Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, mars 26, 2012

De Ronsard à Maeterlinck: le château de Médan


Le château de Médan
Au cours de cette visite, la propriétaire de cette demeure ancienne, nous a fait  partager  la passion de la restauration qui l'a animée,  elle et son époux depuis 1977, date à laquelle le couple a acheté ce château  aux enchères, l'arrachant aux convoitises d'un promoteur .
La couleur rose et les ouvertures vitrées surprennent, de prime abord, mais les  explications données sont convaincantes, et ces choix ont été agrées par Les Monuments Historiques :

-La réouverture d'une ancienne carrière, à 7 km de Médan a été nécessaire pour utiliser le sable  local  d'un joli rose. Ajouté à de la chaux hydaulique étalée à froid, le mélange devient aussi solide que du ciment.

-La demeure  date de 1492. Or, qu'est-ce qui garnissait les ouvertures des maisons campagnardes  à cette époque ?Du papier huilé . Seul un vitrage pouvait en  donner l'apparence. L'exigence des monuments historiques était que de l'encadrement extérieur des fenêtres soit le moins visible possible. Ce qui a été fait.




Si cette visite s'inscrit dans  le cadre des "maisons d'écrivains" c'est   que Jean de Brinon, deuxième du nom y reçut les poètes de la Pléiade dont il était l'ami  et qu'à sa mort  ceux-ci rédigèrent un Tombeau littéraire,  dont le manuscrit fut retrouvé par les actuels propriétaires à la Bibliothèque Mazarine.

Mais l'hôte qui marqua  ses lieux, de 1924 à 1939   fut Maurice Maeterlinck, l'auteur de l'oiseau bleu, de la vie des Termites  , des Fourmis et du livret de  Pelléas et Mélisande.(Vidéo ici)
 Il fit construire pour sa jeune épouse, l'actrice Renée Dahon un Théâtre de 200 mètres carrés, qui n'existe plus que sur  des documents.

De 1962 à 1974, le château abrita les rotatives du journal  Combat .


L'histoire de cette demeure - d'abord pavillon de chasse-  nous  a été racontée avec beaucoup de verve: amours, poésie, pouvoir, grandeur et décadence, autant d'épisodes mouvementés, sans oublier ceux  des travaux de restauration .
Un petit goûter , offert par notre hôtesse dans les caves , a conclu la visite de façon fort sympathique!



  .

9 commentaires:

  1. Cette grande demeure aux allures de château dont elle porte le nom n'est pas sans me faire penser au château de la Roche Guyon adossé et accroché à la falaise. La Roche Guyon a été agrandi au cours des siècles sans être soumis à l'aval de qui que ce soit.
    Il y a une grande pelouse. J'imagine qu'il va être possible, à présent que le plus pressé est fait, s’attaquer à recréer un jardin....

    RépondreSupprimer
  2. Encore un lieu où la vie, culturelle et autres, fut foisonnante!!!
    Les liens sont intéressants de Ronsard à Smadja de Combat, en passant par l'opéra... Il n'est pas étonnant que les actuels propriétaires ne soient pas passionnés par la restauration d'un si beau château riche de souvenirs...

    RépondreSupprimer
  3. Encore plein de couvertes chez toi...
    Bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  4. après le "paradis terrestre" de Dumas une magnifique demeure ...une restauration qui semble bien menée...mais comment trouve-t-on le financement, les monuments historiques aident sans doute puisqu'ils ont des exigences.
    Des balades qui nous obligent à rester intelligents!

    RépondreSupprimer
  5. Quel charme. J'aime l'elegance de cette demeure. Pourrais-je parler de simplicite exterieure?
    Du papier huile! Incroyable detail. Nous nous demandions comment se preservaient du froid les habitants de ces immenses batisses aux murs de pierres si pleins d'humidite. Les lits a baldaquins ou l'on dormait en famille semblaient etre les seuls refuges l'hiver...

    RépondreSupprimer
  6. le tour de France en visitant les châteaux...
    une bonne idée.. !

    RépondreSupprimer
  7. Cergie: les jardins sont effectivement au programme, d'après des vues et des plans anciens du château
    Nous avons vu passer des biches sur les pentes boisées à gauche du château, sur ma 1ère photo, mais elles étaient trop rapides pour une photo correcte

    RépondreSupprimer
  8. C'est le genre de visites que j'aime bien faire. Il est magnifiquement restauré ce château et sa couleur rosée est très belle.
    Je me demande ce qu'en aurait fait le promoteur. Un hôtel de lixe sans doute

    RépondreSupprimer
  9. superbe
    il est magnifiquement restauré
    bravo aux proprios

    RépondreSupprimer