Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, décembre 26, 2014

Une idée lumineuse!

Association d'idées



Sur la cinquième planète du Petit Prince....


La cinquième planète était très curieuse. C'était la plus petite de toutes. Il y avait là juste assez de place pour loger un réverbère et un allumeur de réverbères. Le petit prince ne parvenait pas à s'expliquer à quoi pouvaient servir, quelque part dans le ciel, sur une planète sans maison, ni population, un réverbère et un allumeur de réverbères. Cependant il se dit en lui-même :
"Peut-être bien que cet homme est absurde. Cependant il est moins absurde que le roi, que le vaniteux, que le businessman et que le buveur. Au moins son travail a-t-il un sens. Quand il allume son réverbère, c'est comme s'il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. Quand il éteint son réverbère, ça endort la fleur ou l'étoile. C'est une occupation très jolie. C'est véritablement utile puisque c'est joli."
Lorsqu'il aborda la planète il salua respectueusement l'allumeur :
- Bonjour. Pourquoi viens-tu d'éteindre ton réverbère ?
- C'est la consigne, répondit l'allumeur. Bonjour.
- Qu'est-ce que la consigne ?
- C'est d'éteindre mon réverbère. Bonsoir. Et il le ralluma.
- Mais pourquoi viens-tu de le rallumer ?
- C'est la consigne, répondit l'allumeur.
- Je ne comprends pas, dit le petit prince.
- Il n'y a rien à comprendre, dit l'allumeur. La consigne c'est la consigne. Bonjour.
Et il éteignit son réverbère.
Puis il s'épongea le front avec un mouchoir à carreaux rouges.
- Je fais là un métier terrible. C'était raisonnable autrefois. J'éteignais le matin et j'allumais le soir. J'avais le reste du jour pour me reposer, et le reste de la nuit pour dormir...
- Et, depuis cette époque, la consigne a changé?
- La consigne n'a pas changé, dit l'allumeur. C'est bien là le drame ! La planète d'année en année a tourné de plus en plus vite, et la consigne n'a pas changé
- Alors ? dit le petit prince.
- Alors maintenant qu'elle fait un tour par minute, je n'ai plus une seconde de repos. J'allume et j'éteins une fois par minute !
- Ça c'est drôle ! Les jours chez toi durent une minute !
- Ce n'est pas drôle du tout, dit l'allumeur. Ça fait déjà un mois que nous parlons ensemble.
- Un mois ?
Oui. Trente minutes. Trente jours ! Bonsoir.
Et il ralluma son réverbère.
Le petit prince le regarda et aima cet allumeur qui était tellement fidèle à la consigne. Il se souvint des couchers de soleil que lui-même allait autrefois chercher, en tirant sa chaise. Il voulut aider son ami :
- Tu sais... je connais un moyen de te reposer quand tu voudras...
- Je veux toujours, dit l'allumeur.
Car on peut être, à la fois, fidèle et paresseux.
Le petit prince poursuivit :
- Ta planète est tellement petite que tu en fais le tour en trois enjambées. Tu n'as qu'à marcher assez lentement pour rester toujours au soleil. Quand tu voudras te reposer tu marcheras... et le jour durera aussi longtemps que tu voudras.
- ça ne m'avance pas à grand-chose, dit l'allumeur. Ce que j'aime dans la vie, c'est dormir.
- Ce n'est pas de chance, dit le petit prince.
- Ce n'est pas de chance, dit l'allumeur. Bonjour.
Et il éteignit son réverbère.
"Celui-là, se dit le petit prince, tandis qu'il poursuivait plus loin son voyage, celui-là serait méprisé par tous les autres, par le roi, par le vaniteux, par le buveur, par le businessman. Cependant, c'est le seul qui ne me paraisse pas ridicule. C'est, peut-être, parce qu'il s'occupe d'autre chose que de soi-même."
Il eut un soupir de regret et se dit encore
"Celui-là est le seul dont j'eusse pu faire mon ami.
Mais sa planète est vraiment trop petite. Il n'y a pas de place pour deux..."
Ce que le petit prince n'osait pas s'avouer, c'est qu'il regrettait cette planète bénie à cause, surtout, des mille quatre cent quarante couchers de soleil par vingt-quatre heures ! 

