Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, juillet 11, 2011

Clichés en vrac:(5ter /5) Nô à Nice


le musée des arts asiatiques est un lieu d'expositions et d'animations:
 cérémonie du thé, de l'encens, calligraphie,Ikebana, origami...



Ce jour-là, une  exceptionnelle démonstration de théâtre Nô
L'argument était le suivant: un moine se promène dans la nature, il admire et contemple un papillon sur une fleur de prunus.
                                        

18 commentaires:

  1. 5ter/5, tu ne fais pas dans la numérologie peut-être ? Je n'ai pas très bien compris où tu l'as trouvée chez moi, dans les n° d'arrondissements ? Il est vrai que les chiffres au moins sont incontestablement aisés à classer et hiérarchiser. Mais cela ne fait pas peur à un esprit malicieux comme le tien qui arrive à contourner....
    (Je ne m'étalerai pas sur le Nô à Nice)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai omis de noter le mot vérificateur précédent : habule

    J'imagine ton émerveillement dans ce musée, le même que celui de ce moine devant une fleur de prunus et un papillon. Je n'ose même pas imaginer ce que donnerait un voyage de trois semaines au moins au pays du soleil levant.
    Une petite idée avec "Stupeur et Tremblement" d'Amélie Nothomb ainsi qu'avec la "Métaphysique des Tubes"...

    RépondreSupprimer
  3. Il semble que tu as fait un séjour constructif, rien n'a échappé à ta vigilance...
    Plein de gens voyagent en ne regardant que leurs chaussures et sont tout étonné de n'avoir rien vue!!!
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  4. Donc cela devait etre chante.
    J'admire beaucoup toutes les delicatesses dans ces arts pousses au bout.
    Une photo tres evocatrice. Mais il est pieds nus ce cher monsieurs??

    RépondreSupprimer
  5. SUPERBES articles sur ton passage vers cette région! La prochaine fois n'oublies pas de me contacter, même juste pour 10 mns, le temps de boir une tasse de café. Grosses bises de Nice.

    RépondreSupprimer
  6. Cergie: oui, les numéros d'arrondissement et les rapports que tu établis!

    RépondreSupprimer
  7. Thérèse:non, l'acteur n'est pas nu-pieds, il porte des chaussettes (en coton ?) d'un blanc immaculé, l'orteil étant séparé des autres doigts de pieds comme dans des tongs ou des sandales.
    Il y avait un atelier "costume" après cette mini pièce, et ceux qui voulaient se faisaient habiller!

    RépondreSupprimer
  8. Cergie: et tu n'as pas encore tout lu !

    RépondreSupprimer
  9. Sur ma page il y a un lien sur les capteurs de rêves, en voici un autre:

    http://www.culture-amerindiens.com/article-36893.html

    A +

    RépondreSupprimer
  10. c'est toujours un ravissement que les photos sur le japon; je garde un souvenir émerveillé de notre voyage en 2008; nous avions vu un spectacle Nô à Kyoto, je n'aime pas assez A. Nothomb pour m'en servir comme référence sur ce pays.

    RépondreSupprimer
  11. Thérèse, psalmodié, avec accompagnement musical et vocal. Il y a eu aussi des explications sur les instruments, leurs sonorités, le jeu

    RépondreSupprimer
  12. Quel voyage intéressant dans des villes qui me donnent vraiment envie de les visiter ou revisiter . Beau reportage.

    RépondreSupprimer
  13. Merci Miss Yves pour m’avoir apporté ce beau poème dans mon blog. Je ne le connaissais pas mais je vais le recopier dans mon document-poèmes – des phrases qui font rêver.

    RépondreSupprimer
  14. Le théâtre Nô ! Inconnu pour moi, ce devait être très intéressant !
    As-tu bu du thé avec tout le cérémonial qui va avec ?

    RépondreSupprimer
  15. Enitram: Eh non!ce n'était pas au programme.
    C'est une forme de théâtre très étonnante,dont j'avais entendu parler et que j'étais contente de découvrir

    RépondreSupprimer
  16. Je ne dirai pas yes pour le Nô. Cela ne m'inspire pas du tout. Si il y a un jardin japonais à visiter à Nice, je ne dis pas Nô !
    Mais pour le Nô à Nice ou n'importe où, c'est niet.

    RépondreSupprimer
  17. Claude, tu pourrais ajoute:"c'est mon dernier nô,non, mon dernier mot, na !!!!"

    RépondreSupprimer
  18. Si j'ai parlé de la Métaphysique des Tubes c'est que c'est ds ce livre que j'ai appris que le père de Nothomb est aussi un acteur de Nô professionnel reconnu.
    Cela peut se retrouver sur le net en mettant les bons mots clefs par exemple :
    "Son père, Patrick Nothomb, est ambassadeur, baron, écrivain, acteur de Nô. (Dans Stanleyville, 1993)."

    RépondreSupprimer