Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, novembre 25, 2015

Le chacheur





Clin d'oeil à l'article / Virelangue de Thérèse, ici 


Ce qui, revu et corrigé par Bernard Azimuth donne:


"Un chacheur chachant chacher doit chavoir chacher chans chon chien"

Un livre plein d'humour, de fantaisie,  un hommage à la langue française, aux jeux sur les mots.


18 commentaires:

  1. La chacheur défile devant mamy photographe chans chien mais quelle fierté ♥
    Le monde merveilleux de l'enfance !
    Coup de coeur pour la deux particulièrement riche en ombres !

    RépondreSupprimer
  2. aïe... en voilà des S qui s’emmêlent terriblement et je ne te parle das des "exquises excuses exigées" !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    En tout les chats le chacheur a un joli chapeau (bien utile par grande chaleur.)
    Je suis tout chaviré car pas très bon en l’exercice
    Très bonne journée.
    A + ☼ ♪ ♥..

    RépondreSupprimer
  4. Là tu es tout à fait dans mon actualité, moi aussi je connais un petit bonhomme bien dans sa peau et fanfaron qui ne peut s'empêcher de parler comme une pie en zézayant. D'ailleurs je trouve qu'il zézaie de plus en plus, tout cela parce que former ses mots prend du temps car le petit homme qui a une copine avec laquelle il est gardé le soir et qui habite au dessus de chez lui qui se prénomme Sascha... Il arrive très bien, en s'appliquant, à formuler les deux sons

    RépondreSupprimer
  5. (Thérèse devrait jeter un oeil sur ta terrasse pour améliorer l'aspect de la sienne)

    RépondreSupprimer
  6. Cela me rappel les chemise de l'archiduchesse.
    Mon fils aîné, lui, ne disait les les R.
    Mignon ton petit bonhomme.
    Il faut que j'aille voir le lien que tu m'as laissé hier, pas eu encore le temps.

    RépondreSupprimer
  7. Je n'arrive pas à aller sur ton lien
    http://melimailart.blogspot.fr/2007/04/lcole-des-annes-cinquante.html
    écoledesannées cinquante.
    Je repasserai demain .

    RépondreSupprimer
  8. Tu nous gâtes aujourd'hui entre les pommes et ce virelangue. Le petit monsieur est à croquer comme les pommes.
    Qu'est ce qu'elle a ma terrasse?? :-) Ah oui le trottoir! Et d'une ce coloris, que j'aime, n'irait pas et de deux il nous faudra un revêtement très mince ou une coloration. Si vous avez des idées, je suis preneuse. Notre carrelage des terrasses est dans les roses fondus, Toulouse oblige, nous ne l'avons pas changé.
    Bon revenons au virelangue, celui que mon papa m'a appris est le suivant:
    Combien valent ces six cent six saucissons ci?
    Ils valent six cent six sous ces six cent six saucissons ci.
    Six cent six sous ces six cent six saucissons ci?
    C'est bien trop cher.
    Je suis imbattable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo!!!!
      Et le "petit pot de beurre", tu connais ?

      Supprimer
    2. Je laisse à Lucie la responsabilité de ses idées et suggestions !

      Supprimer
    3. Ah ! Le petit pot de beurre, Combien de fois mon Pépé me l'a dit.

      Supprimer
    4. Et Vincent mit l'âne dans un pré et s'en vint dans l'autre ?

      Supprimer
  9. J'ai mis le lien direct sur mon post et j'ai vu.
    Je suppose que c'est toi et que tu es aussi sur la photo de groupe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, saurais-tu me trouver sur la photo de groupe ?

      Supprimer
    2. J'ai hésité longtemps entre 3 mais je pense que tu es au second rang à gauche.

      Supprimer
  10. Une fabuleuse nouvelle bannière ♥ ♥ ♥

    RépondreSupprimer
  11. Au second rang à gauche, exact.

    RépondreSupprimer