Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, mai 30, 2016

Terpsichore au musée

Pour apporter la  touche finale au vernissage de l'exposition "Sous le soleil de Normandie ", 

l'AAMM avait invité l'association le  Creuset de la Danse 








Dans la salle des paysages du XIXème siècle, leurs chorégraphies ont enchanté le public:

- partie de tennis et flirt pour les jeunes filles en fleurs












- plage et baignade  pour les benjamines




Quant aux femmes fatales tout de noir gantées et gainées, jeux de séduction le soir  au casino .






  Ces trois danses cadraient parfaitement avec le thème de l'exposition, autour de Paul-César Helleu,  retraçant la journée d'une élégante sur la côte normande.



    Après de vifs applaudissements, les spectateurs se sont réunis autour du buffet, au-dessus duquel  deux tableaux de Guilaume Fouace (1837-1895) incitaient à la dégustation.




Nature morte au plat d'huîtres, H/T 87/107 cm, don de Madame Guilaume Fouace



Nature morte au dindon plumé, H/T 730/995 MM. don de Madame Le Duc , 1925

12 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Voici que tu nous plonge dans un passé pas si lointain que cela.
    Vive le tennis la raquette tendue bien en avant comme Monsieur Hulot.
    Tu as reçu les honneurs dans la ville rose, Bravo!!!
    Passe une bonne semaine, ☼ ☼ ☼

    RépondreSupprimer
  2. quelle belle ambiance avec ces chorégraphies qui retrace bien l'époque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dommage que la vidéo quej'avais faite n'ait pas pu être diffusée intégralement.

      Supprimer
  3. Les quatre petites filles dans l'oval: comme un tableau.

    RépondreSupprimer
  4. une belle réunion bien sympathique !!

    Bravo pour ton prix dans le sud

    RépondreSupprimer
  5. Tes photos du spectacle de vernissage (ainsi que la vidéo) m'ont de suite rappelé Le Train Bleu, une création des Ballets Russes de 1924, sur une musique de Darius Milhaud.
    En voici un autre extrait, avec les nageuses cette fois.
    Si la musique de la vidéo que tu montres (impossible à visionner sur YTube) n'est pas celle de Milhaud, par contre les chorégraphies semblent directement inspirées de celles du Train Bleu. Te souviens tu si cela a été mentionné ?...

    Quoi qu'il en soit, c'était une très bonne prestation de la part de ces jeunes élèves.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Tilia pour les liens!
    En effet, je pense qu'il s'agit du train bleu, sur la musique si caractéristique de Darius Milhaud.
    (A vérifier auprès de nos charmantes danseuses)

    RépondreSupprimer
  7. Une bien agréable publication ! J'aime bien la partie de tennis.
    Au fil du temps, les costumes et tenues se rapetissent.
    Je vois que tout se termine par un coup à boire.

    RépondreSupprimer
  8. I, too, enjoyed the tennis game. And I'd like one of those black bathing suits for myself!

    RépondreSupprimer
  9. à lire à la maison... ! à bientôt!

    RépondreSupprimer
  10. J'adore tous les accessoires et imagine les belles tenues blanches après un Roland Garros pluvieux comme cette année. Tout cela est sobre, classe et cie. J'ajouterais aussi gourmand, je crois que toutefois notre époque vegan et gâtée n'apprécie plus tout autant l'exposition de nourriture... morte

    RépondreSupprimer