Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, septembre 20, 2013

Un p'tit coin d'parapluie (3/3)

Cherbourg, Août 2013


La bibliothèque Jacques Prévert étant en travaux de remise aux normes pour deux ans, ce sont les salons de l'hôtel de ville qui ont accueilli la 7 ème biennale du 9ème art.



Un cadre à la mesure des estampes du  génial Tardi, père d'Adèle Blanc-sec,  illustrateur du Nestor Burma de Léo Malet et des romans de Louis-Ferdinand Céline



Dans la brochure de l'exposition , nous lisons:

"Né en 1946,  Tardi entre au journal Pilote en 1970. Avec la Véritable histoire du soldat inconnu, il aborde quelques années plus tard, le thème de la guerre, et notamment la première guerre mondiale, fil rouge de son oeuvre"
(...)
"A travers les sérigraphies Vues du front après la bataille, Tardi délivre une oeuvre explicite sur le quotidien des soldats se battant pour leur nation, durant le premier conflit mondial".
Ces illustrations dénoncent l'horreur et l'absurdité des tranchées , du point de vue du poilu."


1914-1918, Christian Desbois  éditions , Collection Uniforme.
Sculpture en résine réalisée par C. Poincignon et Tardi, fabriquée dans l'atelier Georges Pont,1997.






La dernière partie de l'exposition, présente, pour la première fois,  les planches originales de l'album 
Le Secret de l'étrangleur, album inspiré du roman Monsieur Cauchemar de Pierre Signac, qui a pour cadre le Paris des années 50.

L'originalité de cet album consiste à proposer plusieurs fins possibles, de la plus cohérente à la plus déconcertante.

Les planches  en noir et blanc , traitées à l'encre de chine ont suscité l'intérêt des visiteurs  dans le grand salon, devenu salle de lecture.





Quant à l'affiche créée par Tardi pour la circonstance, elle rend hommage aux emblèmes de Cherbourg:
-la gare maritime,
- un paquebot en partance
-et ...un parapluie!




6 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Tardi! Super!
    Bien qu'il puisse dérouter certains, j'adore.
    Je dois avoir toute la série des "Adèle" ...
    J'ai également l’intégralité de "Le Cri du peuple" en collaboration avec Jean Vautrin, quatre volumes trois prévu au départ!(en BD)
    Très bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  2. Quel billet!
    De quoi alimenter ma prochaine visite à la bibliothèque!

    RépondreSupprimer
  3. Certainement une belle expo. Il y a desd BD qui demandent à être connues.

    RépondreSupprimer
  4. de superbes messages sur cette expo, je n'ai pas mis de commentaire hier car j'ai passé énormément de temps à me rafraichir la mémoire sur Tardi. J'aime beaucoup l'affiche avec le bateau à vapeur en silhouette et ce grand dégingandé perdant toutes ses affaires dans la descente .

    RépondreSupprimer
  5. Pas très branchées BD, enfin... suffisamment pour reconnaître la parenté entre Tardi et Hergé.
    Bien, tes photos en "ligne obscure", je trouve ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Cherbourg a plus de reconnaissance pour ce film que Cergy n'en a pour "L'Ami de mon amie" réalisé par Éric Rohmer.... Enormément de tournages se sont déroulés à Cergy-Pontoise mais ils prétendent se dérouler ailleurs...

    RépondreSupprimer