Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, mars 04, 2014

Rencontres cosmopolites: Joseph, de Yun Sun Limet (1/5)

à la médiathèque de Saint-Lô
"Familles dans la tourmente de l'Histoire"

Marie-Pascale Houben (Comité de jumelage de Saint-Lô-Aalen) présente le projet européen de rencontres littéraires croisées programmé du 8 au 11 avril , en lien avec le 70 ème anniversaire du débarquement des troupes alliées en Normandie  et de la libération de Saint-Lô.



Plusieurs associations partenaires  participeront à cette semaine d'échanges et de débats qui nous feront voyager dans le temps et dans l'espace , en Europe et aux Etats -Unis.


Pour préparer cet événement, Pascale Navet , directrice de la médiathèque, avait organisé une séance au cours de laquelle  cinq duos de lectrices  se proposaient de  donner un avant-goût des livres retenus.




Ici, deux lectrices des "Haut-Parleurs"présentent et lisent des extraits de
  Joseph,
dont l' auteur,  Yun Sun Limet  Lime, est un  parfait exemple de cosmopolitisme.

Jugez-en: née à Séoul en 1968 ,  elle est de nationalité belge, mais  vit à Paris depuis 1993. 
..........

« Il s’appelait Joseph. Il avait vingt ans. Je ne savais rien de lui. Je découvrais son existence à travers ce grésillement sur une bande qui passe lentement d’un essieu à l’autre, les deux roues du magnétophone faisant ce trajet immobile vers le passé, et, je l’apprenais, sans comprendre, vers la douleur. Pas un jour sans que je pense à lui, a dit plus tard mon père. Pas un jour. Qui était-il ce fantôme, cet inconnu chantant dans le noir d’un enregistrement sans image ? Je me souviens de cette voix, de ces sons qui créaient une scène, un homme chantait devant un auditoire de jeunes gens, mais je ne pouvais rien me figurer. Oui, tout cela restait noir à mes yeux. Une nuit enveloppait l’image qui se dérobait. Plus tard, on m’a dit. Je ne sais plus comment s’est fait le retour à la maison, mes grands-parents muets à l’arrière de la voiture. Ils l’avaient bien connu aussi. Ils l’avaient même connu avant ma propre mère. Déjà à l’époque, il avait fait parler de lui. La légende le précédait. » 

Joseph, Editions de la Différence
Citation empruntée au site ci-dessus.




18 commentaires:

  1. Coucou Mis Yves.
    La locutrice capte sont auditoire !
    Bonne journée
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  2. ceci nous promet de bons moments de culture et de réflexion.
    Je lis en ce moment "Français en résistance"(carnets de guerre, correspondances, journaux personnels) établie par l'historien Guillaume Piketty. Je suis le militaire Diego Brosset dans ses déplacements pendant la guerre car il a choisi De Gaule donc la désobéissance. Ceci permet d'avoir une chronologie des faits de 1939 à fin 1944. Ensuite extraits courts(et pour cause) des lettres de Pierre Brossolette à sa femme ... et d'autres encore dont le général Leclerc et René Pleven....ceci ne peut se lire qu'en alternance avec un autre moins sérieux (en ce moment baguettes chinoises)
    Alors je viendrai chez toi pour profiter de ton travail de défrichage!

    RépondreSupprimer
  3. "baguettes chinoises"? De quoi s'agit-il ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre de recettes, je suppose....

      Supprimer
  4. Je vois que MM est comme moi, intéressée par mon sujet préféré.
    La lectrice et son auditoire ont l'air dans leur élément.
    Bon, je vais aller faire cuire mon canard, mais il ne sera pas laqué.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai une amie sud-coréenne rencontrée grâce au blog, mariée à mon ami néo-zélandais, ils sont venus nous voir il y a 3 ans et demi avec leur petit-garçon de 4 ans. Mon ami est revenu nous voir seul en 2012. Le monde n'a plus du tout la même échelle, cependant les familles continuent à se séparer, nous l'avons réinventée.

    RépondreSupprimer
  6. Thank you for sharing this encounter!

    RépondreSupprimer
  7. J'ai passé ce soir-là un très bon moment ! En sortant j'avais envie de lire tous les livres présentés ! D'ailleurs j'en ai lu déjà deux, bientôt le troisième !!! Et toi ?
    Toi aussi tu tenais bien ton auditoire !!!
    A bientôt pour la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      C'était une soirée très intéressante.
      J'ai lu "très cordialement " de Bajani (qui ne traite pas le thème) et j'ai emprunté
      "En vieillissant les hommes pleurent"
      As-tu commencé les lectures pour le Prix Follain?

      Supprimer
  8. Sympa de se rencontrer entre blogueuses dans une médiathèque ! :-)

    RépondreSupprimer
  9. Des livres qui font envie...

    RépondreSupprimer
  10. Et surtout des rencontres pour les approfondir.

    RépondreSupprimer
  11. Une très belle initiative qui ne peut qu'entretenir l'amitié.
    Bravo

    Roger

    RépondreSupprimer
  12. merci mais j'écris sans euphoria lol(une drogue prisée par de jeunes talents en ces durs moments)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AH!
      Je ris , mais j'ai écrit ...euh..euphoriE ,...sans A , comme ça , sans ça...

      Supprimer
  13. je reviens toujours où c'est super

    RépondreSupprimer