16 commentaires:

  1. (^‿^)✿

    Coucou et merci pour ce superbe partage chère Miss_Yves !

    Oh ! Oui ! Quelle idée lumineuse !!!
    La cinquième planète du Petit Prince ... j'adore ! ❤
    Les écrits d'Antoine de Saint-Exupéry sont éternels ... enfin, c'est ce que je ressens.

    Encore merci à toi Miss_Yves !
    Bonne fin de semaine et bises d'Asie !!!

    RépondreSupprimer
  2. Un pur moment de bonheur.
    Cela me rappelle l'histoire de mes Parents une nuit où mon Papa avant de s'endormir avait pris 7 cachets de Belladenalde pour pouvoir dormir bien.
    A milieu de la nuit Maman voit Papa assis dans le lit, sa lampe de chevet allumée, il regardait fixement le mur, il y voyait quelque chose.
    Maman, un peu effrayée par la situation et surtout par le regard de Papa lui demande :
    "Qu'est ce que fais ?"
    Mon père : "je regarde la petite patte"
    (Mon père travaillait sur un moteur de je ne sais plus quoi d'ailleurs et ses recherches lui travaillaient l'esprit)
    Ma mère : "Quelle petite patte ?"
    Mon Père : " Ben la petite patte, quoi !"
    Ma mère voyant que mon père faisant du somnambulisme, y allait doucement.
    "Mais quelle petite patte ?
    Mon père : "Ben la petite patte de l'allumeur " sur un ton qui faisait passer ma mère pour une idote.
    Ma Mère : "De quel allumeur tu parles ?"
    Et là mon père fit une sortie : "Pas l'allumeur de réverbères, bien sûr !"
    Et hop il se recoucha.
    Quand ma mère lui raconta le lendemain, il ne voulut pas la croire.
    Par contre l'histoire ne dit pas si mon père dormit ensuite comme un Petit Prince.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    Tu as décide de nous faire bouillir le cerveaux.
    Je blague, j'aime bien le "Petit Prince".
    Très bon weekend.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce rappel le lendemain de Noël !

    RépondreSupprimer
  5. J'adore !
    Ta photo
    et...
    l'allumeur de réverbère :-))

    Belle journée, MissY

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Merci pour le lien!
      J'ai manqué cette émission (et les précédentes) car j'ai regardé les derniers épisodes du feuilleton
      La petite Dorrit
      adapté de Dickens, sur ARTE

      Supprimer
    2. Ah ! Ha! On ne peut pas être au four et au moulin :-)
      Un fifils premier servi dans ton poème, Normal :-))

      Supprimer
  7. Comme mon commentaire n'apparait pas tout de suite, j'ai toujours la même angoisse de savoir si mon lien s'est affiché comme il faut. Sinon tu jettes, je recommencerai

    RépondreSupprimer
  8. Belles photos, autant ton "idée lumineuse" que la nouvelle bannière ! De ton fifils ? :-)

    RépondreSupprimer
  9. La lumière est venue sur la terre....
    Magique cet extrait qui me fait toujours le même effet!!!!
    Bon bout d'an !

    RépondreSupprimer
  10. Merci chère poète !!!

    RépondreSupprimer
  11. ✿⊱·.✿✿ミJe viens te souhaiter une bonne journée !

    De doux bisous volent d'Asie jusqu'à toi chère Miss_Yves.

    BON DIMANCHE ! (^‿^)✿

    RépondreSupprimer
  12. A Paris? Tu as ete voir l'exposition Oulipo a la bibliotheque de l'Arsenal?
    On ne se lasse jamais du Petit Prince. En fait je l'offre a mes enfants a Noel tous les 5 ans je crois :-) de peur qu'ils oublient certains tresors....

    RépondreSupprimer