhomme, prend Missive par la main et viens voir la surprise qui l'attend chez moi (ENCORE)! Tu es si mignon!

    RépondreSupprimer
  9. Tout petit mais si joli

    RépondreSupprimer
  10. He is so darling~ and I love that 'filer a l'Anglaise' is, in English, 'to take French leave.' Ha!

    Can Cachou outrun him?

    RépondreSupprimer
  11. après ce magnifique reportage sur le cirque on retrouve notre petit prince qui va de l'avant. Charmant petit homme.

    RépondreSupprimer
  12. excellente illustration

    mais tu as un modèle si joli

    RépondreSupprimer
  13. Cergie, il faut que je retrouve le passage de la CHartreuse de Parme, dussé-je Relire le roman en entier!

    RépondreSupprimer
  14. Cergie, ton lien vers le message ne marche pas-une fois n'est pas coutume...

    RépondreSupprimer
  15. Tenir la jambe à quelqu'un" (Lit to hold someone’s leg)
    To annoy someone with endless blabla...
    :-(
    ..............................

    I hope this is not the case here! Otherwise

    Au contraire!

    RépondreSupprimer
  16. Imaginons un instant que la mode du XVIIème revienne pour les messieurs de valoriser leurs jambes !

    RépondreSupprimer
  17. Et ce petit bonhomme qui n'est pas fatigué ! Je suis cuite ce soir < le jardinage !!!
    Tu veux relire tout un roman pour un passage : bienvenue au club, cela m'arrive souvent mais à présent j'ai le truc : lorsque je trouve un passage qui me plait je le note tout de suite (je sais, en l'occurence tu veux retrouver ce que tu n'as pas toi-même remarqué)

    Le lien ne marche pas bien sûr mais si tu regardes l'adresse, càd l'Url, elle correspond à un message avec un titre mais le blog a été supprimé ou changé d'adresse ce qui est plus probable, du moins je l'espère.

    http://bostonweeklyphoto.blogspot.com/2009/09/ca-lui-fait-une-belle-jambe-it-wont-get.html

    Bonne nuit Miss

    RépondreSupprimer
  18. Je reviens : j'ai assisté au vernissage le 11 mars et c'est au cours de la performance que j'ai pris la photo cependant il faisait nuit et ce n'était donc pas chose aisée avec les spots.
    Une nouvelle performance va avoir lieu le 20 à 16H00, j'imagine qu'il y aura du monde.
    Je ne sais pas ce que pensent les chinois mais l'enfant assis a été collé (en affiche) comme on le voit sur la vidéo ce n'est donc pas aussi aggressif et définitif qu'un pochoir directement peint sur le mur. Ce procédé est de plus en plus employé.

    RépondreSupprimer
  19. Il est chou cet enfant et le cat aussi.
    C'est bonhomme,
    qu'on me nomme ;
    Ma gaïeté, c'est mon trésor,
    Et Bonhomme vit encor.
    Gustave Nadaud (chanson)

    Désolée, rien sur chemin...

    RépondreSupprimer
  20. C'est trop chou!
    Une bien belle lumière "dans" cette photo.
    "Filer à l'anglaise" "Take the French leave" en anglais!

    RépondreSupprimer
  21. Vicki et Thérèse: amusante différence de traduction et de point de vue !

    RépondreSupprimer
  22. Claude, je ne connaissais pas cette petite chanson: merci !

    RépondreSupprimer
  23. Lovely image captured at the right moment!

    Love the merry-go-round in your header. I saw a beautiful one in Lyon last week.

    RépondreSupprimer