Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, janvier 15, 2016

Ah ! Mon beau château !



Jamais la notion de 
patrimoine
ne m'aura  autant tenu à coeur 
 qu'en cette  année  2015 - année terrible, pour paraphraser Victor Hugo -





Quel plaisir - c'est un paradoxe- de retrouver les visiteurs 
patienter sagement, dans les files d'attente !


et de voir les touristes poser , avec le sourire, devant les monuments 
qui nous rassemblent, dans le partage des arts et de la culture !


















A plus tard, pour la suite de la visite.

11 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Merci pour cette visite, voici longtemps que je ne suis passé par ici...
    Ce qui est désespérant ce sont les filles d’attente qui peuvent durer des heures.
    Très bon weekend A + ☼ ♥ ☼

    RépondreSupprimer
  2. je ne jamais vu versailles... peut-être dans le futur...
    merci pour la visite...

    RépondreSupprimer
  3. Un joli souvenir de 14 ans :-)

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, avec les destructions de Palmyre, 2015 fut une terrible année pour le patrimoine mondial. À côté de ce désastre, la grande bâche publicitaire Dior sur le pavillon Dufour, c'est de la rigolade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les mécénats ne peuvent là malheureusement pas aider. :-(

      Supprimer
  5. Ma lecture de décembre:
    http://www.albin-michel.fr/Palmyre-l-irremplacable-tresor-EAN=9782226315113

    (sans lien direct)

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai visité plusieurs, fois. On ne s'en lasse pas.

    RépondreSupprimer
  7. Souvenirs d'antan plus souvenirs plus récents avec un des enfants qui a fait la visite en 15 minutes au pas de course avec un de ses copains des US... avec le recul il me faut absolument leur demander ce qu'ils en ont retenu!

    RépondreSupprimer
  8. Tu avais choisi une belle journée pour ta visite, tu as pu profiter du parc avec plaisir. Je me souviens d'avoir fait une très longue queue pour acheter des billets parce qu'on était en été et que j'accompagnais des visiteurs néo-zélandais, il fallait absolument tout voir. Nous avions tout fait à pied depuis le château vers le hameau de la Reine, retour au château, et cela avec un petit garçon de 4 ans qui était parfois bien grognon. Mais cela valait la peine d'avoir cette vision globale

    RépondreSupprimer